Star Wars Battlefront

3 225

Alors que le septième film Star Wars (réalisé par JJ Abrams) se fait attendre, pour une sortie en salle le 16 décembre, Dice vous fait patienter avec un nouveau FPS peuplé de Jedi, Stormtroopers et autres Sith… Star Wars Battlefront vous emmène sur les champs de bataille que sont Hoth, Tatooine ou Endor. Choisis ton camp, camarade !

Il était une fois, dans une galaxie très lointaine

Star Wars Battlefront E3 Screen 5_Weapon Variety WM

Le jeu vidéo nous offre parfois de beaux affrontements de licences : en septembre sur le gazon, nous avons chaque année un match Fifa vs PES, suivi avant les fêtes par une guerre Call of Duty contre Battlefield. Activision a dégainé le premier… Suivi de près par Dice qui nous emmène cette fois dans le monde de Star Wars. Alors que l’épisode 7 s’apprête à sortir en salle. Le studio d’Electronic Arts délaisse cette année ses soldats suréquipés pour leur préférer les Stormtroopers de l’Empire, ou les soldats de la Rébellion.

Idée géniale de la part de Dice et Electronic Arts que de surfer à la fois sur la vague du « FPS de fin d’année » et sur celle du film culte de retour en salle ! Notez au passage que le jeu se concentre sur la première trilogie, avec du DLC à venir autour de l’épisode 7 (le 8 décembre), mais fait l’impasse sur la prélogie de 1999 à 2005.

En tant que fan, je ne vous cacherai pas que je m’inquiète un peu concernant le film (le passage de Lucas Arts à Disney, il faut voir)… Pour le jeu, connaissant le CV des deux marques, je suis beaucoup moins inquiet !

Du pur fan-service

Star Wars Battlefront E3 Screen 1_ Luke Force Push_v3-WM

Le jeu est très bon à la base. Mais si on est fan de Star Wars, les seules étoiles qui vont se faire la guerre sont celles que l’on a dans les yeux, du début à la fin de la partie !

Je passerai rapidement sur la bande-originale du jeu, tout simplement les thèmes légendaires de John Williams. Cultes, ils vous prennent toujours autant aux tripes !

Avec ses graphismes tout simplement hallucinants (à part quelques modélisations de visages de héros de la saga parfois grossières), le jeu vous plonge la tête la première dans l’ambiance de la série de George Lucas ! Le fan ne peut s’empêcher de lâcher un « waoooow » ! Si l’on ne nous avait pas dit que nous sommes ici dans un jeu vidéo, on pourrait presque, par moment, penser que nous sommes face à des extraits des films !

Mais si vous allez mener de rudes batailles de l’Empire contre la Rebellion, le meilleur reste la possibilité d’incarner les personnages emblématiques de la franchise. Cela commence dès l’installation du jeu, pendant laquelle le soft vous propose de jouer Dark Vador, venu « faire le ménage » dans la base rebelle de Hoth…

Par la suite, en multijoueurs, un mode « Bataille des Héros » vous permet de diriger des personnages de la série plus puissants que le joueur lambda, jusqu’à ce qu’un adversaire ne vous tue et prenne votre place. Une initiative jouissive ! Même si le nombre de héros jouables paraît vite limité (Luke, Han Solo et Leia du bon coté de la Force, Dark Vador, L’Empereur et Boba Fett pour le coté obscur), le plaisir est là.

A la fin de chaque match, grâce à l’argent collecté, vous pourrez optimiser votre équipement en constituant votre « main » (trois armes) à choisir en fonction des « cartes des étoiles » que vous aurez achetées. Là encore, les fans apprécieront de retrouver les célèbres arbalète laser, détonateur thermique, missile ionique, tir autoguidé… ou propulseur vous permettant de faire des bons de géant.

Du multi aux petits oignons ?

Star Wars Battlefront - Fighter Squadron - A Wing vs Imperial Shuttle _ FINAL FOR RELEASE

Voici le moment de s’attarder sur un mode qui va vous creuser des cernes sous les yeux : le mode multijoueurs en ligne !

Au risque de me répéter, la première réaction en ouvrant ce mode est de s’extasier sur les graphismes qui fourmillent de détails. Et justement, voici un point qui pourrait nous faire craindre le pire. Et bien non ! Les maps sont immenses, regorgent de détails et sont peuplées par de nombreux autres joueurs… Et pourtant, sur les nombreuses parties testées, je n’aurai eu à déplorer aucun ralentissement, aucun lag, aucune baisse de framerate ! On sait maintenant que Dice maîtrise son sujet, ce Star Wars Battlefront confirme !

