Marvel’s Spider-Man : Pourquoi Microsoft a loupé une occasion en or ?

0 949

C’est le fail dont tout le monde parle en ce moment : Microsoft est passée à coté d’une belle occasion en refusant un certain avec Marvel’s Spider-Man.

Non pour XBox, carton plein pour PlayStation

Jay Ong, vice-président exécutif de Marvel Games, raconte (entre autres) cette histoire dans The Ultimate History of Video Games Vol.2 : Nintendo, Sony, Microsoft, and the Billion-Dollar Battle to Shape Modern Gaming de Steven L. Kent. Au début des années 2010, Microsoft aurait refusé un énorme deal avec Marvel.

Mais remettons nous dans le contexte. À cette époque, les jeux Spider-Man sont développés par Activision, et ne sont pas ce que l’on appellera des chef d’œuvre. Alors ni une ni deux, le contrat est interrompu. Libre comme l’air, Marvel décide alors d’aller voir d’autres studios pour leur vendre les droits d’exploitation de certaines de ses licences, en exclusivité.

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Marvel’s Spider-Man : un jeu vidéo excellent, mais un AAA trop générique

Nous sommes maintenant en 2014. Et c’est naturellement que Marvel arrive chez un autre américain : Microsoft, désormais bien implanté dans le jeu vidéo avec ses consoles XBox. Oui mais voilà : selon Jay Ong, Microsoft aurait refusé ce deal (et donc Spider-Man), préférant se concentrer sur ses propres exclusivités.

La suite de l’histoire, vous la connaissez : Marvel termine chez PlayStation, qui accepte de récupérer notamment Spider-Man. Et confie le bébé à Insomniac Games, qui est encore un studio indépendant de Sony. Marvel’s Spider-Man sera une exclusivité Sony. Il sort en 2018, et sera l’un des jeux les plus rentables de la PS4 (plus de 20 millions d’exemplaires à ce jour).

LIRE AUSSI :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)