Collection of Mana : bons jeux mais… « Manamum » syndical ?

Testé sur Switch, sur une version physique fournie par l'éditeur

0 186

Après une sortie dématérialisée il y a quelques semaines, Collection of Mana revient sur Switch en version physique, cette fois. Avec cette compilation rétro, Square-Enix vous propose de replonger dans les trois titres fondateurs de la saga Seiken Densetsu, plus connue chez nous sous le nom Mana.

Une série juste cultissime !

Chez les amateurs de A-RPG (action RPG), une grande partie se partagent entre les fans de Final Fantasy, et ceux qui ne jurent que par Dragon Quest. Deux licences qui me passionnent, je l’avoue ! Mais ceux qui me connaissent le savent : ma série de RPG de cœur n’est autre que Seiken Densetsu, plus connue chez nous sous le nom Mana.

Aussi, impossible pour moi de passer à coté de cette compilation, qui réunit les trois premiers volets (seulement ? Je vais y revenir) de la série. Autrement dit Seiken Densetsu, sorti sur GameBoy, en Occident sous le nom Mystic Quest (Final Fantasy Adventure aux USA)… Ainsi que les deux fabuleux épisodes Super-Nintendo/Super-Famicom : Seiken Densetsu 2 (Secret of Mana en Europe), et Seiken Densetsu 3 (Trials of Mana), épisode qui n’a jusqu’à présent jamais posé le pied au pays des fromages…

Nous allons donc trouver ici trois jeux dans leur jus. Trois hits sortis entre 1991 pour le premier, et 1995 pour le troisième. Des titres présentés avec leurs graphismes et musiques d’origine, mais qui ne s’affichent hélas pas en plein écran : ici, vous devrez vous contenter de l’affichage avec ses bordures d’écran latérales.

Et si vous vous demandez pourquoi le premier volet ne s’appelle pas «Mana», la réponse se trouve ici :

Lire aussiPourquoi Seiken Densetsu 2 est-il le « premier » Secret of Mana en Occident ?

Les trois épisodes canoniques

Comme je l’ai expliqué plus haut, nous allons retrouver dans cette compilation les trois volets canoniques de la saga Mana. Une saga dont il serait très long de vous raconter le scénario. Pour faire simple, nous allons ici parler de guerre entre la technologie et la nature, de déesse protectrice du monde matérialisée par l’arbre Mana… Ou encore de divinités élémentaires qui régissent le bon déroulement du monde : Athanor pour le feu, Ondine pour l’eau, Gnome pour la Terre, Sylphide pour les végétaux, etc…

Mystic Quest est donc le tout premier jeu de la série, sorti initialement sur Gameboy, en 1991. Épisode le plus choyé de la compile, on va retrouver ici trois types d’affichages : le basique en noir et blanc, celui teinté de rouge (GameBoy color), et un filtre « vert » reproduisant l’affichage d’origine sur l’écran de la Gameboy. Mystic Quest est l’épisode qui révèle le plus sa condition de Zelda-like, sur le terrain des A-RPG. Et il suffit de voir sa map, ou ses transitions en balayage entre les tableaux, pour se croire dans le premier volet de The Legend of Zelda.

Lire aussi : RÉTROTEST : (1994) Secret of Mana, le conte de fées de la Super-Nintendo

Il suffit d’entendre les premières notes de musiques de Secret of Mana pour avoir une furieuse envie de se laisser porter par cette fantastique aventure. Meilleur jeu de la série à mon sens, ce conte onirique vous plonge dans un univers très coloré, avec des musiques enchanteresses, et un bestiaire qui, au bout de seulement deux jeux, constitue déjà une mythologie. Secret of Mana brille aussi par son système d’upgrade des armes, de leveling de vos trois héros… Et en son temps, il constituait une véritable révolution : il était le premier A-RPG à être jouable à trois en co-op. Vous pouvez retrouver notre test ici.

Avec Trials of Mana, en 1995, on reprend ce qui a fait le succès de Secret of Mana, et on le sublime. Encore plus beau, plus coloré, des graphismes plus fins, et toujours du multijoueur… Trials of Mana est le jeu de la frustration ! Car alors considéré comme meilleur épisode de la série, il n’est jamais sorti du Japon. Juste incompréhensible. Et il aura donc fallu attendre 24 ans pour pouvoir y jouer en France, dans une version officielle !

Enfin de la VF

Ne vous fiez pas aux screenshots qui illustrent cet article ! Les jeux sont bel et bien traduits dans la langue de Molière, pour notre plus grand bonheur. Et ce n’était pas gagné : on se souvient effectivement que pour la version Super-Nintendo Classic Mini, Secret of Mana était proposé en anglais. Une aberration lorsque l’on sait que le jeu d’origine avait été intégralement traduit en français. Acte de paresse de Nintendo, qui se sera contenté de nous refourguer la version US ?

