Trials of Mana : Le RPG a encore de beaux jours devant lui

Illustrations : ©Square-Enix
0 405

Square-Enix poursuit sa série de « résurrections » en HD de ses hits d’antan. Prochain gros titre attendu : Trials of Mana, qui arrive sur PS4, PC et Switch le 24 avril. Nous l’avons essayé, et on vous en parle…

Pas complètement une découverte, mais presque

Comme son nom l’indique, le jeu dont il est question aujourd’hui est l’un des épisodes canoniques de l’excellentissime série Mana, ou Seiken Densetsu au Japon. Très exactement le troisième opus, puisque le Secret of Mana sorti en Europe était en réalité Seiken Densetsu II au Pays du Soleil Levant.

Seiken Densetsu III, donc, ou Trials of Mana, est à l’origine un jeu sorti uniquement au Japon, sur Super-Famicom (la Super-Nintendo locale) en septembre 1995. Il ne sortira d’ailleurs qu’au Japon, et seuls les joueurs qui passaient par les boutiques d’import à l’époque ont pu mettre les mains sur ce titre.

► Lire aussi : RETROTEST : (1994) Secret of Mana, le conte de fées de la Super-Nintendo

Bien entendu, certains auront pu l’essayer via l’émulation, et en VF en plus ! Mais on vous rappelle que l’émulation n’est pas légale. On va donc considérer que la sortie de ce Trials of Mana version remake, sur les consoles actuelles, est une découverte du jeu… Ou presque !

« Presque » car je tiens tout de même à vous rappeler que Trials of Mana est aussi disponible sur la compilation Collection of Mana (Square-Enix) sortie sur Switch à la fin de l’été 2019. Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre test ici. Mais cette version ne proposait que le jeu dans son jus d’origine, avec ses graphismes 16 bits… Aujourd’hui, nous parlons d’un vrai remake en 3D et en HD, comme ce fut le cas pour Secret of Mana début 2018.

La démo qui ne se moque pas de vous

Pour essayer le jeu gratuitement, c’est très simple : il vous suffit de vous rendre sur le store de votre PS4 ou de votre Switch, ou sur Steam… Et de télécharger la démo gratuite. Elle pèse un peu plus de 7GO sur PS4.

Comme l’indique l’intertitre, Square-Enix ne se moque pas de vous avec cette démo. Une habitude visiblement chez l’éditeur, qui nous avait également bien occupés avec celle de Dragon Quest XI. Pour vous faire une idée… En traînassant un peu, histoire d’explorer, j’ai très exactement passé 1h40 à essayer le jeu (pour un seul run), avant de voir apparaître le traditionnel petit message de remerciement.

► Lire aussi : PREVIEW : On a joué à Final Fantasy VII Remake : voici notre avis !

Pour ceux qui connaissent déjà le titre, la démo vous permet de démarrer le jeu (en choisissant vos trois personnages, sur les six disponibles, qui vont vous accompagner au fil de l’aventure), et d’aller jusqu’au premier boss de Trials of Mana, le fameux Mécarachnide. Ce qui vous laissera donc le loisir de traverser trois villes, des grottes et des prairies…

Et comme ils sont très sympas chez Square-Enix, vous aurez aussi la possibilité de conserver votre sauvegarde, lorsque vous passerez à la version définitive. La démo nous promet que notre progression sera sauvegardée, avec la possibilité de poursuivre là où nous étions rendus.

C’est plutôt prometteur

Je ne vais pas rentrer ici en détails dans le scénario ou dans la réalisation technique du jeu. J’en garde sous le coude pour le test final du jeu. Cependant, je peux d’ores et déjà vous dire que, dans l’ensemble, le début du soft est globalement satisfaisant, avec un mode de combat actif bien pêchu (on parlera de Action-RPG) .

À quelques petits défauts techniques près, Secret of Mana était déjà un remake intéressant. Trials of Mana va beaucoup plus loin, et corrige les défauts de son prédécesseur. Ici, je pense en particulier aux scènes de dialogues, durant lesquelles nos personnages bougent (enfin) les lèvres. Ne riez pas, je vous assure que voir les protagonistes de Secret of Mana parler sans ouvrir la bouche, ça jure ! Ici, la synchronisation labiale n’est pas parfaite, mais vous n’aurez plus l’impression de contrôler des télépathes.

Visuellement, le jeu est encore plus beau. C’est un Mana, vous aurez donc une réalisation très colorée, avec beaucoup de fleurs et de verdure… Mais le chara-design et le level-design sont beaucoup plus réussis. Les décors sont détaillés, et semblent plus vivants. En revanche, on ne passera pas à coté du syndrome du PNJ, qui répète en boucle la même ligne de dialogue… Et dans sa réalisation, Trials of Mana se rapproche beaucoup plus du magnifique Dragon Quest XI (bien que l’on ait encore de la marge).

► Lire aussi : Pourquoi Seiken Densetsu 2 est-il le « premier » Secret of Mana en Occident ?

Enfin, pour ce qui est du scénario, tout l’intérêt de Trials of Mana tient dans le choix de départ, en fonction du personnage principal que vous choisirez (Duran, Angela, Hawkeye, Riesz, Kevin, Charlotte). Et si vous avez du mal à choisir, sachez que Square-Enix vous a concocté un test de personnalité sous forme de quiz (cliquez ici) pour vous aider… Avec un avatar spécial à débloquer 😉

Selon votre starter, l’intrigue ne sera pas la même (j’ai relancé la démo deux fois pour vérifier), bien que les six scénarii convergent. Cependant, vous vivrez aussi l’histoire de vos personnages secondaires sous forme de flashback, lorsque vous les rencontrerez. Le RPG est un genre qui offre une solide durée de vie, ici vous pouvez la multiplier par six.

Au final : mon degré d’attente

C’est plutôt bon signe : je n’ai pas envie de poursuivre l’écriture de cette preview, tant parler de Trials of Mana me donne une forte envie d’y replonger. Et de même, plutôt que de lire mon avis, je vous conseille de télécharger cette démo, et de l’essayer par vous-même !

Trials of Mana figure sur ma wishlist, mais n’était pas ma priorité. Pourtant, je dois bien reconnaître que la surprise est de taille ! Ce remake est beaucoup plus réussi et beaucoup plus soigneux, à mon sens, que celui de Secret of Mana (l’un de mes jeux cultes sur SNES). Au point que j’attends désormais la sortie du jeu avec une grande impatience.

► Lire aussi : Pourquoi Secret of Mana a t-il été mal traduit en occident ?

J’émets cependant une réserve pour ceux qui ont commencé (ou terminé) le jeu sur Collection of Mana, sorti il y a quelques mois. Aurez-vous le courage de relancer la même histoire, peut-être encore fraîche dans votre esprit ? Heureusement, il reste la possibilité de démarrer avec un autre personnage principal… Ce qui vous assure l’impression d’une toute nouvelle aventure, à plus forte raison avec des graphismes en 3D sublimes qui en font un jeu différent.

Après le remake de Final Fantasy VII, 2020 est une excellente année pour Square-Enix et pour le J-RPG en général. Il a encore de belles heures devant lui, à nous proposer des histoires totalement nouvelles, ou à nous faire redécouvrir des légendes du passé. De plus, Square-Enix corrige aujourd’hui cette hérésie des années 90, d’avoir limité cette perle aux consoles japonaises.

Le jeu sortira sur Switch, PC et PS4 le 24 avril prochain. Il est possible de le précommander ici.

Lire aussi nos derniers tests :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)