Hot Wheels Unleashed : la bonne surprise Arcade de Milestone

0 425

Est-il encore nécessaire de présenter les petites voitures Hot Wheels, qui ont bercé l’enfance de la plupart d’entre nous ? De même, Milestone bénéficie aujourd’hui d’une solide réputation dans le monde des jeux de courses, ou devrais-je dire des simulateurs de sports mécaniques. Dès lors, on ne peut que se demander si ces deux là n’étaient pas faits pour se rencontrer. Et voici la réponse avec notre test de Hot Wheels Unleashed.

Madeleine de Proust

Comme je l’écrivais plus haut, je pense qu’il n’est pas très utile de vous présenter les petites voitures Hot Wheels ! Depuis plusieurs générations (1968), ces petits bolides de plastique et de métal fabriqués par Mattel bercent le cœur des enfants du monde entier, au même titre que les petites voitures Majorette (marque créée à Lyon en 1961), pour ne citer que les deux marques les plus connues. Et quand le Français mise sur des modèles courants et réalistes, son homologue américain Hot Wheels se démarque par ses modèles fantaisistes, voire totalement SF, parfois inspirés de licences de cinéma ou de la pop-culture.

Pour le jeu vidéo qui nous intéresse aujourd’hui, on retrouve de l’autre coté de la barrière un certain Milestone. Un nom qui ne vous sera pas inconnu si vous aimez le cambouis et l’odeur de la gomme brûlée sur le tarmac ! En effet, le studio italien est connu pour les séries MotoGP, Ride, MXGP, Monster Energy Supercross, WRC avant 2013…

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Gravel : sous le gravier et sous la boue, du fun en barre !

Et parfois, le studio Milanais sort des sentiers battus, s’éloigne des jeux réalistes pour aller tâter du jeu d’arcade, du titre qui se prend moins au sérieux. En 2018, cela nous avait donné Gravel, qui nous avait convaincus dans l’ensemble (lire notre test ici). Vous l’avez compris : chez Milestone, on ressort la boîte à fun cette année 2021, pour nous replonger en enfance. Préparez-vous pour de folles virées aux commandes de vos petites voitures préférées avec Hot Wheels Unleashed.

De l’arcade pure, mais avec la touche Milestone

En découvrant le pitch du jeu, j’ai eu comme une grosse frayeur ! « Un jeu de courses aux commandes de jouets » ? C’est à cet instant que j’ai marqué comme un recul de frayeur… Visiblement, le ratage de Micro Machines World Series (Codemasters), massacre d’une licence pourtant culte, a laissé des traces dans mon petit cœur de joueur. Mais une fois le jeu lancé, on remarque très vite que Hot Wheels Unleashed ne joue pas sur le même terrain : ici, pas de vue du dessus, mais de la course classique en 3D !

Il est temps de lancer le jeu : après avoir déballé trois voitures de leur boite-surprise (si vous aimez le gacha, vous allez être ravis), place au jeu. Et à une première course tuto. Ceci étant fait, il est temps de vous rendre dans le mode le plus intéressant du jeu : le Hot Wheels City Rumble ! Mais je vais y revenir plus bas.

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Micro Machines World Series : le rendez-vous manqué des Micro Machines ?

Très typée « arcade » la jouabilité est vraiment plaisante. Si chaque bolide a ses statistiques, donc une conduite et un comportement qui diffère des autres, il ne faut pas très longtemps pour prendre chaque véhicule en main. Sur la piste, ça va vite, encore plus lorsque la jauge de boost est pleine ou que vous passez sur un accélérateur… Et les loops présents sur la piste vont vous retourner la tête. D’une certaine manière, le gameplay pourrait presque nous faire penser à du WipeOut ou du F-Zero.

Mais, c’est tout de même un jeu Milestone. Et l’éditeur aime que l’on glisse les mains sous le capot. Alors, grâce à des engrenages collectés, vous pourrez améliorer vos bolides. Et je ne parle pas uniquement des changements de livrées… Mais bel et bien d’améliorations qui vont venir optimiser votre vitesse, votre adhérence… Les statistiques de chaque bolide ne sont donc pas figées. Il vous appartient de customiser et optimiser votre voiture favorite !

