Et si Lego Star Wars : la Saga Skywalker était juste le meilleur jeu Star Wars ?

0 1 081

Entre la licence Star Wars et le jeu vidéo, ça passe ou ça casse ! La franchise, qui appartient désormais à Disney, est capable de créer la hype, comme elle peut aussi décevoir. Mais s’il est une association qui reste une valeur sûre, c’est bien celle entre Star Wars et Lego. Et justement, Warner Bros est de retour avec son dernier bébé, Lego Star Wars : La Saga Skywalker. Il couvre les neuf films, et bien plus. Et si l’on tenait enfin LE jeu vidéo Star Wars ?

Star Wars : la Grande Aventure Lego

C’est drôle, quand on y pense : le tout premier jeu vidéo Lego inspiré d’une licence de cinéma, et sous la forme que l’on connaît aujourd’hui, était… Lego Star Wars : Le Jeu Vidéo, sorti en 2005 sur PC/Mac, GameCube, PS2, XBox et Gameboy Advance. Et sur environ 35 jeux aujourd’hui, six auront été consacrés aux Jedi : Lego Star Wars : Le Jeu Vidéo (2005), Lego Star Wars : La Trilogie Originale (2006), Lego Star Wars : La Saga Complète (2007), Lego Star Wars III : The Clone War (2011), Lego Star Wars : Le Réveil de la Force (2016)… Et Lego Star Wars : La Saga Skywalker en 2022. Autant dire que, pour Warner Bros, The Lego Group et TT Games, la saga de George Lucas est une valeur sûre !

Les jeux vidéo Lego, depuis la première licence revisitée (Star Wars en 2005 donc) sont toujours une valeur sûre, et il est très rare d’être déçu. Plus exactement, les Lego Batman, Lego Indiana Jones, Lego Harry Potter, Lego Avengers, Lego Le Hobbit ou Lego Jurassic World (pour ne citer que ceux là) sont des titres que l’on peut acheter les yeux fermés. Et généralement, l’échec pointe le bout du nez dès lors que TT Games, Warner Bros et The Lego Group s’écartent de ce schéma désormais devenu habituel. Par exemple avec Lego Worlds ou encore Lego Dimensions qui, comme la plupart des « jouets vidéo » (jeux avec figurines interactives comme Skylanders, Disney Infinity ou Starlink) a été un flop !

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : La Grande Aventure Lego 2 : Tout est-il vraiment génial ?

Pourtant, paradoxalement, les développeurs se sont installés, depuis des années, dans une certaine zone de confort. Oui, les jeux Lego sont une valeur sûre… Mais ils ne bouleversent plus depuis longtemps une routine établie depuis maintenant plus de 15 ans. Dans les jeux Lego, on collecte toujours des pièces, on débloque des personnages, des codes grâce à des briques rouges… Et on se marre avec cet humour si particulier. Les jeux Lego, c’est un cahier des charges bien établi, et qui permet aux développeurs d’accoucher, depuis des années, d’au moins deux épisodes par an.

Mais pourtant… Ce Lego Star Wars : La Saga Skywalkers est LE titre qui brise cette routine. Il aura fallu quatre années pour développer ce nouvel opus qui arrive trois ans après le dernier jeu Lego en date (Lego La Grande Aventure 2, en 2019). Et alors que les développeurs auraient pu se contenter de nous proposer une redite des précédents jeux Lego Star Wars… Ils sortent enfin de leur zone de confort pour sérieusement dépoussiérer la licence. Lego Star Wars : La Saga Skywalker n’est pas qu’un nouveau jeu, c’est aussi l’épisode qui réinvente les codes des jeux vidéo Lego…

Neuf épisodes et un jeu

Ce n’est pas la première fois que Lego s’attaque au monstre sacré qu’est Star Wars. Un premier jeu consacré à la première trilogie, un second à la pré-logie, puis un troisième dédié aux six épisodes réunis… Warner Bros et TT Games auront ensuite dû se tourner vers The Clone Wars, en attendant que la nouvelle trilogie apporte de l’eau au moulin Star Wars vu par Lego. Ce qui nous a vallu, en 2016, le dernier épisode en date, Lego Star Wars : Le Réveil de la Force.

Autrement dit, les neuf épisodes canons de Star Wars n’ont jamais été réunis dans un jeu Lego, jusqu’à aujourd’hui. Neuf films, donc deux qui sont inédits dans le monde de nos briques préférées. Mieux, si vous êtes un amateur de DLC, alors, cette saga Skywalker peut vite devenir une usine à fan-service… Puisque des contenus additionnels vont aussi vous faire voyager dans les univers de Solo, The Mandalorian… Et peut-être dans un futur proche, à la nouvelle série consacrée à Obi Wan Kenobi.

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Lego DC Super-Vilains : un jeu Lego académique, mais méchamment fun

Et c’est justement là que nous allons aborder le tout premier point positif du jeu : les développeurs auraient pu adopter cette méthode de gros flemmards qui ne ferait pas rougir d’autres studios peu scrupuleux. Celle qui aurait pu consister à nous faire un copier-coller des niveaux déjà existants dans les précédents jeux Lego Star Wars. Gain de temps, gain d’argent, et auprès de joueurs qui ne connaissent pas forcément la licence, ça aurait pu passer crème.

