Pourquoi le rétro-gaming « physique » s’arrête t-il avec la PS2, Xbox et GameCube ?

0 134

Si vous êtes un fan de rétro-gaming, alors vous le savez ! Dans dix ou quinze ans, vous ne pourrez pas « rétro-jouer » sur les PS3-PS4-X360-Xbox One… Voilà pourquoi.

Rétroquoi ?

Tout d’abord, il faut bien comprendre en quoi consiste le rétro-gaming. Cette activité très prisée par les amoureux du jeu vidéo consiste à dégoter d’anciennes consoles, les jeux qui vont avec… Et à se replonger dix ou vingt ans en arrière, à l’époque des gros pixels ou des premiers jeux en 3D !

Bien sûr, ceux qui recherchent les sensations d’antan peuvent aussi se tourner vers l’émulation. Mais le vrai rétro-gamer vous soutiendra mordicus qu’il n’y a « rien de tel que de jouer sur la console d’origine ». Ce n’est pas faux, j’avoue ! Et c’est sans doute ce qui fait des brocantes et vide-greniers un terrain de chasse privilégié des collectionneurs.

Deux obstacles sur consoles actuelles

Si la Dreamcast, la PS2, la Xbox ou la GameCube font aujourd’hui partie du patrimoine « rétro-gaming », elles sont les dernières que l’on peut considérer comme telles ! Ce sera beaucoup plus difficile pour les PS3, X360 et Wii/Wii-U. Et je ne parle même pas des consoles actuelles !

Pourquoi ? En fait, deux choses font que dans vingt ans, vous ne pourrez plus faire tourner les consoles d’aujourd’hui.

La première, c’est tout simplement la disparition, peu à peu, du format physique. C’est tout bête, mais si le dématérialisé se développe considérablement, que ferez vous, dans vingt ans, lorsque vous ne trouverez plus de CD ? Certes, vous posséderez la console. Mais que se passe t-il si ses serveurs ont fermé ? (coucou la Wii).

La seconde raison est que, depuis la génération précédente, de nombreux jeux (de plus en plus) sont principalement jouables en ligne ! Parfois même exclusivement ! Et que se passe t-il lorsque les serveurs d’un jeu online ferment ? Il ne sert plus à rien, à part à caler un meuble ! Bon courage, dans dix ans, pour jouer à Steep, Overwatch, Star Wars Battlefront ou For Honor ! Ici, on a pu le vérifier avec notre galette de Final Fantasy XIV : A Realm Reborn, que nous avions testé sur PS3. Les serveurs ont fermé depuis, le CD ne sert plus à rien !

La remarque est aussi valable pour les collections en dématérialisé. Et on se souvient tous des jeux Console Virtuelle de la Wii, devenus inutilisables sur cette machine depuis qu’elle a fermé ses serveurs. Bien sûr, il était possible de les re-télécharger sur Wii-U, mais en payant un supplément. Même en ayant payé ces jeux sur Wii, leur copie Wii-U était payante, avec une réduction certes… Mais il fallait rajouter au bout… Mais la question n’est pas là, puisque le service Console virtuelle n’existe tout simplement plus sur Switch…

Heureusement, sur PS3/X360 plus que sur PS4/Xbox One, de nombreux jeux offline vous permettront quand même de faire tourner « la bête » ! Mais vous ne pourrez sans doute plus collectionner tout le catalogue (fullset) d’une console. Et votre rétro-collection ne concernera qu’une sélection de quelques titres sur ces machines. Exception faite si vous aimez collectionner des CD devenus inutilisables… Obsolètes, quoi !

Le rétro-gaming évolue

Le rétro-gaming tel que nous le connaissons aujourd’hui (collection de supports physiques) s’arrête donc avec la sixième génération de consoles. Et le jeu online, en se développant à partir de la septième, ferme la porte aux fullseteurs.

Le rétro-gaming n’est pas en train de disparaître, il évolue, les habitudes aussi. À l’avenir, nous devrons nous tourner vers le dématérialisé, et vers les collections virtuelles qui vous permettront de rejouer à des jeux PS4 sur votre bonne vieille PlayStation 8. Mais des jeux que vous devrez acheter, et qui ne remplaceront jamais vos versions physiques.

Les consoles « Mini » sont une alternative proposée par les éditeurs, mais on imagine assez mal qu’elle aura un avenir (excepté auprès des collectionneurs). En effet, ces « émulateurs en moins bien » nous rappellent que l’émulation est une alternative sérieuse (et peu coûteuse). Mais leur « petite » sélection de jeux poussera les convaincus vers de vrais émulateurs, et leurs possibilités aussi infinies que le catalogue disponible sur la toile.

Vos vieilles consoles ne sont pas immortelles !

D’autant que votre collection rétro sur Super-Nintendo, Megadrive, PS1, PS2, Dreamcast, NES, Master System, Jaguar, etc. Est elle aussi limitée dans le temps. En effet, les consoles ne sont pas immortelles. Et viendra fatalement le moment où votre vieille bécane rendra l’âme, vous laissant avec une chouette collection de cartouches ou CD.

Cartouches qui, elles-mêmes ont une date de péremption conditionnée par… Leur pile de sauvegarde ! Une pile SNES a, par exemple, une durée de vie d’environ 20/25 ans… Soit une mort programmée pour… Maintenant (sauf si vous connaissez quelqu’un qui sait remplacer les piles de sauvegarde). D’ailleurs, au passage, quand vous achetez un Zelda III ou un Donkey Kong Country sur SNES, assurez-vous que sa pile est toujours en bon état, conseil de collectionneur…

On comprend donc mieux pourquoi certains achètent de nombreuses consoles de secours… 😉

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.