Genshin Impact : un bon RPG free-to-play, qui ne nie pas ses influences

0 717

On en est là ! 17 millions de téléchargements en quatre jours à son lancement. Développé par le chinois MiHoYo, Genshin Impact est un A-RPG publié sur tablettes, mobiles, PC et consoles PS4. Cerise sur le gâteau, il est gratuit. Alors, nous devions vous en parler…

A-RPG made in China

Genshin Impact est le premier Action-RPG en solo, développé par le studio chinois MiHoYo. Le développement du jeu a mobilisé plus de 300 personnes, pour un budget dépassant des 100 millions de dollars. Il est disponible depuis fin septembre sur PC (Windows), mobiles (iOs et Android), ainsi que sur PS4. Sa particularité ? Son modèle économique : Genshin Impact est gratuit ! Bien entendu, des micro-transactions (gatcha) vous offriront quelques boosts pour progresser plus vite… Mais l’aventure principale est largement réalisable sans !

Le jeu vous emmène dans le monde de Teyvat, un monde fantastique où sept éléments (Cryo, Dendro, Pyro, Hydro, Anémo, Électro et Géo) fluctuent. Dans les temps anciens, les Dieux ont accordé le pouvoir de contrôler ces éléments à leurs fidèles. À l’aide de ces pouvoirs, ces derniers bâtirent des civilisations prospères. Cependant, il y a cinq cent ans, Teyvat fut le théâtre d’une guerre dévastatrice dont les séquelles sont encore visibles aujourd’hui.

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Giraffe and Annika : un conte pour enfants, joli mais trop court

Le joueur incarne un garçon ou une fille (à vous de déterminer son sexe en début de partie) exilé à Teyvat par une divinité lorsque celle-ci enlève son jumeau (ou sa jumelle, du coup). Affublé de pouvoirs, et assisté par Paimon, une petite fée, notre héros (ou héroïne) devra retrouver les différentes magies… En protégeant ce monde des attaques spontanées d’un dragon fou-furieux nommé Stormterror. Le scénario n’est pas le plus fou que nous ayons vu ces dernières années, mais il fait le job, et n’a pas à rougir face à d’autres productions.

Breath of the Genshin Impact

Vous l’aurez compris à la lecture de notre titre : Genshin Impact est un Action-RPG qui s’inspire de nombreux titres existants. Dans son histoire, son chara-design ou son gameplay, on retrouvera à la fois du Atelier ou du Tales of, à de multiples reprises. Voire du Final Fantasy ou du Dragon Quest. Ou encore du NieR Automata dans l’animation du personnage. C’est en tout cas les références qui me sont venues en tête après plusieurs heures de jeu.

Mais l’influence la plus flagrante (et visiblement, à un tel niveau, on peut dire qu’elle est ouvertement assumée) est celle de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, le jeu de référence sur Switch.

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : The Legend of Zelda – Breath of the Wild : plus qu’un nouveau jeu, une renaissance !

La liberté d’action, le level-design, les couleurs pastel… On s’attend à voir débarquer Link à tout moment ! Mais ce n’est pas tout, car de nombreuses autres références pourront être trouvées au fil de votre progression. Des mini-camps de gobelins à nettoyer pour débusquer des coffres… Des statues à activer (et non des tours à escalader) pour dévoiler des tronçons de carte… Des recettes de cuisine pour vous régénérer… La possibilité de planer ou d’escalader des parois… Votre magie qui interagit avec le décor (les herbes qui s’enflamment lorsque vous utilisez le feu…).

Pas de doute : Genshin Impact est clairement un « Breath of the Wild low cost » pour tous ceux qui ne possèdent pas la Switch. Moins riche évidemment… Mais cela ne signifie pas que la qualité n’est pas là. Un BotW bon marché (puisque gratuit), mais qui va vous occuper un bon moment !

Manette en mains… Ça donne quoi ?

C’est bien beau, tout ça mais… Qu’est-ce que ça donne une fois que l’on prend la manette en mains ? Et bien, je dois vous avouer que… C’est plutôt pas mal ! Le personnage répond bien aux commandes, le système de combat est instinctif et agréable à jouer, on explore la map à son rythme, soit en marchant, soit en dashant (attention à votre jauge d’endurance)… Les combats deviennent encore plus intéressants dès lors que vous aurez complété votre équipe de quatre combattants (sur une vingtaine de personnages à recruter). Et en fonction du défi qui vous attend, certains équipiers seront plus pertinents que d’autres.