Mais il n’en est rien, fort heureusement. Et si vous aviez déjà joué aux adaptations des deux premières trilogie, voire à Lego Star Wars : Le Réveil de la Force, vous allez évoluer ici dans des niveaux totalement nouveaux. Ou plutôt, les chapitres restent les mêmes puisque les moments forts des films n’ont pas changé, mais le level-design de chaque épisode a été réécrit. Et pour cause, me direz-vous… Puisque le gameplay de ces anciens épisodes ne correspondait plus au « Lego Star Wars nouveau » que j’évoquais plus haut.

Ce qui change cette année

Très clairement, Lego Star Wars : La Saga Skywalker est de loin le jeu vidéo Lego le plus complet sorti à ce jour. Il propose un contenu gargantuesque, ayant été sérieusement dépoussiéré, au passage. Votre meilleur ami sera votre holoprojecteur qui, une fois apprivoisé, s’avèrera être un menu archi-complet pour s’y retrouver dans toutes les options (anciennes et nouvelles) du jeu. Ainsi, et puisque nous aimons les chiffres, le roster affiche 380 personnages gentils et méchants issus des univers Star Wars, films canons, spin-off et séries réunis. Mais ce n’est pas tout, et l’aventure principale découpée en 9 films s’étale au fil de 45 chapitres. Puisque vous aimez débloquer des choses, vous pourrez aussi acheter 119 engins et vaisseaux, trouver 225 minikits, résoudre 731 énigmes, finir 135 défis de niveaux et plus de 140 missions secondaires. Sans parler des plus de 1100 briques Kyber à débusquer.

Certains aspects récurrents de la série changent avec cette version. Ainsi, chaque film n’est plus découpé en six, mais en cinq chapitres nécessitant chacun environ une bonne heure pour en voir le bout. Moins d’épisodes, mais des chapitres tout aussi longs, avec des cinématiques à la fois drôles et agréablement mises en scène… Dans le plus grand respect de la saga (bien que certains passages cultes soient vite expédiés). C’en est terminé des fameuses briques rouges débloquant des cheat-codes. Ceux-ci s’obtiennent désormais grâce à des datacartes, au nombre de 19 à trouver dans les niveaux. Elles vous permettent d’acheter les effets comme les multiplicateurs de pièces, ou les effets plus loufoques (grosse tête, armes fantaisistes, etc).

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Lego Les Indestructibles : un bon jeu, mais un jeu Lego qui ne sort pas de sa zone de confort

Si le jeu vous propose de démarrer par l’un des neuf épisodes de la série, il débouche ensuite sur un monde semi-ouvert, dans lequel vous pourrez circuler de système planétaire en système planétaire. Avec des missions pour chaque. Car avant d’atterrir sur une planète comme vous le feriez dans No Man’s Sky, vous pourrez affronter les forces de l’Empire dans une bataille au milieu des astéroïdes, poursuivre des chasseurs de primes, et accomplir d’autres missions… Ainsi, cet aspect semi-ouvert se ressentira davantage dans le mode libre, gigantesque map qui interconnecte tous les mondes traversés pour n’en former qu’un seul, avec la possibilité de redémarrer les différents chapitres.

Les personnages sont désormais répartis en grandes familles (Jedi, Héros, Côté Obscur, Méchant, Pillard, Crapule, Chasseur de primes, Droïde Astromech ou Droïde de protocole). Et chaque catégorie va avoir la possibilité d’évoluer, via un arbre de compétences à upgrader à l’aide des fameuses briques kyber, à trouver dans les niveaux (exactement 1166 briques kyber à trouver). De plus, un arbre général va vous permettre d’améliorer des capacités qui seront propres à toutes les catégories : pièces aimantées, construction rapide… Des facultés que l’on pouvait autrefois obtenir à l’aide des briques rouges.

Le système des combats a lui aussi été revu. Avec notamment des chain-combos pour les affrontements au corps à corps, et un système d’esquives/garde… Ou encore la possibilité, pour les tireurs et possesseurs de blasters, de viser automatiquement et de se mettre à l’abri pendant les gunfights. Nous avons vu plus haut que le jeu propose plusieurs types de personnages, et chacun a son propre style. Soit autant de possibilités de gameplay que de grandes familles de personnages. Ce qui fait que, par la force des choses, le joueur met beaucoup plus de temps que d’habitude avant d’avoir vraiment l’impression d’avoir cerné toutes les subtilités du jeu.

