La GameBoy en 350 jeux, catalogue de la nostalgie

0 23

Paru chez Third Editions, La GameBoy en 350 Jeux est un superbe recueil dédié à la console portable de Nintendo. Illustrations et jaquettes à l’appui, il dresse (comme son titre l’indique) une liste de 350 titres mémorables, à posséder si vous collectionnez sur GameBoy.

Garçon de jeu

Lorsque Third Editions a annoncé la publication de La GameBoy en 350 Jeux, nous savions que nous ne pourrions passer à coté de cet ouvrage. Car celui-ci est dédié à la plus fantastique des consoles portables, et l’envie de vous en parler nous brûle les doigts depuis si longtemps ! Mais il y a tellement à dire…

Alors justement : l’ouvrage paru chez Third Editions nous propose une quinzaine de pages afin de retracer l’historique de la GameBoy. Plutôt que d’entrer dans le vif du sujet, le livre nous rappelle l’incroyable aventure dont un certain Gunpei Yokoi fut le héros. Depuis sa rencontre avec un homme d’affaires qui jouait avec sa calculatrice dans le Shinkansen (ce qui lui a donné l’idée d’une console portable)… jusqu’à un certain mois d’avril 1989 qui a vu la naissance de la GameBoy.

► LIRE AUSSI : Dépaysement garanti avec Voyagez au Japon : du Pixel au réel

Mais là n’est pas le propos. Puisque ce nouvel ouvrage paru chez Third Editions, et qui est cette fois richement illustré, n’est pas un historique de la portable de Nintendo. Bien qu’une première partie, sur plus d’une quinzaine de pages, contextualise le propos par un historique finalement assez complet de la portable de Nintendo. Et une fois cette riche piqûre de rappel effectuée, il est temps d’entrer dans le vif du sujet.

Autrement dit de rentrer dans ce recueil, avec l’avis expert de collectionneurs, des meilleurs jeux de la machine. Une console qui nous a sorti des « must-have » à la pelle. Et pour certains, que l’on a bien connus. Alors, préparez vous à une décharge de nostalgie en revoyant les jaquettes de Pokémon Bleu, Super Mario Land ou Link’s Awakening. Et à de belles surprises ou découvertes en découvrant des jaquettes japonaises de beaucoup de ces 350 jeux. Dont certains ne sont jamais sortis chez nous par les canaux officiels.

Ce que nous dit l’éditeur

Plus de trente ans après sa sortie, la Game Boy, console mythique de Nintendo, est encore bien placée dans le coeur des fans de jeux vidéo.

Bien qu’aujourd’hui le moindre smartphone la renvoie à la préhistoire du jeu vidéo, cette portable pionnière parvient toujours à capter l’attention grâce à sa ludographie unique : MarioZeldaDonkey KongMetroidMega ManCastlevaniaGradiusFinal Fantasy et bien d’autres. Ce sont les jaquettes cultes de ces jeux que nous vous proposons de redécouvrir dans cet ouvrage.

► LIRE AUSSI : Avec Third Editions, la saga Yakuza a enfin sa « bible »

Ce livre a été réalisé en étroite collaboration avec certains des collectionneurs les plus renommés au monde, afin de réunir la sélection la plus variée possible des titres mythiques de la machine, qu’ils soient japonais ou occidentaux. Aussi, ce retour dans le temps richement illustré couvre près de 350 jeux et apparaît comme un témoignage vibrant de la joie qu’a su apporter cette console de poche.

Ce qu’on en pense

Une page par jeu, avec pour chaque une jaquette et six screens monochromes de l’époque (l’écran titre et cinq screens du jeu)… Ce livre est un plaisir pour les nostalgiques des années 90, ou pour les collectionneurs de la GameBoy. On tourne les pages de papier glacé avec gourmandise, soit d’une seule traite, soit en picorant quelques jeux dès que l’on a un peu de temps devant soi. Et pour un passionné qui a grandi avec cette console, l’ouvrage de Third Editions nous donne l’impression de rouvrir un vieux Consoles +, Player One, Super Power, Banzzai, Joypad… Voire un Club Nintendo. Quelle époque fantastique !

