Aventure et stratégie chez les pirates

C’est en naviguant sur Steam que j’ai pu apercevoir, au loin, un jeu de stratégie sur lequel flottait un pavillon noir reconnaissable entre mille. Un Jolly Roger, indiquant que j’allais être abordé par une bande de pirates au talent aussi affuté que ses lames. Le jeu en question ? Reclaim the Sea, Son créateur ? Un tout jeune studio indépendant français nommé 1LastGame Studio. L’objectif des joueurs est de guider leur équipage à travers des mers dangereuses, tout en maintenant leur navire à flot afin de sauver le Monde.

Tout d’abord, avant de commencer, il faut relativiser : nous ne sommes pas ici sur un jeu complet, mais sur une démo. On va donc parler de preview, plutôt que de test ! Car dans les faits, vous devez savoir que, bien que permissive sur de nombreux points, la démo reste très limitée. Comme vous vous en doutez, on n’aura pas ici accès à toutes les évolutions, et on ne pourra naviguer que sur quelques cartes. Notre avis est donc biaisé sur la durée. Impossible de vous parler, par exemple, de progression.

Bien que le roguelite ne soit pas ma grande spécialité, c’est avec curiosité que je lance cette démo de Reclaim the Sea. D’une part parce que cette ambiance « bataille navale » me rappelle de bons souvenirs associés au jeu Overboard! sur PSone (mais qui était un jeu de tir/action)… D’autre part parce que la direction artistique volontairement rétro me fait penser quant à elle au RPG Octopath Traveler… Et tant d’autres RPG en pixel-art. En réalité, l’inspiration majeure de Reclaim the Sea sera à chercher davantage du côté de Faster Than Light (FTL), jeu de Subset Games sorti sur PC en septembre 2012. Pour ceux qui connaissent.

Si ce n’est que FTL vous emmène dans l’Espace. Reclaim the Sea s’offre quant à lui l’océan pour terrain de jeu. Ici, le joueur se retrouve plongé dans un univers à mi-chemin entre piraterie et steampunk. Votre objectif ? Choisir votre bateau, recruter un équipage, répartir les rôles, et partir à l’aventure à la recherche de richesse. Le jeu vous lâche sur une carte où vous rencontrerez des ennemis à combattre, mais pas que. Vous croiserez aussi des marchands et autres esquifs amicaux. Et le but sera bien évidemment de finir le niveau en passant plusieurs check-points, sans vous faire envoyer par le fond, comme disent les vrais pirates !

De nombreux points qui augurent le meilleur

Après quelques heures de jeu, le constat est sans appel : Reclaim the Sea est un titre très agréable à jouer, et auquel on accroche rapidement. On pourrait même s’accrocher encore plus si la démo ne nous limitait pas à trois tableaux (de mémoire). Le principe est simple : après avoir choisi votre bateau, vous démarrez avec un équipage de base. Généralement, un marin est affecté à la barre, les deux suivants aux canons. Une carte s’affiche avec plusieurs points d’intérêt. Il faudra aller de l’un à l’autre, jusqu’au « exit » qui symbolise la sortie de la zone, vers la suivante.

Jusque là, le jeu paraît simple. Mais attention, car cela ne va pas durer ! Car chaque déplacement va vous coûter de la nourriture : il faudra donc faire attention à vos stocks. Les points d’intérêt sont des navires ennemis, qu’il faudra combattre, ou des structures alliées (plateformes, navires de marchands, ou bateaux civils). Enfin, certaines sont alliées, mais d’autres sont des embuscades. Et quand un combat s’engage, vous devez tirer sur l’assaillant tout en gardant un œil sur votre pont (qui peut prendre feu) ou sur votre équipage, que vous pourrez envoyer à l’infirmerie si besoin. Et tant qu’on y est, surveillez aussi votre coque, car si sa lifebar tombe à 0, c’est le game over.