Fort heureusement, Square-Enix est plus consciencieux, et se sera appliqué à nous livrer une VF pour chacun des trois opus. Ou pour être plus précis, l’éditeur a récupéré les traductions françaises de l’époque. Pour les deux premiers jeux du moins (puisque le 3e n’a jamais été traduit en VF, autrement que par des fans). On retrouvera donc la traduction très approximative de Mystic Quest : sur GameBoy, tout était écrit en majuscule, et les traducteurs ne bénéficiaient pas de beaucoup de place… Donc les phrases sont très sommaires.

Lire aussiPourquoi Secret of Mana a t-il été mal traduit en occident ?

De même, pour Secret of Mana, c’est précisément la traduction de 1994 que vous allez retrouver ici. Celle assurée par Véronique Chantel, qui était alors traductrice pour Nintendo France. Une version elle aussi parfois tronquée… À cause d’une langue française avec beaucoup de mots, qui ne rentraient pas dans les cadres…

Le texte est donc nouveau pour Trials of Mana… Et je dois avouer que la traduction est de très bonne facture. Bien que n’ayant pas terminé le jeu, sa traduction ne choque pas, et est rédigée dans un français très correct.

Si je n’ai pas parlé de la jouabilité, sachez qu’elle s’adapte parfaitement aux pads de la Switch. Il vous faudra une poignée de secondes pour prendre les trois jeux en main, pas plus. Au niveau de l’affichage, en toute logique, on retrouve les sensations d’antan en mode nomade. En revanche, en mode docké, plus votre écran est grand, plus les pixels seront apparents, puisque aucun lissage n’est proposé.

Est-ce vraiment la compilation ultime ?

Non ! En tant que fan de la série, je ne peux cautionner le « compilation ultime » mentionné par le trailer de Collection of Mana. Certes, les trois géniaux épisodes fondateurs (et canoniques) sont bien là, mais… Après quelques heures de jeu, cette cartouche me laisse une amère sensation de frustration. Celle de ne pas y trouver d’autres titres de la série, des spin-off qui auraient eu toute leur place ici… Pour une vraie compilation ultime.

Et je pense en particulier à d’autres volets qui ne sont jamais sortis en France. Comme Legend of Mana, superbe épisode PS1 qui a vampirisé des heures entières de mon temps. De même, je regrette beaucoup de ne pas trouver ici un Dawn of Mana (PS2 US ou japonaise) qui me fait saliver depuis des années.

Enfin, à l’instar de Sword of Mana (sur Game Boy Advance… Mais qui est cependant un remake de Mystic Quest), vous ne trouverez pas non plus Children of Mana et Heroes of Mana, les deux épisodes sortis sur DS (ces trois jeux sont sortis en Europe). Certes, offrant un gameplay différent, mais… Eux aussi des gouffres à temps libre. Avec ces cinq titres en plus, la compile aurait vraiment été… Ultime !

Lire aussiSquare-Enix vous en dit plus sur Trials of Mana et Collection of Mana

Et puis, je me dois aussi d’insister sur une autre absence, celle des bonus pourtant appréciés par les fans. Pas d’artworks, pas de nouvel affichage, pas de filtres… Rien qu’un sound-test pour chaque épisode, disponible depuis le choix du jeu. Certes, c’est très sympa de pouvoir réécouter les musiques des titres, mais… Ça fait tout de même un peu chiche ! Sur ce point, même Capcom souvent moqué pour les bonus de ses compilations fait mieux !

Mais relativisons, et ne boudons pas notre bonheur. Car pour être honnête avec vous, je n’ose imaginer le prix que vous allez payer si vous cherchez à mettre la main sur ces trois jeux dans leur format d’origine. Vous pouvez aussi oublier les versions complètes (avec boites et notices d’époque), juste hors de prix. Alors, en tant que collectionneur, on savoure cette opportunité de rejouer aux trois titres originaux…

Une compilation qui peut faire doublon

Un fan de Mana, qui de surcroît souhaite replonger dans les jeux d’origine, ne se posera pas la question très longtemps ! Oui, ce Collection of Mana est un titre à posséder dans sa ludothèque ! En revanche, pour un joueur qui souhaite simplement découvrir la série, et à plus forte raison s’il est allergique aux graphismes 16 bits, le choix sera plus délicat… Cette compilation pouvant sembler redondante. Je m’explique.