Comme je l’ai dit, nous sommes dans un Action-RPG, comme Secret of Mana, un Tales of ou un Zelda. Alors, on balance ses coups en tournant autour de l’adversaire. Tantôt on va au charbon, tantôt on se met en retrait pour récupérer. Et une fois les pouvoirs acquis, on se paie le luxe d’envoyer une magie élémentaire, qui affectera d’autant plus votre adversaire s’il est sensible à l’élément choisi… Il ne vous faudra que quelques minutes pour oublier que vous êtes dans un free-to-play chinois.

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Super Mario 3D All Stars : de la nostalgie, et rien de plus !

Si au début de l’aventure, le challenge n’est pas très relevé (vous allez vite progresser), la difficulté s’installe peu à peu au bout d’une heure ou deux de jeu. Alors, pour avancer, vous aurez deux solutions. La première sera de tenter une progression gratuite, ce qui reste largement possible, mais au prix de pas mal de sessions de farming (en même temps, il fallait s’en douter). L’autre solution consiste à céder à la tentation et sortir la carte bleue pour acheter des boost.

Le gatcha vous fait avancer aussi beaucoup plus vite, mais se paye avec de nombreuses devises. Un peu trop diront certains, car entre les cristaux, jetons ou pièces en tous genres… Le porte-monnaie de notre héros (ou héroïne) doit peser environ 150 kilos. Ces lootbox (qui ne sont pas vraiment appelées ainsi dans le jeu) vous permettent entre autres d’invoquer des héros, avec un taux très bas (0,6%) si vous visez les items 5 étoiles !

Accessoirement, j’ai oublié de vous dire que le multijoueur est disponible. Il vous permet notamment de traverser des donjons à quatre joueurs. Mais il est mal mis en avant, et en devient très anecdotique, au point qu’on l’oublie vite, pour se concentrer sur le mode solo…

Une technique en demi-teinte

Le principal défaut de Genshin Impact, c’est sa réalisation. Le jeu a été clairement conçu pour le format mobile ou PC, et cela se ressent lorsque vous passez sur une PS4 ! La réalisation technique ne tarde pas à montrer ses limites. La version sur console de Sony manque clairement d’optimisation.

Autrement dit, vous allez vite rencontrer les problèmes d’affichage inhérents aux jeux « pas très bien » optimisés sur consoles. Un aliasing plus ou moins prononcé, de bonnes grosses chutes de frame-rate, voire des micro-freeze… C’est sur le volet technique que se ressent l’aspect low cost évoqué plus haut.

► LIRE AUSSI NOTER TEST : Marvel’s Avengers : un bon jeu, mais qui manque de finition

Autre défaut relevé au fil de mes parties, et vite agaçant : des temps de chargement très, voire « trop » longs. Et parfois à des moments que l’on a du mal à comprendre. Un download long quand vous entrez dans un bâtiment… Et un autre deux ou trois fois plus long quand vous en ressortez… J’imagine que le jeu doit alors (re)générer la map, et que cela puise dans ses ressources…

Au delà de ces défauts techniques, le jeu n’a pas à rougir face à d’autres productions. Dans l’ensemble, il est plutôt joli à regarder, avec ses graphismes kawaii et ses couleurs pastel. Bien que certaines textures soient parfois grossières, le titre chinois fourmille de petits détails, comme les herbes hautes qui se plient avec le vent… J’aurais aussi pu vous parler de l’OST de bonne facture !

C’est un jeu pour mobiles

Nous l’avons vu plus haut, concernant son optimisation… Mais cela se vérifie aussi pour son gameplay : Genshin Impact a été conçu pour le mobile ! Concrètement, cela se traduit in-game par des affrontements assez rapides, et des mécaniques qui vont vous permettre d’évoluer rapidement.

