Dans la peau du personnage de… Aerith (Final Fantasy VII)

0 280

Il est temps de vous parler, aujourd’hui, d’une légende du jeu vidéo ! Final Fantasy VII ! Et ici, vous allez bien évidemment penser à Cloud Striffe, ou Sephiroth… Pourtant, c’est à un autre personnage que nous allons nous intéresser : Aerith Gainsborough. Une superbe jeune femme au destin aussi tragique que passionnant, et sans doute mon personnage féminin préféré dans l’univers de Final Fantasy !

DISCLAIMER : Attention ! Pour développer cette chronique autour du personnage de Aerith… Cet article va contenir de nombreux spoilers sur Final Fantasy VII ou Final Fantasy VII Remake. Nous vous déconseillons donc d’aller plus loin si vous souhaitez découvrir l’intrigue de ces jeux par vous même !

Qui est Aerith ?

Si l’on devait décrire Aerith, sans doute serait-elle comparable à un ange. Dans Final Fantasy VII, cette puissante magicienne est tout simplement l’incarnation de la pureté, de l’innocence et de la gentillesse. Et dans tout l’univers Final Fantasy, sans doute est-elle aussi le personnage féminin auquel on s’attache le plus vite. Dès sa première apparition à l’écran, le joueur tombe sous le charme, est totalement séduit… Et vous allez voir que ce détail a son importance, car SquareSoft (devenu depuis Square-Enix) vous réserve une belle vacherie !

Mais revenons à notre Aerith. Cette jeune femme de 22 ans, vêtue d’une veste rouge et d’une longue robe rose clair, a de longs cheveux coiffés en tresse (nouée par un ruban). Elle a de grands yeux verts (un choix pour rappeler ses liens avec la nature), et le joueur la découvre tandis qu’elle vend des fleurs, dans les bas-fonds de Midgar.

► LIRE AUSSI : Dans la peau du personnage de… Terra Branford (Final Fantasy VI)

Aerith est la dernière représentante d’un peuple nommé Cetras (ou « Anciens » en VF), un peuple antique en connexion avec la Nature. Du moins, pour moitié, puisqu’elle est métisse : elle est le fruit de l’union entre Ifalna (la véritable dernière Cetra) et un scientifique du nom de Gast Faremis. En tant que dernière Cetra, Ifalna faisait l’objet d’études de la part de la Shinra, jusqu’à ce que Gast ne décide de s’enfuir avec la jeune femme, et de se cacher au village Glaçon.

C’est là que se développera leur amour, et que naîtra Aerith… Avant que la petite famille ne soit retrouvée par Hôjô, scientifique affecté à la recherche sur les pouvoirs des Cetras pour le compte de la Shinra. Gast sera tué, Ifalna et Aerith capturées et étudiées par la Shinra pendant sept ans… Jusqu’à ce que Ifalna ne parvienne à s’enfuir avec sa fille. Mourante, c’est sur le quai de la gare du Secteur 7 qu’elle confiera Aerith à une inconnue, Elmyra Gainsborough, venue attendre le retour de son mari… Aerith sera alors élevée par Elmyra dans le Secteur 5, dans une maison entourée de fleurs, qui tranche avec les taudis alentours…

Aerith, ou l’amour impossible…

Si on n’a aucun mal à l’imaginer extrêmement romantique, Aerith n’est décidément pas faite pour être heureuse en amour ! Final Fantasy VII nous apprend qu’elle a déjà été amoureuse, d’un Soldat, comme Cloud, avec des yeux aux reflets de Mako comme Cloud. Un certain Zack (qui se trouve être un ami de Cloud). Puis, Zack ne lui donnant soudainement aucune nouvelle, Aerith se sentant abandonnée, cette belle histoire s’est terminée.

En 2007 sur PSP, l’excellentissime Crisis Core Final Fantasy VII (prequelle du jeu de 1997) nous en dira davantage, car centré sur le personnage de Zack. Personnage qui connaîtra un destin tragique. Ce qui explique la fin de son histoire avec Aerith. Dans la scène de fin de Crisis Core, une séquence nous montre qu’Aerith pressent la mort de Zack, au moment où il se fait tuer par les Miliciens.

