Nintendo, Sony et Microsoft s’unissent pour des jeux sécurisés

0 706

Dans un communiqué commun, Nintendo, Sony et Microsoft annoncent leur collaboration pour des jeux vidéo sécurisés, et contre les comportements toxiques.

Engagement commun pour un jeu vidéo pleinement sécurisé

C’est donc via un communiqué rédigé en commun par les trois sociétés que Sony, Nintendo et Microsoft ont annoncé hier leur union autour d’un même travail pour des jeux vidéo sécurisés.

Les trois rappellent leur perception du jeu, aussi partagée par de nombreux joueurs. Satisfaire notre imagination, s’amuser avec nos amis ou en famille, tester nos capacités, apprendre grâce à la technologie… Ou simplement se détendre et passer le temps.

« Comme n’importe quelle activité sociale, les jeux vidéo créent des connexions significatives entre des joueurs de tous horizons et nous rappellent que vous avons beaucoup en commun, dont le plaisir de jouer » , rappellent-ils d’une seule voix.

« Nous partageons la conviction que la protection des joueurs en ligne exige une approche multidisciplinaire, qui combine les avantages d’une technologie de pointe, une communauté solidaire et une surveillance humaine compétente. Nous pouvons accomplir davantage lorsque nous travaillons pour le même objectif. Et pour ce faire, nous continuerons à investir, à faire évoluer et à amplifier nos approches en matière de sécurité des utilisateurs. Alors que nous poursuivrons ce travail, nous accorderons la priorité à la protection de la sécurité de nos joueurs, en particulier des plus vulnérables. »

Nintendo, Sony et Microsoft, dans un communiqué.

Concrètement, ce travail va s’articuler autour de trois grands axes : la prévention, le partenariat et la responsabilité.

► LIRE AUSSI : Le parc Super Nintendo World ouvrira le 4 février

En substance, la prévention consiste en différents dispositifs. Ils permettront de mettre en place des outils à disposition des joueurs pour contrôler l’utilisation du jeu vidéo. Informations aux parents, contrôle parental, système pour éliminer les contenus inappropriés…

Le volet partenariat consistera à rechercher des moyens de lutter contre les comportements toxiques (comme le harcèlement). Et ces recherches seront alors partagées « pour en faire profiter l’industrie » ! Un partage entre les trois marques, mais aussi avec d’autres acteurs du jeu vidéo, comme les organismes PEGI ou ESRB…

Enfin, la responsabilité consistera d’une part à permettre aux joueurs de mieux signaler les comportements inappropriés… D’autre part à prendre les mesures nécessaires lorsque le besoin s’en fera sentir. Sur le plan communautaire, voire juridique ou judiciaire.

« Bien que l’industrie du jeu vidéo ait depuis longtemps pris des mesures pour protéger les joueurs, en particulier les enfants, nous reconnaissons qu’aucune entreprise ou industrie ne résoudra seule ces défis. »

Microsoft, Sony et Nintendo.

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)