Darius Cozmic Collection : c’est bon ! Mais ça coûte un bras !

0 287

Avis aux rétro-gamers ! Avec Darius Cozmic Collection, Taito et Inin Games signent un hommage à un genre plébiscité dans les années 80-90 : le shoot’em up ! Et en particulier à une licence culte : Darius ! Avec pas moins de 16 titres, cette compilation se divise en deux : une consacrée aux consoles, l’autre à l’arcade.

Consoles à voyager dans le temps

Nos consoles favorites (ce test a été réalisé sur Switch) continuent à nous faire voyager dans le temps, dans l’Histoire du jeu-vidéo. Et aujourd’hui, nous allons vous parler d’une double compilation (deux versions différentes) qui rend hommage à la fois à un genre et à une licence cultes !

Car comme son nom l’indique, Darius Cozmic Collection est un hommage à la fois à la licence Darius… Et à la fois au genre shoot’em up, porté dans les années 80-90 par les Xevious, Gradius, Raiden, Life Force, EDF, Thunder Force, R-Type, et j’en passe !

► Lire aussi notre TEST : Pushy and Pully in Blockland : la nostalgie à bloc !

Éditées par Inin Games, ces deux compilations vont donc nous proposer un voyage dans l’univers de Darius, l’une des licences phares du non moins légendaire éditeur Taito Corporations. Ce shoot’em up à défilement parallaxe horizontal est sorti la toute première fois en 1986, sur Arcade. Mais si, vous savez : le jeu dans lequel vous défendez le monde contre des poissons robotiques extraterrestres…

16 titres sinon rien

Cette compilation se compose donc de deux volets, vendus séparément. Les 16 jeux (au total) sont ainsi partagés entre support consoles et support arcade. Voici la liste des jeux :

Darius Cozmic Collection Arcade
  • Darius ancienne version
  • Darius nouvelle version
  • ainsi que Darius version Extra
  • Darius II version double écran
  • Sagaia version 1
  • Sagaia version 2
  • et Darius Gaiden
Darius Cozmic Coll. consoles
  • Darius II (Megadrive jap.)
  • Sagaia (Genesis – USA)
  • Sagaia (Master System)
  • Darius Twin (Super-Famicom)
  • Et Darius Twin (SNES US)
  • Puis DariusForce (Super-Famicom)
  • Super Nova (SNES US)
  • Darius Alpha (PC Engine)
  • Darius Plus (PC Engine)

On remarquera ainsi quelques doublons, comme Darius Twin présenté deux fois sur la 16 bits de Nintendo : une première en japonais, une seconde en américain (anglais). C’est le même jeu, mais dans une langue différente.

Un genre indémodable

Je ne vous ferai pas l’affront de vous expliquer ce qu’est le shoot’em up, ce genre ultra-populaire dans les années 80-90, avant que la 3D ne développe le FPS ou le battle-royale. Le « Schmup » vous permet de piloter un vaisseau (ou autre) dans des tableaux en scrolling horizontal ou vertical, où vous devrez dézinguer tout ce qui bouge grâce à vos armes. Un tir de base, complété par d’autres possibilités destructrices grâce aux nombreux bonus à ramasser dans les niveaux.

Une fois Darius Cozmic Collection lancé, les différents titres se déroulent, et c’est à vous de choisir celui qui vous convient. Dès lors, le gameplay se résume aux déplacements et à la touche de tir. L’émulateur M2 fait le job : c’est fluide, et ainsi quasiment sans ralentissements. Et si le jeu vous semble difficile, sachez que la plupart des titres dont il est question ici sont jouables en co-op à deux joueurs.

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Cannibal Cuisine : petits meurtres (culinaires) entre amis

Car soyez bien conscients que nous parlons ici d’une époque durant laquelle les jeux vidéo ne vous prenaient pas par la main, ne vous aidaient pas à tout bout de champ. Aussi, certains épisodes de Darius offrent un challenge relevé. Et il ne sera pas rare de voir pointer le « game over » sans même avoir pu terminer le premier niveau. Une difficulté qui pourra rebuter les plus jeunes, et rappellera aux plus anciens qu’autrefois, on saignait des doigts pour terminer un jeu. Et encore : comme dans la plupart des compiles rétro, vous aurez ici une sauvegarde rapide.

Aussi, comme dans la grande majorité des portages rétro sur consoles actuelles, les jeux ne seront pas full-screen. Mais des illustrations prédéfinies (vous ne les choisissez pas) bouchent les bordures de l’écran. Avec un gros bémol pour certains titres Arcade, qui remplissent à peine 30 ou 40% de l’écran. Sur Switch en mode nomade, ça peut vite devenir illisible. Mais pour une grande majorité des épisodes, la zone d’affichage reste correcte.