Le mode multijoueurs est un excellent moyen de gagner de l’XP afin d’upgrader votre avatar, dont vous pourrez choisir le look parmi quelques profils de base, complétés par de nombreux personnages à débloquer. Idem pour les armes ou encore les emblèmes…

Ici, l’éditeur est généreux, et vous propose un panel intéressant de modes, allant des matches à 8 jusqu’à des batailles à 40 joueurs ! Si ces modes ressemblent à ce qui se fait aujourd’hui dans les FPS, ils sont là : « Suprématie » (faites gagner votre camp, Impériaux contre rebelles jusqu’à 40 joueurs), « Cargaison » (une variante du « capture de drapeaux »), « Course aux droïdes » (protégez les votres et capturez les GNK ennemis), « Escarmouche« , ou encore le passionnant « Attaque des Marcheurs« , où 40 joueurs sont lâchés au milieu des TB-TT ou des Y-Wings…

Envie de changer de gameplay ? Alors c’est parti pour les missions « Escadron de chasseurs« , qui vont vous permettre de prendre les commandes des X-Wings, Tie Fighters et autres vaisseaux emblématiques de la saga. Ce qui s’apparente au départ à un énorme foutoir se révèle vite riche en missions, en tâches à accomplir pour prendre du galon : escorter des vaisseaux de l’Alliance, empêcher des navettes impériales de quitter le champ de bataille…

Vous aurez fort à faire ! D’autant que le Faucon Millenium ou l’Esclave (le vaisseau de Boba Fett) viendront, selon le camp que vous aurez choisi, vous pourrir un peu plus la vie ! Ici, on déplorera une jouabilité parfois capricieuse, quand le gameplay des campagnes « à pied » est tout simplement proche de la perfection (immédiat et instinctif, malgré quelques légers problèmes de collisions).

En résumé, avec ses nombreux modes, son ambiance et le fun qu’il procure, ce mode multijoueurs représente à peu près 95% de l’intérêt du jeu. Mais attention ! Il faut bien différencier le fan de Star Wars qui va se délecter de tous ces modes, et le hardcore-gamer spécialisé dans le FPS, qui ne trouvera d’intérêt que dans quelques modes uniquement (Escarmouche, Attaque des Marcheurs ou Suprématie, par exemple).

Affinez vos stratégies

star_wars_battlefront__4-17_f

Star Wars Battlefront vient contredire tous ceux qui vont vouloir vous démontrer que le FPS est un genre pour les bourrins. Vous allez vite comprendre que ce titre va vous demander de faire preuve de stratégie. Je m’explique…

La raison ? Vous allez devoir choisir vos équipement ou vos personnages en fonction des maps sur lesquelles vous allez jouer. Car si les fantassins ou Boba Fett sont plutôt à l’aise à distance, des personnages comme Luke ou Dark Vador sont des persos de « corps à corps ».

Ils seront donc avantagés dans les couloirs des bases de Hoth ou de Sullust, mais deviendront des cibles faciles en terrain dégagé, en extérieur sur Hoth ou dans le désert de Tatooïne (même s’ils peuvent s’embusquer dans des grottes).

Autrement dit, vous allez devoir apprendre à connaître les spécificités de chaque personnage, afin de faire le bon choix quand vient le moment de choisir votre terrain de jeu.

Il en va de même pour les armes, en nombre limité au début, mais que vous devrez débloquer grâce à l’argent « in-game » récolté au fil de vos parties. En revanche, je ne vais pas vous mentir : pour compléter l’arsenal du jeu, vous allez devoir enchaîner pas mal de matches !

Quelques regrets ?

Star Wars Battlefront_4-17_B

Partant du principe que le jeu parfait n’existe pas, je ne peux m’empêcher de relever quelques points négatifs, malgré la grande qualité du jeu d’Electronic Arts.

Et le premier qui me vient en tête est le nombre, à mon goût, trop limité de maps. Certes, elles sont immenses, mais dans la version de base, elles se limitent à quatre : le cadre forestier d’Endor, les grottes enneigées de Hoth, la base de l’Empire implantée sur la volcanique Sullust, ou les carcasses abandonnées dans le désert de Tatooine. A noter que de nouvelles maps devraient être disponibles, en DLC, avec la sortie du film : deux maps gratuites « Battle of Jakku » arrivent le 8 décembre (voir trailer à la fin de cet article).