Un solide contenu et une très bonne durée de vie

Je vous avoue que j’ai craint, un instant, que le contenu du jeu soit trop limité. Notamment au regard du peu d’environnements proposés (Garage, Skatepark, Track Room, Skycraper, College Campus et Sous-sol, donc six seulement). Mais en déclinant ces environnements, le mode Hot Wheels City Rumble que j’évoquais plus haut propose en réalité pas moins de 52 courses pour 40 tracés. Sans parler de tout le contenu annexe. Voyons ça en détail.

City Rumble, c’est donc en quelque sorte le mode « carrière du jeu » ! Une sorte de gros hub représentant une ville, marqué par de nombreux points d’intérêt : des courses, du contre-la-montre… Bref, de quoi progresser en glanant ici et là quelques points. C’est ici que vous allez passer énormément de temps ! Puis, le jeu propose des modes rapides assez classiques : course rapide, contre-la-montre, jeu en écran partagé… Inutile de vous faire un dessin ! Le Racing Season n’est rien d’autre que le mode online.

Le jeu vous propose aussi plusieurs modes qui vont titiller votre imagination ! Ici, je pense notamment au mode Éditeur qui vous permet de modifier les livrées, ou Track Builder qui vous permet de créer vos propres circuits. Vous savez ? Comme quand vous étiez enfant et que vous passiez des heures à construire un circuit à l’aide de boites et tout ce qui trainait dans votre chambre ! Enfin, le mode Sous-Sol vous propose d’aménager votre petit chez-vous, pour mieux admirer vos coupes ou votre environnement préféré.

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Lost Judgment : Sega peut compter sur sa nouvelle licence forte

La durée de vie du jeu passe aussi par les (très) nombreux modèles de voitures à déballer et à collectionner, sur le principe du gacha : vous gagnez ou achetez des boites-mystère à ouvrir. Parfois avec une nouvelle voiture, parfois avec un double que vous pourrez démonter ou revendre. Le catalogue se met très régulièrement à jour avec de nombreux bolides inspirés par des références de la pop-culture ! Et quelque part, c’est aussi l’ADN de Hot Wheels ! Ainsi, vous pourrez brûler la gomme avec KITT (K2000), le Party-Wagon des Tortues Ninja, la DeLorean de Retour vers le Futur… Ou encore toute une tripotée de véhicules issus des comics DC (Batman notamment), ou encore le modèle M.Bison de Street Fighter. Mais pour la plupart des modèles franchisés, il faudra sortir la carte sur le store.

Enfin, Hot Wheels Unleashed a aussi le mérite de proposer deux modes de jeu qui vont venir rallonger considérablement sa durée de vie. Non, je ne veux pas parler des compétitions online, mais de deux modes très prisés par les joueurs qui ne sont pas forcément intéressés par le jeu en ligne. Le premier, j’en ai parlé plus haut, est le Track Builder qui vous permet de créer vos propres circuits, sans doute le mode le plus chronophage et le plus intéressant sur la durée. Le second est le mode multijoueur en local, une proposition qui devient hélas beaucoup trop rare dans les jeux contemporains : vous pouvez aujourd’hui jouer en ligne contre n’importe quel gamer de n’importe où sur la planète… Mais pas contre votre frangin sur la même TV. Alors pour les rigolades « à l’ancienne » que cela implique, on a comme une envie de remercier Milestone pour y avoir pensé.

Quelques petits défauts

À lire ce test, on pourrait presque penser que Milestone nous sert ici un jeu parfait. Ce qui, il faut être honnête, n’est pas le cas : la perfection n’existe pas, et Hot Wheels Unleashed n’échappe pas à la règle. Et ce qui est pour moi le premier « reproche » n’est autre que la paternité du studio Milestone, qui ne peut s’empêcher d’insuffler son ADN au jeu. Si le titre demeure globalement très typé « arcade » et très accessible, il n’est pas rare de se faire éclater au sol par un obstacle un poil trop punitif et intransigeant ! Le champion du jeu de sport mécanique nous rappelle parfois que la victoire, ça se mérite ! Et certains pièges, qui manquent de permissivité, pourront vite agacer, avec un sentiment d’injustice.

Le second défaut est un gros soucis d’optimisation des versions de l’ancienne génération. Je ne doute pas que le jeu soit rapide sur PS5 et Series X/S mais… Sur PS4 (console ayant servi pour ce test), les temps de chargement sont juste à la limite du supportable. Au moins, on peut aller se faire couler un café en attendant le début de la course !

