EA Play ce samedi 8 juin : Electronic Arts a t-il loupé son E3 2019 ?

0 135

Si l’EA Play d’Electronic Arts, qui s’est tenu ce samedi 8 juin en amont de l’E3 2019, risque de marquer les joueurs, ce n’est peut-être pas pour les bonnes raisons… Description !

Une formule à oublier ?

Cette année, estimant que les conférences E3 sont «has been», Electronic Arts avait souhaité proposer une émission originale. Du livestream, et rien que ça ! Mais… Au final, le public se sera ennuyé, regardant sa montre sans cesse, en espérant en voir le bout…

Le premier point qu’Electronic Arts devra changer l’an prochain, c’est sans doute la forme de son live. Un EA Play, c’est bien ! Mais trois heures de live, avec 30 minutes dédiées à chaque jeu présenté, c’est long, très long ! Surtout lorsqu’il n’y a pas grand chose à dire, et que sans conviction, les animateurs se retrouvent obligés de meubler pour tenir le tempo.

Lire aussiStar Wars Jedi : Fallen Order dévoile son gameplay pendant près d’un quart d’heure

Il en résulte un live encore une fois beaucoup trop long. Et surtout qui aura manqué manifestement de rythme. Trop molle pour tenir les joueurs, la prestation d’EA aura vu sa communauté peu à peu décrocher du live, au fil de la soirée.

Pour mémoire, estimant qu’il n’avait rien de nouveau à montrer à sa communauté, Sony-PlayStation a pris le risque cette année de ne pas être présent à l’E3. Sans doute une option qu’EA aurait dû choisir, à défaut de nous offrir un live plus rythmé, plus pêchu, plus accrocheur.

Parlons des jeux

Par tranches d’une demi-heure chacun, il aura été question de Star Wars Jedi : Fallen Order, Apex Legends, Battlefield V, Fifa 20, Madden NFL 20 et Les Sims 4. Dans cet ordre, précisément. Surprenante cette organisation, si l’on estime que le gros morceau, Star Wars, aurait sans doute dû fermer la conférence… La plupart des viewers désertant le live dès la présentation de Battlefield V (voire Fifa 20 pour les fans).

Star Wars Jedi : Fallen Order. – Le jeu solo de Respawn aura tenu ses promesses, en dévoilant près de 15 minutes de gameplay. C’est beau, le pitch fait envie, et c’est sans doute l’une des plus grosses attentes de cette année, dans le catalogue EA. Certains reprocheront sans doute un perso encore trop rigide, un gameplay trop proche de Prince of Persia : Les Sables du Temps, une architecture des niveaux qui fait penser à Star Wars : The Force Unleashed, ou des ennemis qui semblent faire la queue pour vous attaquer… Mais il faut reconnaître que le résultat est bien sympa…

Apex Legends : saison 2. – Malgré ce qui a pu être dit sur Apex Legends et ses résultats ces dernières semaines, on est heureux d’apprendre que le jeu se porte bien… Et que sa saison 2 approche à grands pas. Mais au risque de lancer ici un argument que je vais reprendre pour chaque jeu, une demi-heure de screens et de plateau pour nous dire ô combien le jeu est génial… C’est trop ! Et c’est sans doute ici que de premiers viewers auront commencé à décrocher.

Lire aussiLa saison 2 d’Apex Legends, Charge de Combat, démarre le 2 juillet

Battlefield V. –  Grosse mise à jour pour Battlefield V, qui va cette fois vous emmener dans le Pacifique. Et ici, même commentaire que précédemment : tout ce qui a été dit en 30 minutes aurait pu l’être en cinq…

Fifa 20. – Au risque de décevoir les fans, c’est sans doute ici la présentation la plus ratée du live. Certes, nous apprenons que le futsal et le foot de rue arrivent dans Fifa, avec des joueurs entièrement personnalisables (comme dans NHL19) mais… C’est tout ! Quid du mode The Journey (mode story) des opus précédent, visiblement passé à la trappe ? Quid de la version Switch qui n’est vraisemblablement plus à l’ordre du jour ? Pendant une demi-heure, le studio nous aura expliqué comment il a approfondi le gameplay, les dribbles, les sensations de la balle, l’IA… Mais quasiment sans aucune séquence de gameplay. Les joueurs devront donc les croire sur parole, sur des arguments déjà entendus pour chaque édition…

Lire aussiFifa 20 : le nouveau mode Volta suffira t-il à sauver la licence de l’essoufflement ?

Madden NFL 20. – Étrangement, voici un titre qui aura bénéficié de plus de traitement, et de plus de rythme que la présentation de Fifa. Sans doute grâce à la présence de la superstar Patrick Mahomes (dans le trailer) et de JuJu Smith-Schuster en plateau… Mais encore une fois, du gameplay amélioré, et une date de sortie : le 2 août. Et c’est tout…

Les Sims 4. – Grosse mise à jour cet été pour les Sims 4, avec les Îles Tropicales… Un trailer bien sympatoche au premier visionnage, mais ici monté en boucle pendant une demi-heure, le temps de laisser aux développeurs l’occasion de nous expliquer ô combien c’est génial de chevaucher un dauphin ou de nettoyer la plage. Si l’on adore les Sims 4, voici encore une présentation trop longue, qui aurait pu être réduite sans problème.

Lire aussiCet été, Les Sims 4 vous emmène en vacances dans les Îles Paradisiaques

Les grands absents

Le live aurait sans doute été plus digeste avec des séquences plus courtes, moins de promesses non appuyées par du concret (du gameplay par exemple), et plus de jeux.

Du coté d’EA Sports, on s’étonne par exemple de ne pas avoir eu d’infos sur de potentiels NHL20 ou NBA Live 20. Deux sports sans doute plus populaires au niveau mondial que le football américain (qui a toutefois sa communauté de fans, on ne peut le nier). Doit-on craindre de voir ces deux licences emblématiques disparaître ? Ceci dit, quand on y pense, en 2018, la communication autour du très réussi NHL19 avait aussi été très discrète.

Le grand absent du show aura été Anthem, sorti en février. Le triple A n’a certes pas connu le succès escompté mais… Sans l’intervention de quelques secondes de son lead-producer, on aurait presque pu penser que le jeu est abandonné… Ce qui n’est visiblement pas le cas.

Lire aussi(Quasi) grand absent de l’EA Play, Anthem est-il mort ?

Enfin, les fans de course auront sans doute été déçus de ne pas avoir eu leur petite annonce d’un nouveau Need for Speed. Suite au succès mitigé de NFS Payback, la licence aurait-elle aussi du plomb dans l’aile ?

Tout n’est pas perdu

Si l’EA Play 2019 laisse un arrière goût un peu acide en bouche, on peut toutefois garder espoir. Sans aucune certitude ni assurance, on peut toutefois espérer que des séquences de gameplay, ou de nouvelles infos, ont été mises de coté pour les conférences des camarades. Ce qui s’est déjà vu les années précédentes…

Du gameplay de Fifa 20 lors de la conf’ Microsoft ce dimanche soir ? Une date de sortie sur Switch lors du Nintendo Direct de mardi ? On peut encore l’espérer. Mais si ce n’est pas le cas, Electronic Arts est officiellement éligible au prix de la pire conférence E3 2019… À moins qu’un éditeur ou constructeur se loupe encore plus…

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)

); ga('send', 'pageview');