Ces petits trucs qui énervent

En termes de réalisation, parmi les aspects que je survalide dans les derniers jeux Lego, figure en tête la disparition des plantages. Je parle évidemment du jeu qui freeze en pleine partie, ou qui crash… Caractéristique d’anciens jeux Lego qui m’avait bien gâché Lego Le Seigneur des Anneaux ou Lego Le Hobbit… Et bien, durant mes parties, j’ai eu le regret de retrouver cet aspect très déplaisant. Plus concrètement, le jeu qui plante et me ramène à la home de la PS4 (avec le message « une erreur est survenue… » ), tandis que je me trouvais dans le menu d’achat des personnages ou des aptitudes… Car c’est souvent par les menus ou par le jeu libre que le jeu crashe… Rageant ! En espérant que ce défaut soit vite corrigé !

Le level-design est assez réussi, avec davantage de verticalité que dans les jeux Lego. Ce qui ajoute évidemment à l’aspect exploration du titre. Hélas, vous allez vite trouver que cette architecture se ressemble d’un niveau à l’autre. Avec pour conséquence de vous mettre la puce à l’oreille sur de nombreuses énigmes. Quand vous aurez compris comment fonctionne telle phase de puzzle, la solution deviendra évidente quel que soit l’épisode traversé. Assez rapidement, beaucoup de défis finissent par se ressembler.

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Lego Marvel Super Heroes 2 : un casting XXL pour les fans de super-héros

Ce qui nous amène au défaut suivant : la difficulté du titre. C’est un jeu Lego, alors… Vous connaissez déjà la courbe évolutive du niveau de difficulté. Plus vous avancez dans le jeu, plus vous débloquez d’aptitudes… Et plus le jeu devient facile, sans vous opposer de réelle résistance. Mis à part quelques minikits un peu chauds à récupérer car placés dans des endroits improbables… Ou parce que la caméra en roue libre n’en fait qu’à sa tête, et rend certains sauts plus laborieux… Le jeu est long, propose du challenge aux plus jeunes… Mais ce Lego Star Wars : La Saga Skywalker est sans aucun doute l’un des titres dont vous allez rapidement obtenir le trophée de platine (46 trophées au total).

Enfin, et encore une fois, ce défaut n’est pas nouveau dans un jeu Lego… Si le titre affiche un grand nombre de personnages, beaucoup sont des doublons. Ils apportent juste un peu de fan-service, mais pas vraiment grand chose de plus. Par exemple, il existe six versions de Kylo-Ren, un Dark Maul avec ou sans capuche, un nombre impressionnant de Storm-Troopers (avec peu de différences)… Bref, près de 400 personnages, c’est une promesse qui fait rêver… Mais on peut aisément compter entre 100 et 150 personnages de moins si l’on élude les doublons.

Au final

Nous sommes passés à deux doigts du jeu Lego parfait ! Un jeu plus joli, plus complet, et qui réinvente dans les grandes lignes le gameplay propre à la saga depuis des années… Le tableau aurait été parfait si les développeurs nous avaient épargné deux défauts qui vont vous gâcher l’expérience : un placement de caméra qui vous fait souvent refaire plusieurs fois des passages acrobatiques… Et surtout un plantage du jeu qui, durant l’achat de personnages via le menu, vous fait quitter le jeu et vous ramène à la home de la console. Rageant !

Toujours est-il que Lego Star Wars : La Saga Skywalker est le meilleur des jeux Lego sortis à ce jour. Meilleur parce que sa mise en scène est parmi les plus réussies de la série, et parce que ce titre parodique se montre très respectueux du matériau d’origine. Malgré quelques moments cultes vite expédiés dans leur version Lego… Mais surtout parce qu’il est de loin le jeu LEGO qui vous offre le contenu le plus solide, donc une durée de vie exemplaire.

► SUR LE MÊME THEME : Les premiers codes de Lego Star Wars : La Saga Skywalker

Lego Star Wars : La Saga Skywalker est une pépite que l’on ne peut que recommander aux fans des jeux de briques. Comme aux fans de la saga de George Lucas. Le jeu mise sur une approche familiale, et le pari est gagnant. Le titre captivera à la fois les plus jeunes et les plus grands, au fil d’une aventure qui privilégie le multijoueur en local plutôt que le online, ici absent. Meilleur jeu Star Wars ? Ça se discute, car Star Wars Jedi : Fallen Order reste une référence en haut du panier, avec son scénario totalement inédit. Toujours est-il que Warner et TT Games ont peaufiné cet épisode, et cela se ressent. Donc, d’un certain point de vue, La Saga Skywalker est le meilleur hommage à la série cinématographique.


Lego Star Wars : La Saga Skywalker

Testé sur PS4, sur une version fournie par l’éditeur
Points positifs :
  • Une richesse incroyable, grosse durée de vie
  • Très bonne rejouabilité
  • Les neuf épisodes (+spin-off) réunis
  • Joli à regarder, la mise en scène
  • Un jeu familial
  • De la coop
  • L’humour
  • 100% en VF
  • La vraie musique de John Williams
  • Une totale réécriture des neuf épisodes
  • Gameplay agréable et varié
Points négatifs :
  • Encore quelques bugs
  • Le jeu qui crash
  • Le level-design vite redondant
  • Pas un gros challenge
  • La caméra est parfois votre ennemie
  • Les personnages redondants

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)