► LIRE AUSSI : Dans la peau du personnage de… Lara Croft (Tomb Raider)

Très vite, Final Fantasy VII installe ce qui pourrait être un triangle amoureux. D’un coté Cloud, de l’autre Tifa (l’amie d’enfance qu’il a juré de protéger) et Aerith. En réalité, la situation est plus complexe puisque les liens relationnels qui vont se créer dépendront de vos interactions avec les différents personnages (vous pouvez même obtenir un rencard avec Barret). Et si l’amour naissant de Cloud pour Aerith ne fait aucun doute… L’inverse n’est pas si flagrant : Aerith aime t-elle Cloud ? Ou bien aime t-elle la part de « Zack » qu’elle entrevoit en lui ?

Mais tandis que le joueur s’émeut de voir ainsi naître de si beaux sentiments entre Aerith et Cloud, le destin les rattrape. L’amour n’a pas sa place ici, car comme je l’ai dit plus haut, les scénaristes ont prévu un dénouement qui doit vous surprendre…

Un destin profondément tragique ?

Je suis vraiment navré pour ceux qui attendent la suite de Final Fantasy VII Remake avec impatience, mais je vais maintenant devoir vous spoiler… Aerith va mourir !

Imaginez la surprise des joueurs, en 1997 lorsqu’ils découvrent le jeu Final Fantasy VII ! Le titre présente et développe ses personnages, le joueur s’attache à Cloud, Tifa, Barret ou Aerith et… Arrive la fin du premier CD, Sephiroth exécute froidement la jeune fille vêtue de rose ! Au fil de la scène la plus poignante du jeu (sans doute même une scène parmi les plus cultes du jeu vidéo), le joueur vit une véritable déchirure, un véritable choc : Aerith était LE personnage que l’on ne voulait pas voir mourir, et pourtant…

► LIRE AUSSI : Dans la peau du personnage du… Chocobo

C’est à ce moment précis que le joueur, plongé dans un véritable tourment émotionnel, devient véritablement proche de Cloud. Ce personnage autrefois si réservé partage, le temps d’une scène cinématique, ses émotions avec la personne qui tient la manette. Cloud comme le joueur réalisent ensemble que c’est fini, on ne reverra plus jamais Aerith. Sa mort est définitive, irrévocable. Square a osé faire disparaître un personnage central de son récit… À cet instant, on comprend que, contrairement à de nombreux RPG, elle ne reviendra plus jamais…

« Aerith est partie… Aerith ne parlera plus, ne rira plus, ni ne pleurera… Elle ne se mettra plus en colère… Et pour NOUS, qu’est ce que nous sommes censés faire ? Et cette douleur que je ressens ? Mes doigts picotent. Ma bouche est sèche. Mes yeux me brûlent ! »

Cloud, lors de la mort d’Aerith.

Il est assez drôle, avec le recul, de constater qu’à l’époque, les joueurs choqués par cette disparition, se sont empressés de chercher des moyens de ressusciter Aerith. Leur déni s’appuyant sur des rumeurs, de fausses informations. Alors, que les choses soient claires : il ne sert à rien de faire grimper ses personnages au niveau 99 avant la fin du premier CD, ou de récolter 100 mouchoirs au Golden Saucer. De même, vaincre l’Arme Marine avec la capacité « Voler » ne vous donnera pas de matéria permettant de ressusciter Aerith… Toutes ces astuces de l’époque étaient fausses…

Aerith est-elle vraiment morte ?

Par l’empathie qu’elle dégage en seulement quelques heures de jeu, il est impossible de croire à la mort d’Aerith. On ne peut l’accepter. Et si cela peut vous rassurer, il convient de modérer nos interprétations : Aerith est-elle vraiment morte ? Et bien, pas tout à fait ! Car dans Final Fantasy VII, la notion de mort est relative, et encore davantage pour les Cetras.