On compte environ, à la louche, plus de 2000 jeux sur GameBoy. Donc, en sélectionner seulement 350 passe forcément par des choix, par un tri qui fera des mécontents. Car certains hits de la GB ne figurent pas dans cette sélection. De même, on note, dans ces 350 morceaux choisis, une grande majorité de versions japonaises. Certes, elles sont souvent plus jolies que leurs homologues européennes, à l’instar des jeux Super-Famicom… Mais le nostalgique ne retrouvera pas forcément ici le jeu de son enfance. Et vous risquez aussi de vous perdre un peu si vous recherchez un titre en VF, par ordre alphabétique. Par exemple, ne cherchez pas The Legend of Zelda: Link’s Awakening… Mais cherchez plutôt Zeruda no Densetsu: Yume o Miru Shima.

► LIRE AUSSI : La Révolution Arcade de Sega : focus sur la face oubliée de Sega

Toujours est-il que le livre liste évidemment les incontournables qui ont forgé la réputation de la GB. Les Super Mario Land, The Legend of Zelda : Link’s Awakening, Metroid II, Megaman, Tetris, Gargoyle’s Quest, voire le tout premier Kirby… Autant de titres qui ont façonné la notoriété de la GameBoy, sans doute la meilleure console portable de Nintendo. Du moins celle qui a laissé l’empreinte la plus indélébile dans la pop-culture. Et autant de hits que l’on retrouve ici, au fil de ces 376 pages à déguster.

En toute transparence, vous devez aussi savoir que ce livre est en fait une traduction d’un ouvrage intitulé Game Boy: The Box Art Collection, sorti l’an passé chez les gamers anglophones. Mais j’ajouterai néanmoins que, d’une part, la traduction VF par Bruno Provezza est sans bavure… D’autre part que Third Editions a eu la riche idée de changer la couverture du livre. Autrefois assez simple, pour ne pas dire austère, la version française est sublimée par les artworks de Ken Bruno pour la classique, et Marion Millier pour la first print. Du bon boulot quoi…

Au final

J’avoue avoir été amusé de voir que Third Editions a tranché, dans l’éternel débat autour du genre « du » ou « de la » GameBoy. Faisant fi de la notice officielle qui nous parle DU (système) GameBoy, l’ouvrage nous parle de LA GameBoy. Une hérésie pour certains, un raisonnement logique pour votre serviteur, qui a aussi toujours féminisé cette fameuse (console) GameBoy.

► LIRE AUSSI : Devolver, l’éditeur aussi déjanté que génial !

Blague à part, et en tant que collectionneur sur GameBoy, ce nouveau livre chez Third Editions m’a particulièrement ému. Par son format si particulier (un historique sur une quinzaine de pages, puis un jeu par page), il peut se dévorer d’une traite, ou se consommer au fil de l’eau, à votre rythme… C’est à vous de voir. Mais quelle que soit votre façon d’aborder cet ouvrage, vous n’en ressortirez pas indemne. La GameBoy en 350 Jeux va, soit compléter votre culture de la portable monochrome, soit vous donner envie de vous pencher sur son cas. Ce nouveau livre chez Third Editions s’impose soit comme une plongée nostalgeek, soit comme un catalogue des titres à posséder. Bref, un nouvel incontournable.


La GameBoy en 350 Jeux

La couverture classique illustrée par Ken Bruno, et la first print illustrée par Marion Millier.
Les points positifs :
  • Un indispensable pour les collectionneurs GB
  • Les (très) nombreuses illustrations
  • Une quinzaine de pages pour contextualiser
  • Le format
  • Un papier de qualité
  • Un livre agréable à lire d’une traite, ou à picorer au fil de l’eau
Les points négatifs :
  • 350 jeux, forcément, il en manque !
  • Beaucoup de jaquettes japonaises

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)