Bilan : retour sur un E3 2019 pas si dingue que ça !

0 250

L’E3 2019 a fermé ses portes en fin de semaine dernière. Avec le recul, voici ce qu’il faut en retenir. Si vous n’avez pu suivre le salon avec nous, en voici un résumé. Et c’est aussi pour nous un moyen de refermer la page consacrée à un Electronic Entertainment Expo de Los Angeles mi-figue mi-raisin…

Globalement, ce que l’on en retient…

Comme indiqué plus haut, on retiendra de cet E3 2019 une édition pas si dingue que ça ! L’absence de Sony se sera fait sentir (le constructeur avait estimé qu’il n’avait rien de nouveau à nous montrer, donc pas d’E3)… Et certaines grosses licences, très attendues, auront manqué. Ici, on pense notamment à Beyond Good and Evil 2, chez Ubisoft.

Du coté des annonces, le mot d’ordre semble avoir été « faire du neuf avec du vieux » tant les éditeurs misent, pour cette fin de génération, sur des remakes à tout va. Final Fantasy VII Remake, Final Fantasy VIII Remastered ou Trials of Mana chez Square-Enix, Panzer Dragoon chez Sega, The Legend of Zelda : Link’s Awakening chez Nintendo… La mode est au remake.

Mais n’y voyez surtout pas un manque d’inspiration de la part des éditeurs ! La réalité est toute autre : nous sommes en fin de génération, et les esprits créatifs s’économisent pour la suivante. Des grosses annonces, nous en aurons probablement en 2020, alors que se dévoileront les nouvelles consoles. Mais en attendant, on finit les restes…

Enfin, on retiendra aussi que ça va bouchonner sérieusement entre mars et avril 2020 ! Bref, il est maintenant temps de passer en revue les différentes conférences. Vous pouvez aussi retrouver toutes nos news dans cette rubrique.

EA Play, le rendez-vous manqué d’Electronic Arts ?

Inutile de revenir en longueur sur ce direct, qui aura déçu. EA avait misé cette année sur un live de 3 heures, soit une demi-heure par jeu. On y découvre un Star Wars Jedi : Fallen Order qui sort du lot, bien qu’il demeure assez classique… Mais qui est sans doute le jeu le plus attendu du catalogue EA.

Pour le reste, le live aura semblé long… Trop long. Une demi-heure sur un DLC des Sims 4, une autre pour ne finalement presque rien nous apprendre sur Fifa20, et encore une autre sur un gros DLC de Battlefield V… Du Madden NFL 20 et du Apex Legends… Et c’est tout ! Un live qui aurait gagné à être plus synthétique !

Lire aussiEA Play ce samedi 8 juin : Electronic Arts a t-il loupé son E3 2019 ?

Microsoft : plus timide qu’on le l’aurait souhaité

C’était la conférence la plus attendue ! Celle de Microsoft, attendu au tournant avec sa future console, confirmée sous l’appellation Project Scarlett. Et cette conférence aura été riche (60 jeux présentés, dont 14 exclusivités Xbox) ! Mais pas complètement dingue !

On aura eu du lourd, du très lourd, avec les légendaires « World Premiere » ! Et ici, on pense par exemple à Cyberpunk 2077 (CD Projekt Red) qui s’est montré en avant-première chez Xbox avec un trailer alléchant… Et le personnage de Keanu Reeves dévoilé. Ou un « one more thing » révélant le dernier trailer de Halo Infinite… Mais…

Lire aussiCyberpunk 2077 : une date de sortie en avril 2020, et un Keanu Reeves dedans !

Mais Microsoft s’est finalement montré bien sage ! Trop, pour un constructeur qui avait un boulevard devant lui, en l’absence de Sony ! Quelques infos au compte-goutte pour le projet Scarlett (avec une date de sortie pour fin 2020, ce n’est pas si mal), quand on s’attendait à avoir un vrai reveal de la console… De même, l’annonce du XCloud nous aura semblé bien timide, pas vraiment offensive, quelques jours à peine après l’annonce de Stadia (Google).

Bethesda : du « boum-boum » à tire-larigot

Un peu passée inaperçue, la conf’ de Bethesda aura été essentiellement consacrée à des licences déjà existantes ou déjà teasées auparavant. Principalement Wolfenstein (Cyberpilot en VR, et Youngblood en co-op), ou un explosif Doom Eternal. Désormais daté pour le 22 novembre.

Mais de la conf’ Bethesda, on retiendra surtout l’annonce de Ghostwire Tokyo, le nouveau projet de Shinji Mikami (Resident Evil). Ça envoie, et ça remonte solidement le niveau de cette conf’ assez classique dans l’ensemble !