Morte, elle l’est physiquement, c’est hélas indéniable ! Aerith ne reviendra plus sous sa forme charnelle, Cloud ne pourra plus l’aimer sous la forme de la femme qu’elle a été. Néanmoins, son esprit reste bien vivant, et accompagne nos héros au delà du générique de fin de Final Fantasy VII. Aerith devait mourir, et elle le savait depuis le début, c’était son plan… D’une certaine manière, on ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec l’Arayashiki (ou 8e sens) dans Saint-Seiya, qui permet de transcender la mort et de garder son propre contrôle dans le royaume d’Hadès…

► LIRE AUSSI : Dans la peau du personnage de… Samus Aran (Metroïd)

Car que les choses soient claires : Sephiroth ne tue pas Aerith, il tombe dans un piège, et se condamne sans le savoir ! La mort d’Aerith permet à la jeune femme d’invoquer Holy (ou « Sacre » en VF) pour éliminer toute forme de mal de la Rivière de la Vie. Cette énergie aussi appelée Mako, qui est en quelque sorte le sang de la planète, composé de l’esprit des défunts. Et à la fin du jeu, Aerith ne guide pas la Rivière de la Vie, elle la contrôle totalement, pour mieux s’en servir pour détruire Meteor. Aerith savait que perdre son enveloppe physique était le seul moyen d’obtenir des pouvoirs quasi-divins… Quand Sephiroth espérait, à tort, devenir un dieu en gardant son corps…

Aerith apparaît également sous sa forme spirituelle dans le film Final Fantasy VII : Advent Children, et son rôle est essentiel. Elle est l’arbitre entre Cloud et Sephiroth, les deux rivaux indissociables comme peuvent l’être par exemple Harry Potter et Voldemort, Batman et le Joker : l’un ne peut exister sans l’autre. Mais Aerith complète ce trio en étant l’équilibre de Cloud. Par ses apparitions, par son soutien, elle est celle qui l’empêche de basculer et de sombrer…

Un thème marquant, pour un personnage marquant

Vous le savez sans doute déjà, mais les musiques de Final Fantasy VII sont signées par le talentueux Nobuo Uematsu. Et avec le morceau dédié à Aerith (Aerith’s Theme), Uematsu nous offre sans doute l’une de ses plus belles compositions.

Le morceau colle parfaitement à l’image que l’on se fait d’Aerith, entre grandeur et douceur, entre beauté et tristesse. Et si la musique colle au personnage, elle prend une toute autre dimension lorsqu’elle est jouée pendant la scène de la mort d’Aerith, arrachant quelques larmes même aux plus insensibles. Ici le thème prend tout son sens, le joueur réalise que cette musique raconte une histoire.

Le thème connaît plusieurs variantes. Flowers Blooming in the Church (FFVII) et Water (Final Fantasy VII : Advent Children)… Grand classique des reprises symphoniques lors des concerts Final Fantasy, on vous conseille aussi de laisser traîner l’oreille sur ces morceaux orchestraux… Une version plus rythmée, avec des chœurs, est aussi présente dans Super Smash Bros Ultimate. Enfin, une version chantée, Pure Heart par Rikki, est aussi disponible (vidéo ci-dessus).

Les jeux dans lesquels elle apparaît

Voici la liste des titres dans lesquels vous pourrez jouer (ou croiser) la jolie Aerith :

  • 1997 : Final Fantasy VII (PS1)
  • 1998 : Final Fantasy Tactics (PS1)
  • 2002 : Kingdom Hearts (PS2)
  • 2004 : Kingdom Hearts : Chains of Memory (GBA)
  • 2004 : Before Crisis : Final Fantasy VII (mobiles, au Japon)
  • 2006 : Kingdom Hearts II (PS2)
  • 2007 : Crisis Core Final Fantasy VII (PSP)
  • 2011 : Dissidia Final Fantasy 012 – Duodecim (PSP) : on la débloque si on a téléchargé le prologue du jeu au préalable.
  • 2012 : Theatrhythm Final Fantasy (iOs, 3DS)
  • 2020 : Final Fantasy VII Remake (PS4)

