(1994) Incarnez le Père Noël dans Daze Before Christmas

0 328

Quoi de mieux, un 25 décembre, que de vous parler d’un jeu dans lequel vous incarnez le Père Noël ? Non, vous ne rêvez pas ! Ce jeu existe bien, et est sorti en 1994 sur Super Nintendo et Megadrive. Il est temps de vous présenter Daze Before Christmas.

Croyez-vous en… Vous ?

Vous l’aurez compris en voyant les premiers visuels de ce jeu : dans Daze Before Christmas, on va vous parler des fêtes de Noël. Et pour cause : le héros de l’aventure, celui que vous allez incarner, n’est autre que ce bon vieux Santa Claus… Plus connu sous nos latitudes sous le nom de Père Noël ! Et au passage, un jeu dont nous vous parlions déjà dans un dossier paru pour Noël 2015 :

► Lire aussi : Quand le Père Noël fait sa tournée dans les jeux vidéo…

Nous sommes en 1994 (la PlayStation est dispo avec de bons jeux), et le jeu est développé par le norvégien Funcom (aujourd’hui connu pour Conan Exiles), dont c’est d’ailleurs le premier jeu ! Daze Before Christmas sera édité par Sunsoft, et sortira conjointement sur Super-Nintendo et Megadrive.

The Père Noël versus… Les méchants !

Daze Before Christmas est un jeu de plate-formes. Et comme je l’ai écrit plus haut, il vous propose d’incarner le Père Noël. Des livraisons de cadeaux à emmener d’une cheminée à l’autre, à l’aide de vos rennes ? Non, ce type de gameplay viendra quelques décennies plus tard, avec Death Stranding 😉

► Lire aussi : (1995) Bust a Move 2 : des bulles, des couleurs, et du fun en grappes

Car notre bedonnant Papa Noël a d’autres chats à fouetter ! La fête de Noël est compromise cette année, suite aux agissements d’un certain Mr Wheather. Le Père Noël s’est fait piquer ses rennes et ses lutins, enlevés par le nuage diabolique. Notre Santa va donc devoir traverser différents niveaux, d’une part pour libérer ses précieux esclaves amis… Et d’autre part pour retrouver les cadeaux dérobés afin d’effectuer ses livraisons le soir du 24 décembre.

Père Jekyll et Noël Hyde

Le jeu est un plateformer tout ce qu’il y a de plus académique. On y traverse différents niveaux, afin de ramasser des cadeaux, dans un titre découpé comme un calendrier de l’avent : à chaque jour sa vignette, et les péripéties qui vont avec. Le gameplay vous propose des sauts, ou encore d’affronter des jouets maléfiques en leur balançant de la magie (de Noël) à la figure, ou en leur donnant des coups de popotin. Le gameplay fait irrésistiblement penser à Castle of Illusion (sur Megadrive).

Et comme Mario a son étoile d’invincibilité, notre Père Noël dispose lui aussi d’un pouvoir le rendant momentanément invincible. Ici, grâce à une tasse de chocolat chaud, il se transforme alors en sorte de diablotin, nous révélant une face cachée qui ferait presque cauchemarder votre petite sœur (si nous n’étions pas dans un jeu 16 bits).

► Lire aussi : (1992) Super Aleste fait sa démonstration technique sur Super Nintendo

Notez aussi que, afin de vous proposer un peu de diversité, le titre vous proposera quelques phases de shoot’en up… Dans lesquelles il faudra bombarder de cadeaux les cheminées des grandes villes du monde, en évitant des obstacles.

Des qualités cachées ?

Lorsque le joueur lance le jeu, le plus surprenant est la qualité insoupçonnée du titre. Daze Before Christmas est plutôt agréable à regarder, les commandes répondent bien… Et les petites musiques de Noël vous plongent dans l’ambiance ! Les développeurs se sont aussi lâchés sur les animations, avec des mimiques amusantes pour notre héros tout rouge, qui se planque par exemple sous son bonnet lorsque vous vous baissez.

► Lire aussi : (1992) Super Mario World réinvente le plombier à moustaches

Si l’on devait lui trouver des défauts, on retiendrait sans doute sa linéarité. Ce n’est pas vous qui choisissez l’ordre des mondes visités, le calendrier de l’avent le fait à votre place. Et au bout du compte, le joueur se retrouve vite à suivre une direction qui lui est imposée… Mais la diversité des niveaux ( usine à jouet, contrées glacées, grottes…) permet d’estomper cette impression de redondance.

… Et des défauts !

Si le jeu brille par sa réalisation et sa jouabilité, c’est vers sa durée de vie que l’on va se tourner pour en trouver les principaux défauts. En effet, le titre pêche par une durée de vie faible, et il est fort probable que vous le terminiez dès votre premier run !

► Lire aussi : (1993) Mr Nutz, un plate-forme « made in France » qui n’a rien à envier aux Japonais

La faute à des boss particulièrement nuls, qui ne demandent qu’à se faire botter l’arrière-train, sans broncher, par votre Papa Noël ! Et ne comptez pas sur le level-design pour augmenter la durée de vie ! Le jeu est un immense couloir qui a oublié les zones secrètes et les passages bonus. Partant de ce principe, on trace en ligne droite vers la fin, point-barre !

Au final

Daze Before Christmas est une très bonne surprise. La génération 16 bits nous a sevrés de platerformers, de plus ou moins bonne qualité… Mais en termes de réalisation ou de gameplay, le premier jeu de Funcom se situe en haut du panier.

Cependant, il pêche principalement par une absence quasi-totale de difficulté qui le destine presque exclusivement à un (très) jeune public. Et c’est bien dommage, tant le titre était prometteur, notamment pour son ambiance et ses phases de gameplay originales. Il n’empêche que Daze Before Christmas est un incontournable pour les fans de Noël, fête qu’il est le seul à placer au cœur de son intrigue principale. Mais il régalera les plus petits, et c’est bien là le principal.


Daze Before Christmas

  • Par : Funcom, pour Sunsoft.
  • Sur : Super-Nintendo et Megadrive.
  • Date de sortie : 1994.
  • Genre : Plate-formes.
  • Estimation : Le site Argusjeux.fr estime la version Megadrive à 66,44€. Nous n’avons pas pu trouver d’équivalence Super-Nintendo, la version FAH semblant devenue introuvable.

Père Noël :

  • C’est assez joli à regarder
  • Ambiance musicale
  • Agréable à jouer
  • Un plate-former très plaisant.
  • Les phases de Shmup

Père fouettard :

  • Durée de vie assez faible
  • Des boss complètement nuls
  • Pas de chemins alternatifs ou de zones bonus

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)