Square-Enix : remakes et nouvelles licences

Square-Enix, qui s’était positionné sur le créneau horaire habituellement occupé par Sony,  était attendu au tournant. Notamment pour deux titres : Final Fantasy VII Remake, et Marvel’s Avengers. Le premier, bien qu’il vous envoie du lourd à la figure, inquiète par son découpage en épisodes (l’éditeur lui-même ne sait pas combien il y aura d’épisodes)… Le second aura pris les fans de court par un trailer qui dévoile un jeu assez classique dans l’ensemble. Heureusement, le trailer de gameplay aura permis de recalibrer les avis…

Lire aussiSquare-Enix vous en dit plus sur Trials of Mana et Collection of Mana

Remakes encore, avec Final Fantasy VIII Remaster, ou avec Trials of Mana qui revisite le 3e épisode de la série Seiken Densetsu (sorti uniquement au Japon sur Super-Famicom). Mais heureusement, Square-Enix est aussi venu avec de nouvelles licences sous le bras. Nous venons de parler de Marvel’s Avengers… Il faudra aussi compter sur un nouveau shooter : Outriders.

Devolver : la conf la plus déjantée du salon !

Fidèle à son image, le développeur Devolver nous a offert une chouette récré, un live s’inspirant fortement des Nintendo Direct… Mais comme si Tarantino s’était chargé de la réalisation de la vidéo. On s’est bien marré, et les quatre annonces de Devolver, à des années lumières des Triple A des autres éditeurs, nous ont toutefois bien fait envie ! Ça, c’est de la comm’ !!

Lire aussiRetour sur la conférence Devolver, la plus déjantée de l’E3 2019

Ubisoft : on en attendait plus

Hormis une ouverture qui confirme un Watch_Dogs Legion se déroulant à Londres, où vous jouerez n’importe quel PNJ, Ubisoft se sera attelé à nous présenter une conférence « Tom Clancy’s » ! The Division 2 (nouvelle saison), Ghost Recon Breakpoint, nouveau mode pour Rainbow Six Siege… Auront constitué le cœur de cette conf’ sans réelle grosse surprise (ah si pardon : un Just Dance 2020 pour les dix ans de la franchise ^^). La nouvelle licence Roller Champions aurait sans doute mérité de se montrer davantage…

Lire aussiWatch_Dogs Legion confirmé pour le 6 mars 2020 : les Londoniens pour héros

On savait que Beyond Good and Evil 2 ne se montrerait pas cette année (clairement un jeu next-gen). Mais quid du fameux « Assassin’s Creed Ragnarok » ? Ou de Skull and Bones, le jeu de pirates initialement annoncé pour fin 2018 mais qui semble avoir disparu des radars ? Au lieu de tout cela, on se contentera d’un « one more thing » dévoilant Gods and Monsters, une nouvelle IP qui prend place dans la mythologie grecque… Et dont la direction artistique nous rappelle un certain The Legend of Zelda : Breath of the Wild.

Lire aussiGods and Monsters, une nouvelle licence chez Ubisoft

Nintendo : la conférence la plus dingue ?

Après un E3 2018 complètement raté, on peut dire que Nintendo a retenu la leçon. Et pour cause : le constructeur japonais nous offre ce qui restera sans doute le live E3 2019 le plus dément ! Une quarantaine de jeux annoncés sur Switch (et une 3DS aux abonnés absents), rien que ça !

Lire aussiNintendo Direct : Une salve d’une quarantaine de jeux et dates dévoilés

Si Nintendo débutait avec des annonces plutôt classes (du Dragon Quest XI, Link’s Awakening, No More Heroes 3…), il achevait les spectateurs avec une dernière ligne droite complètement dingue. Animal Crossing New Horizons enfin dévoilé (mais reporté à mars 2020)… Banjo Kazooie dans Super Smash Bros Ultimate (ce qui laisse espérer un retour de la licence, sous forme de nouveau jeu ou de remake)… Et surtout, non pas une annonce, mais un vrai trailer pour The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2 (appelons-le comme ça)… Propre, sans rature, juste historique !

Et pour les fans de PC ?

Pas grand chose à dire du coté du PC Gamer Show, si ce n’est que nous aurons vu beaucoup d’annonces déjà vues par ailleurs, du matos… Intéressant, mais pas foufou non plus… On vous laisse regarder la vidéo ci-dessus 😉

Prochaines grosses annonces avec la Gamescom, qui se déroulera à Cologne (Allemagne) du 21 au 24 août !

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)

); ga('send', 'pageview');