Second reproche : Dice s’est quelque peu loupé sur l’équilibrage entre les camps. Si vous choisissez d’être un rebelle, vous allez clairement galérer pour tenir le coup face aux soldats de l’Empire qui disposent d’une puissance de feu incomparable (sans parler du blindage des TB-TT qui vont vous bouffer pas mal de munitions). Statistiquement, il est beaucoup plus difficile de remporter la partie si vous êtes dans la Rebellion que si vous êtes dans une armure de Stormtrooper.

Au niveau du gameplay, lors des phases « à pied », on regrettera également de rester parfois bloqué sur des obstacles ridicules (une pente de neige pourtant franchissable, un tas de gravats qui fait à peine votre taille…).  Rien de bien méchant, mais pénible dans le feu de l’action. Je ne serais pas étonné qu’une modification de cet aspect soit au menu d’une prochaine mise à jour.

Au final

Star Wars Battlefront E3 Screen 2 _ Survival Mission Tatooine WM

A film AAA, un jeu dérivé AAA !! Que dire de plus tant ce titre m’a scotché ! Lorsque j’ai inséré ce CD dans ma console la première fois, j’en ai même oublié de lancer le mode « missions », tant j’ai été happé par les parties en multijoueurs en ligne !

Avec son ambiance « StarWarsienne », ses graphismes extraordinaires, la facilité avec laquelle le titre de Dice et Electronic Arts vous plongent dans une saga cultissime depuis plusieurs générations, ce Star Wars Battlefront est tout simplement l’un des incontournables de cette fin d’année.

On l’attendait comme un vibrant hommage à la série de George Lucas, SWB va encore plus loin : empruntant un univers existant, il parvient à le sublimer. Visuellement très proche d’un contenu DVD, il nous ferait presque oublier que nous sommes dans un jeu vidéo (à de nombreuses reprises, s’est fait sentir l’envie de poser la manette pour admirer les scènes se déroulant à l’écran : mauvaise idée si l’on vise la victoire en fin de chapitre).

Mais je me suis trompé sur un point essentiel : je pensais que Star Wars Battlefront allait réunir les fans de la saga et les hardcore-gamers. Ce n’est pas vraiment le cas : si le fan des films de Georges Lucas atteint ici le nirvana, le gamer fan de FPS y trouvera un excellent jeu, mais n’en fera pas pour autant une nouvelle référence de l’eSport, le jugeant trop « arcade »…


Verdict

SWBFps42DPFTen

Sans doute le meilleur jeu Star Wars à ce jour ! C’est beau, il y a du contenu… Voici le jeu que tout fan de Star Wars se doit de posséder !

19/20 pour les fans de Star Wars

15/20 pour les hardcore-gamers spécialistes du FPS

Les + :

  • Graphismes fabuleux
  • La bande-son cultissime
  • Des menus en quantité
  • Un jeu explosif
  • Incarner les héros de la saga
  • La gestion de l’équipement via les « cartes des étoiles »
  • Un multi d’une grande richesse
  • Les serveurs nous ont semblé très stables
  • Prise en main immédiate

Les – :

  • Seulement 4 maps (et un DLC de deux cartes « Jakku » le 8 décembre) ; pour des maps en plus, il faut le season-pass
  • Finalement, peu de héros jouables
  • La jouabilité des vaisseaux parfois lourde
  • Quelques incohérences de collisions avec les décors
  • Bien que tirées de l’univers Star Wars, les armes sont trop proches de ce qui se voit dans les autres FPS
  • Les spécialistes des FPS (encore plus s’ils sont hermétiques à Star Wars) vont rapidement avoir l’impression de tourner en rond

Star Wars Battlefront, par Dice pour Electronic Arts, sur PS4 et Xbox One. Pegi : 16.

vous pourriez aussi aimer More from author

% s Commentaires

  1. Star Wars Battlefront « Article « Le Courrier Vendéen

    […] jeux vidéo, l’éditeur Electronic Arts a anticipé le phénomène, en sortant il y a un mois son Star Wars Battlefront. Le développement du soft a été confié à Dice, le studio « maison » à qui l’on doit […]

  2. Ruksis780

    ruksis 102

    ruksis 103

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.