Quand Activision sacrifie Crash Bandicoot sur l’autel « Call of » (MaJ)

0 340

Activision réorganise ses rangs, et décide de recentrer le studio Toys for Bob (Crash Bandicoot N’Sane Trilogy, Crash Bandicoot 4…) sur son battle-royale Call of Duty : Warzone.

Activision crash Toys for Bob ?

De gros chambardements viennent d’avoir lieu au sein du studio Toys for Bob… Un studio apparu dans les années 90 en Californie, à qui l’on doit, notamment, les Skylanders, les récents remakes de Crash Bandicoot et Spyro the Dragon… Ou à l’automne dernier Crash Bandicoot 4 (400 000 copies en une semaine). Et qui appartient à Activision-Blizzard.

La maison-mère a divisé l’équipe en deux parties : d’un coté ceux qui vont continuer à bosser exclusivement sur Call of Duty : Warzone… De l’autre ceux qui sont purement et simplement virés (majoritairement des développeurs indépendants) si l’on en croit le site GameIndustry ! Une info qui fait tristement écho au fait que Activision a déjà licencié 190 employés en mars 2021 (dont des salariés de King.com)… Et l’on se souvient aussi des 800 licenciements en 2019… Et des 400 qui avaient suivi en 2020. 

► LIRE AUSSI : Blood of Heroes entre en beta fermée multijoueur le 4 mai

Toys for Bob ne ferme donc pas ses portes… Mais s’il détient toujours les droits sur Crash Bandicoot, le studio sera donc désormais appelé en renfort sur le développement de CoD Warzone… Le studio rejoint ainsi tous les forçats dédiés exclusivement à Call of Duty : Raven Software, Activision Shanghai, High Moon Studios, Beenox, Infinity Ward, Treyarch, Sledgehammer, Demonware…

Et histoire de relativiser, on apprend aussi qu’Activision-Blizzard vient de diviser par deux le salaire de son PDG, Bobby Kotick. Cependant, son salaire annuel reste au dessus du million de dollars en comptant ses primes et ses bonus annuels… Sans oublier qu’il détient 4,8 millions d’actions Activision… Juste au cas où…

MaJ : pas de licenciements selon Activision

Activision a réagi aux propos avancés par GameIndustry. Et c’est via un communiqué, adressé à la rédaction du site, que l’éditeur a répondu :

« Les rapports de licenciements chez Toys For Bob sont incorrects. Il n’y a pas eu de réduction du personnel récemment au studio. L’équipe de développement fonctionne pleinement. Un certain nombre de postes à plein temps sont à pourvoir en ce moment. Le studio est ravi de continuer à soutenir Crash Bandicoot 4 : It’s About Time, et plus récemment, de fournir un support de développement supplémentaire à Call of Duty: Warzone.« 

Activision

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)