En début de partie, la difficulté est quasi-inexistante. Et ici, je pourrais vous parler d’un boss, en mode shoot’em up à la troisième personne, qui se termine en tirant dessus, sans se faire toucher une seule fois. À ma grande surprise. Clairement, le jeu veut que vous accrochiez en traversant la première heure de jeu sans encombre.

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Fort Boyard Nouvelle Édition : on progresse mais il y a encore du boulot

Et puis, cela se corse. Sur la map, des ennemis apparaissent avec plusieurs niveaux de plus que vous. Rassurez vous, ça ne change pas, ce n’est pas insurmontable ! Mais le jeu va alors vous pousser vers une mécanique que certains aiment, d’autres non : le farming ! Et croyez moi, vous allez souvent farmer pour rattraper le niveau de vos adversaires !

Autre élément qui démontre que les versions mobiles ont été privilégiées, et qui risque d’isoler les joueurs PS4… Si le cross-save est bien réel entre les versions iOs, Android et PC (vous pouvez passer d’une version à l’autre avec votre même sauvegarde), ce n’est pas le cas avec la PlayStation 4. Dommage.

Au final

Genshin Impact n’est pas un mauvais jeu, loin de là ! Et on va d’autant moins cracher dans la soupe que le jeu est gratuit (avec cependant des microtransactions dispensables). On peut même dire que, globalement, le titre de MiHoYo est une bonne surprise, avec des mécaniques qui fonctionnent bien, et qui pourrait même servir d’exemple à un bon nombre de grosses licences. On comprend mieux, manette en main, l’intérêt suscité par ce titre chinois.

Mais le jeu va cependant souffrir de deux défauts majeurs. D’une part une réalisation sur PS4 qui laisse beaucoup de place aux bugs d’affichage en tous genres (mais on imagine qu’il y aura des mises à jour)… D’autre part, si vous avez déjà joué à The Legend of Zelda : Breath of the Wild ou aux Tales of, vous risquez d’évoluer avec une permanente impression de déjà vu, sans véritable surprise !

Il n’empêche que Genshin Impact est un bon jeu, que l’on vous recommande. À plus forte raison parce qu’il est gratuit. Ce qui ne signifie aucunement que les développeurs vous proposent un RPG Eco+, bien au contraire : le titre de MiHoYo est truffé de bonnes choses, et hormis les défauts cités plus haut, respire le soucis du travail bien fait. Et si le jeu ne propose pour l’heure que quelques zones (qui représentent néanmoins un univers vaste), il va s’enrichir encore, avec de prochaines mises à jour. Ce qui peut donner comme une envie d’y retourner !


Genshin Impact

  • Par : MiHoYo
  • Sur : PC, Mobiles (iOs et Android), PS4
  • Genre : A-RPG
  • Classification : PEGI 12.
  • Prix : Gratuit (avec micro-transactions).
Testé sur PS4.
Points positifs :
  • Très joli à regarder, digne d’un AAA
  • La bande-son
  • La progression multi-support sur mobiles et PC
  • Un gameplay qui fonctionne bien
  • Jouable sans sortir la carte bleue
  • Une vaste zone en monde ouvert à explorer
  • Gros contenu, qui va encore s’enrichir
  • Son modèle économique
Points négatifs :
  • Pas mal de bugs d’affichage
  • Le farming est de rigueur
  • Ça ressemble quand même énormément à Breath of the Wild !
  • Des temps de chargement longs, et parfois incompréhensibles
  • Pas de cross-save avec la PS4
  • Oh tiens dis donc, il y a du multijoueur !

Ce n'est pas parce qu'un jeu est free-to-play qu'il est forcément de piètre qualité. Exemple avec ce Genshin Impact qui peut se targuer de tenir la dragée haute face aux références du genre ! Et malgré cette impression de jouer à un clone de Breath of the Wild, on s'accroche, et on kiffe !
76%
Oui !!

Ce n'est pas parce qu'un jeu est free-to-play qu'il est forcément de piètre qualité. Exemple avec ce Genshin Impact qui peut se targuer de tenir la dragée haute face aux références du genre ! Et malgré cette impression de jouer à un clone de Breath of the Wild, on s'accroche, et on kiffe !

  • Réalisation
  • Scénario
  • Durée de vie
  • Musique
  • Jouabilité

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)