J’me coucherai moins bête

Pour terminer, comme d’habitude, nous refermons cette rubrique avec une salve d’anecdotes autour de notre héroïne du jour… Saviez-vous que…

  • Tout comme Cloud était rebaptisé « Clad » en VF, le prénom de Aerith est changé en « Aéris » dans la version française du jeu original.
  • En Français, elle est doublée par Marie-Eugénie Maréchal (voix VF de Kirsten Dunst, de Tails dans les jeux Sonic, Rosa var Attre dans The Witcher III, Nomad dans Ghost Recon Wildland…)
  • Au début de son développement, Final Fantasy VII ne devait avoir que 3 personnages principaux : Cloud, Barret et Aerith. Et très tôt, Tetsuya Nomura et Yoshinori Kitase envisageaient de faire mourir l’un d’eux pendant l’aventure. Impossible pour Cloud (c’est le héros) et Barret (le gros bourru qui se sacrifie… Déjà vu mille fois)… Le choix s’est donc porté sur la gentille Aerith dont la disparition était alors jugée plus surprenante et choquante pour les joueurs, selon les créateurs.
  • Un temps, les scénaristes ont aussi envisagé la possibilité que Aerith et Sephiroth soient frère et sœur.
  • Aerith apparaît dans World of Warcraft : Wrath of the Lich King, en tant que vendeuse de fleurs dans la cité de Dalaran. Elle est nommée Aerith Primevère.
  • Le prénom d’Aerith viendrait du Latin « Aeris » qui signifie « aérien » ! Ce qui peut renforcer son coté quasi-divin. Notez qu’elle utilise de nombreuses techniques liées au vent. Et qu’elle avoue, dans Crisis Core, avoir peur du ciel : paradoxalement, Sephiroth semble surgir du ciel lorsqu’il s’abat sur elle et la tue…
  • Cependant, Aerith peut aussi venir de la prononciation japonaise de « Earth » (エアリス ou « Earisu » ), qui signifie « la Terre » (planète) en Anglais. Ce qui fait sens lorsque l’on connait son histoire.
► LIRE AUSSI : Dans la peau du personnage de… Hatsune Miku !
  • Dans Final Fantasy VII, si vous retournez dans l’église du Secteur 5 après sa mort, vous pourrez y trouver le fantôme d’Aerith…
  • Lors de la scène de la mort d’Aerith, on trouve un joli faux raccord : lorsqu’il plonge sur la jeune femme, Sephiroth ne porte pas ses gants. Puis, on voit ses mains gantées de noir. Sans doute une erreur de montage, de deux séquences sans doute prévues pour deux scènes différentes. Ou réalisées à des stades différents du développement…
  • L’artwork promotionnel du jeu original qui représente Aerith la montre face au Hautvent, vaisseau que vous contrôlerez vers la fin du jeu… Donc bien après sa mort. Ce dessin fait référence à la première visite de la ville de Junon, lorsque les héros voient le Hautvent pour la première fois. Cloud promet alors à Aerith qu’il l’emmènera un jour à bord de ce vaisseau…
  • Dans le film Les Mondes de Ralph, on peut voir un tag sur le mur de la gare, qui dit « Aerith Lives » (Aerith est en vie) !
  • Anecdote assez amusante : Maaya Sakamoto (doubleuse d’Aerith en Japonais) est mariée dans la vie réelle au doubleur de Zack, Kenichi Suzumura.
  • Pour en savoir plus sur le rôle précis de Aerith au sein de la Rivière de la Vie, vous pouvez lire le roman On the Way to a Smile: « Case of the Lifestream – White » !
  • Dans le film Final Fantasy VII : Advent Children, l’épée de Zack est plantée dans le sol de l’église du Secteur 5, entourée de lys. Une métaphore pour nous dire que les deux amoureux sont enfin réunis dans la mort…

Lire aussi nos derniers portraits :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)