► Lire aussi notre test : Indika : l’OVNI vidéoludique qui ne vous laissera pas indifférent

Oui, attention car vos marins aussi peuvent mourir. Et dans ce cas, vous devrez trouver un bateau marchand pour recruter un nouvel allié. C’est aussi ici que vous pourrez améliorer votre bateau, acheter de l’équipement, des armes, de la bouffe… On ne l’a pas précisé, mais ce sont vos rencontres sur la carte qui vous feront gagner de l’argent et des matériaux. Qu’il s’agisse de butin suite aux combats, ou de dons de navires amis… Autre point intéressant : lors des rencontres, notamment contre des civils, le jeu vous propose des choix : soit vous comporter comme une ordure et attaquer pour profiter de la situation, soit aider le plus faible ou vous conduire en gentleman… À vous de voir !

Bien entendu, ce jeu encore en développement est perfectible, et l’équipe devra améliorer certains points d’ici sa sortie. Comme par exemple le jeu qui se met en pause dès que vous vous faites toucher, pour vous avertir : c’est bon, au bout d’un moment, on a compris…. On aimerait aussi voir certains aspects du jeu plus poussés. Par exemple, diriger un équipage, c’est cool, mais pourquoi ne pas implémenter un système d’XP et de level pour vos marins ? Enfin, si le jeu est en VF, il reste quelques petites coquilles à corriger… Donc rien qui ne puisse vraiment être un gros obstacle pour les devs…

Au final

Reclaim the Sea est typiquement le type de jeux à côté duquel j’aurais facilement pu passer, si on ne me l’avait pas recommandé ! Ce genre de jeux qui, une fois dedans, peuvent vous accrocher longtemps, par un principe simple, mais terriblement efficace ! Des batailles navales en mode RPG, avec des mécaniques roguelite, et aussi, dans une certaine mesure, de l’exploration… Il faut avouer que la proposition de 1 Last Game Studio est pleine de promesses. Reclaim the Sea est un jeu qui a du potentiel, c’est certain.

Mais ne vendons pas la peau de l’ours… Comme le dit le proverbe ! Pour le moment, même si on a passé un bon moment, le jeu n’en est qu’au stade de la démo, qui vous permet de ne visiter que quelques cartes, avant le petit mot de remerciements d’usage. Les développeurs devront confirmer dans une version définitive et aboutie. Une version qui, on l’espère, ira plus loin dans le délire.

► Lire aussi notre test : Stellar Blade : un jeu magnifique, mais qui manque d’originalité

Pour l’heure par exemple, on ne peut vous garantir que le jeu n’aura pas un côté répétitif… Ou que le joueur ne sera finalement pas frustré par certains manques. Le jeu peut, par exemple, gagner plus de profondeur avec un système d’XP pour les membres de votre équipage. Ou un vrai impact de vos choix moraux sur la progression. Reste à voir aussi si RtS sera proposé à un prix cohérent. En attendant, vous pouvez aussi l’inscrire dans votre wishlist.

Dernière petite remarque à l’attention de 1 Last Game Studio : si vous avez deux minutes, n’hésitez pas à aller frapper à la porte de Nintendo : si Reclaim the Sea est un bon jeu sur PC, par son gameplay très accessible… Il aurait aussi toute sa place sur une console comme la Switch. Et permettrait à un tout autre public, pas forcément habitué à des jeux de ce type, de découvrir un genre peu commun, mais très intéressant ! D’autant que Reclaim the Sea est suffisamment simple à prendre en main pour contenter à la fois les débutants et les experts du genre…


Reclaim the Sea

  • Par : 1 Last Game Studio
  • Sur : PC (Steam)
  • Genre : stratégie/roguelite avec des pirates / bataille navale
  • Classification : ?
  • Prix : ?
  • Conditions de test : testé sur la démo qui est disponible ici
  • L’ambiance, et les graphismes
  • La direction artistique très old-school
  • Un jeu pas trop compliqué à prendre en main
  • Poids plume (moins de 150 mo)
  • La musique
  • Les navires et les cartes générés de manière aléatoire
  • Le système de choix moraux
  • Les embuscades
  • Constituer son équipage
  • Quelques fautes d’orthographe à corriger
  • Le jeu qui se met en pause dès que vous prenez un coup
  • On passe trop vite à la map suivante
  • un système d’XP pour vos marins serait cool !