Tout d’abord, Secret of Mana est déjà disponible en version remasterisée, depuis bientôt deux ans sur PS4 et PC (mais pas sur Switch). Le jeu d’origine est aussi disponible sur la Super-Nintendo Classic-Mini, comme il l’était auparavant sur la console virtuelle de la Wii. Le troisième épisode, Trials of Mana, et bien qu’il soit encore inédit en France, va suivre le même chemin du remaster. En effet, son remake 3D arrive le 24 avril 2020, sur PS4, PC et Switch.

Lire aussiTEST : Secret of Mana : le remake qui a loupé le coche ?

La question est alors : êtes vous prêt à refaire l’aventure une seconde fois ? Pour ma part, je dois vous avouer que, pour réaliser ce test, j’ai passé beaucoup de temps sur le premier volet, mais beaucoup moins sur les 2e et 3e épisodes. En son temps, j’ai dû terminer Secret of Mana une bonne dizaine de fois sur Super-Nintendo, avant de le débuter à nouveau sur SNES-Mini, puis de le reterminer sur PS4 (j’oubliais la version Console virtuelle de la Wii) ! Autrement dit, je le connais par cœur ! De même, je ne suis pas allé jusqu’à la fin de Trials of Mana ! Le jeu est fabuleux, je ne dis pas le contraire. Mais n’y ayant joué auparavant que dans sa version japonaise (SFC), je ne souhaite pas me « divulgacher » la surprise… Son remaster à venir figurant en bonne place sur ma wishlist 2020 !

Au final

Il est très compliqué de vous recommander ou non ce Collection of Mana. Car il est impossible de nier que les trois jeux dont il est question ici sont très bons, et figurent même parmi les meilleurs A-RPG. Mais deux de ces trois titres souffrent de la concurrence avec… Eux-mêmes. Ou plutôt leurs remakes respectifs. La question devient donc : allez-vous attaquer Trials of Mana, pour le refaire intégralement d’ici un an ?

Parce que Mana a toujours été mon A-RPG préféré (au risque de choquer, je préfère même Secret of Mana à Zelda : A Link to the Past), c’est un OUI ! Mais un oui mitigé, car si cette nouvelle compilation vendue 40€ séduira les joueurs de la première heure, les acharnés de la 3D ou les joueurs plus jeunes préféreront les remakes 3D de Secret of Mana, et de Trials of Mana (avril 2020).

Un très gros OUI donc, pour les joueurs de la première heure, les collectionneurs ou les nostalgiques… Pour les autres, malgré la qualité des jeux, la réflexion s’impose…


Collection of Mana

  • Par Square-Enix.
  • Sur Switch.
  • Genre : A-RPG (compilation).
  • Classification : PEGI 7.
  • Prix : 39,99€.

 

Points positifs :

  • Les trois titres fondateurs réunis
  • Trois aventures longues et dépaysantes
  • Seiken Densetsu 3 enfin en VF
  • D’ailleurs, les trois sont en VF
  • Trois affichages (dont celui de la Gameboy d’origine) pour Mystic Quest
  • Les OST fabuleuses
  • Le sound-test de chaque jeu dans le menu
  • Les sauvegardes rapides
  • Une jaquette réversible avec de chouettes artworks

Points négatifs :

  • Vraiment pour les fans de rétro : peut faire doublon avec les remasters HD
  • (Quasiment) pas de bonus
  • Pas d’affichage en 16/9
  • Pas de filtres « à l’ancienne » pour les deux épisodes SNES
  • Mystic Quest a pris un sérieux coup de vieux (y compris ses textes)
 .
Ne nous méprenons pas ! Collection of Mana est une excellente compilation, qui rassemble trois jeux fabuleux dans leur jus d'origine (dont un pour la première fois en Europe). Mais le gros bémol viendra du fait que deux d'entre eux font (ou vont faire) l'objet d'un remake. Collection of Mana s'adresse donc aux amoureux de gros pixels, ou aux collectionneurs nostalgiques. Les autres risquent de s'en détourner pour préférer les remakes en 3D, et n'auront pas forcément envie de faire deux fois chaque jeu...
76%
Oui, mais...

Ne nous méprenons pas ! Collection of Mana est une excellente compilation, qui rassemble trois jeux fabuleux dans leur jus d'origine (dont un pour la première fois en Europe). Mais le gros bémol viendra du fait que deux d'entre eux font (ou vont faire) l'objet d'un remake. Collection of Mana s'adresse donc aux amoureux de gros pixels, ou aux collectionneurs nostalgiques. Les autres risquent de s'en détourner pour préférer les remakes en 3D, et n'auront pas forcément envie de faire deux fois chaque jeu...

  • Graphismes
  • Scénarios
  • Durée de vie
  • Jouabilité
  • Contenu

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)

);