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : True Colors : les goûts et les couleurs du nouveau Life is Strange

Je pourrais aussi vous parler du système de loot dans ce chapitre consacré aux défauts. Si on aime le gacha et le fait que beaucoup d’éléments soient déblocables gratuitement (avec du loot payant si vous le souhaitez, mais il n’est pas obligatoire pour apprécier le jeu)… Ce système de gain est à mon sens trop exigeant ! Entendez par là que, pour obtenir des boites surprises, le jeu vous demande un nombre de points qui nécessitera de faire plusieurs courses pour pouvoir se faire plaisir. Non pas que le prix du loot soit trop élevé, mais peut-être le jeu est-il un poil trop radin en matière de récompenses…

Et puis, il y a le jeu en lui-même ! Si on a aimé sa direction artistique qui nous ramène dans la cour de récré, on aurait franchement aimé plus d’environnements. Certes, le jeu propose beaucoup de pistes, mais seulement six décors, c’est un peu chiche. Et la redondance est une sensation que l’on va retrouver pour plusieurs points : la musique, au départ très réussie avec ses thèmes « funky » mais qui se répètent vite… Ou tout simplement les défis proposés qui finissent par vite se ressembler.

Au final

Encore un beau succès de la part de Milestone ! Lorsque ce développeur très sérieux ose se permettre un petit moment de récréation, la qualité est au rendez-vous, le fun aussi : on l’avait senti avec Gravel, Hot Wheels Unleashed confirme aujourd’hui. Le jeu est très drôle, et l’on peine à décrocher tant que l’on n’a pas débloqué tout le contenu désiré. J’en sais quelque chose puisque la publication tardive de ce test (le jeu est sorti fin septembre) est principalement due au fait que je suis encore activement dessus…

Bien entendu le jeu n’est pas dénué de défauts, et j’en ai parlé plus haut. Mais toujours est-il qu’il atteint son objectif : nous divertir sans prise de tête ! Alors non, ce titre ne cible clairement pas les afficionados de conduite ultra-technique et les puristes de la boîte manuelle ! Mais il touche particulièrement les plus jeunes, sans oublier les quadras : ceux qui souhaitent retomber en enfance… Ou ceux qui veulent transmettre tous leurs beaux souvenirs des petites voitures Hot Wheels à leur progéniture. Je fais partie de cette seconde catégorie, et désormais, il me tarde de faire découvrir le jeu à mon fils… Dans quelques années, lorsqu’il aura l’âge requis.

Hot Wheels Unleashed est un vrai coup de cœur, qui risque de nous tenir encore quelques mois s’il tient ses promesses de contenu. Mais rien que pour son multijoueur et son créateur de circuits, on signe !


Hot Wheels Unleashed

Testé sur PS4, sur une version fournie par l’éditeur
Les points positifs :
  • Une fois prise en main, une jouabilité top
  • Gros contenu
  • La DA qui vous fait retomber en enfance
  • Le coté « gacha » des caisses à débloquer
  • L’éditeur de tracés
  • Pas vraiment de gros soucis technique
  • Un mode multi-local
  • Les DLC thématiques
Les points négatifs :
  • La musique sympa au début, mais vite répétitive
  • Les épreuves aussi deviennent redondantes au bout d’un moment
  • Des environnements peu variés
  • Le loot coûte pas mal de points (in-game)
  • Les temps de chargement.

Quand le géant du jeu de courses Milestone s'accorde une récréation pour nous proposer un jeu plus fun, c'est une réussite ! Hot Wheels Unleashed est un titre à la fois fun, complet (et son contenu va encore s'enrichir), et qui nous fait retomber à l'époque des cours de récré... Quand nous collectionnions les célèbres petites voitures ! Un vrai coup de cœur !
76%
Oooh, oui !!

Quand le géant du jeu de courses Milestone s'accorde une récréation pour nous proposer un jeu plus fun, c'est une réussite ! Hot Wheels Unleashed est un titre à la fois fun, complet (et son contenu va encore s'enrichir), et qui nous fait retomber à l'époque des cours de récré... Quand nous collectionnions les célèbres petites voitures ! Un vrai coup de cœur !

  • Réalisation
  • Jouabilité
  • Durée de vie
  • Ambiance générale
  • Multijoueur

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)