Ça manque de contenu, et c’est trop cher !

Oui, seize jeux c’est bien (enfin, 7 et 9) ! Et on craquerait volontiers si ces deux compilations étaient vendues à un prix plus abordable, voire en une seule compilation vendue à un prix normal. Ici, vous devrez pour la plupart d’entre vous faire un choix entre les deux versions…

D’autant que, pour ce prix, vous n’aurez aucun bonus. Les jeux, un onglet pour leur manuel d’utilisation, un partage de replay et… C’est tout ! Pas de musée, pas de soundtest, pas de contenu supplémentaire… Mais pas de filtre non plus pour améliorer l’affichage, juste des titres dans leur jus… Un bref résumé au moment de choisir votre jeu se charge de la partie historique… On touche donc ici le principal défaut du jeu ! Un contenu trop maigre au regard du tarif demandé…

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : Bubble Bobble 4 Friends : le classique increvable n’a pas pris une ride

Car chaque compilation ne sera pas vendue 10, 15 ou 20 balles ! Non ! La version Arcade est affichée à 39,99€, contre 54,99 € pour la version Console. Soit une note de 95€ pour celui qui souhaite posséder la totale ! Mais hélas, au regard du contenu pourtant satisfaisant en termes de titres, il faut le dire : la note est beaucoup trop salée !

Au final

L’expérience est sympa, mais pas non plus inoubliable ! D’autant que l’on aura un peu de mal à parler de compilation ultime, dans le sens où certains épisodes de la saga sont absents. Comme par exemple G-Darius, sur PlayStation, que l’on aurait aimé retrouver ici.

Darius Cozmic Collection est donc une bonne (double) compilation, qui va vous plonger dans l’Histoire d’une saga légendaire. Anecdotique si vous êtes allergique aux gros pixels, mais indispensable si vous aimez le rétro ! Néanmoins, au regard du produit, le tarif me semble très clairement trop élevé ! 95€ si vous souhaitez posséder l’intégrale, même pour un fan, ça commence à piquer furieusement. À posséder, oui si vous aimez le genre, mais pas à ce prix !


Darius Cozmic Collection

  • Par : Inin Games, pour Taito.
  • Sur : Switch (arcade et consoles), PS4 (arcade et consoles).
  • Genre : Rétrogaming/compilation de Shoot’em Up.
  • Classification : PEGI 7.
  • Prix : 39,99€ pour l’arcade, 54,99€ pour la version Console.
Les deux versions testées sur Switch, sur des versions démat’ fournies par l’éditeur.
Points positifs :
  • 16 jeux
  • Des légendes du Shmup, le charme du rétro
  • Certains titres jouables à 2, du dual-screen sur les jeux d’arcade
  • L’émulateur M2 tourne comme une horloge
  • Prise en main rapide
  • Bande-son qui colle à l’ambiance
  • Un résumé succinct de chaque titre avant de le lancer
  • Les sauvegardes n’importe quand
Points négatifs :
  • Pas de bonus
  • Parfois trop petit pour être lisible sur la Switch en nomade
  • Difficulté (très) élevée
  • Des titres qui doublonnent, ou qui se ressemblent beaucoup
  • Mais où est passé G-Darius ?
  • Un prix beaucoup trop élevé
En pleine mode des compilations de jeux rétro, la légendaire série Darius s'offre ici une collection de toute beauté ! Hélas, si les jeux sont globalement bons (bien que certains soient carrément hardcore), ce Darius Cozmic Collection souffrira d'un modèle économique trop pété. Ce "caviar" du shoot'em up devient donc un produit de luxe pour les vrais fans de la série... Pas sûr que les autres joueurs soient prêts à revendre un poumon, un bras et leur belle-mère pour pouvoir y jouer.
72%
Oui, mais...

En pleine mode des compilations de jeux rétro, la légendaire série Darius s'offre ici une collection de toute beauté ! Hélas, si les jeux sont globalement bons (bien que certains soient carrément hardcore), ce Darius Cozmic Collection souffrira d'un modèle économique trop pété. Ce "caviar" du shoot'em up devient donc un produit de luxe pour les vrais fans de la série... Pas sûr que les autres joueurs soient prêts à revendre un poumon, un bras et leur belle-mère pour pouvoir y jouer.

  • Réalisation
  • Jouabilité
  • Durée de vie
  • Contenu
  • Ambiance sonore

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)