Sonic, le Film : on l’a vu, et voici notre avis

0 1 536

Sonic le film, adaptation au cinéma du célèbre jeu vidéo de Sega, est sorti en salles le 12 février. Si vous êtes ici, c’est que vous attendez notre avis sur le film. Et c’est ce que nous vous proposons maintenant.

Avant propos

Attention : avant de commencer, il est bon de vous préciser que ce texte sera divisé en deux parties. Une première vous donnera notre avis global sur le film. Une première partie garantie 100% sans gluten et sans spoilers.

La seconde page, en revanche, contiendra de nombreux spoilers, afin de détailler notre analyse, et argumenter… Vous voilà donc prévenus : nous vous déconseillons de lire notre seconde page, pour le moment, si vous comptez aller voir le film au cinéma

Deux mots sur le film

Vous l’aurez compris : comme son titre l’indique, le film s’inspire de la mascotte de Sega, Sonic the Hedgehog. Le hérisson supersonique, est apparu en 1991 sur Master System et Megadrive. Il était alors destiné à devenir le grand rival de Mario.

Le film, réalisé par Jeff Fowler (Gopher Broke), est sorti en salles le 12 février. Il mêle images de synthèse et plans réels. À l’écran, on retrouve James Marsden (Westworld, 27 Robes, N’Oublie Jamais...) dans le rôle de Tom Washowski. Ou encore Jim Carrey (The Mask, Ace Ventura…) dans le rôle de Robotnik, ennemi juré de Sonic. Sans oublier Tika Sumpter (Mixed-Ish, The Old Man & the Gun) incarnant Maddie, femme de Tom.

► Lire aussi : VU POUR VOUS : Saint-Seiya : comment Netflix a t-il pu autant saccager le mythe ?

Au niveau des voix, Sonic est joué en VO par Ben Schwartz (The Walk, Coffee Town…). En France, c’est l’humoriste Malik Bentalha qui lui prête sa voix. Un humoriste bien sympa, qui se dit « grand fan du jeu Sonic » mais sans connaître Tails ou Knuckles (une consigne pour la promo du film sans doute). Le film d’une durée de 1h39 est distribué par Paramount Pictures.

Initialement prévu pour Noël 2019, le film avait été repoussé de plusieurs mois suite à une levée de boucliers des fans. Ceux-ci lui reprochaient le look du personnage, trop loin du jeu vidéo. Et il est vrai que les premiers trailers donnaient cet impression de voir un acteur réel glissé dans un vieux costume de mascotte d’équipe de basket. Après avoir présenté ses excuses aux fans, Jeff Fowler obtenait un délai supplémentaire (et 5 millions) pour re-designer Sonic…

Pas un chef-d’œuvre, mais une bonne surprise

Oui, vous avez bien lu : Sonic le film me laisse une impression globalement bonne. Pas vraiment une surprise dans la mesure où je n’attendais pas grand chose de ce film. Sans doute échaudé par les nombreuses adaptations foireuses de jeux vidéo au cinéma.

Mais il faut rendre à César ce qui lui appartient : bien que Sonic ne soit pas le film du siècle, le scénario est « moins pire » que ce que l’on avait pu attendre. Et visuellement, on est loin de la catastrophe que nous aurions pu avoir si la production avait gardé le look « homme sandwich dans un costume Eco+ » initial de Sonic.

Sonic le film est même un bon long-métrage d’animation pour les enfants, public qu’il vise ouvertement. Il offre des gags pour tous les âges : de la double lecture, avec de bonnes vannes que seuls les adultes comprendront, ou de l’humour pour les plus jeunes. Tout le monde y trouvera son compte. Mais son scénario très naïf se destine clairement aux plus jeunes, plus qu’aux fans hardcore des années 90 (qui y trouveront toutefois des références sympas).

Ce que raconte le film

Voici ce que nous dit le synopsis du film : Il raconte l’histoire du hérisson bleu le plus rapide du monde, qui arrive sur Terre, sa nouvelle maison. Il tente de naviguer dans la complexité de la vie sur Terre, aux côtés de son nouveau meilleur ami, Tom Wachowski, un humain. 

Sonic et son nouveau meilleur ami font équipe pour sauver la planète du diabolique Dr. Robotnikbien déterminé à capturer Sonic. En effet, ce dernier souhaite utiliser son immense pouvoir pour dominer le monde…

Des références à gogo

Fait appréciable : si le film joue la carte du fan-service, il le fait avec subtilité. De nombreux clins d’œil sont glissés ici et là, mais toujours de manière discrète. Quand de nombreux films vous auraient posté avec insistance un gros panneau avec des néons pour flécher ses références… Elles sont ici plus discrètes, il faut parfois être observateur.

Est-ce une qualité ? Difficile de le dire. Car de nombreuses références échapperont sans aucun doute à ceux qui ne connaissent pas l’univers de Sonic. Mais force est de reconnaître que, si vous aimez le jeu vidéo, le film va vous arracher quelques sourires lorsque vous remarquerez ces petits détails.

En revanche, et c’est un gros point positif, vous apprécierez aussi le film sans posséder toutes les références à l’univers de Sonic. Sans être obligé d’aller sur Wikipédia pour comprendre le long-métrage. Quand j’écrivais plus haut qu’elles sont discrètes, elles ne vont pas vous exclure du film si vous ne connaissez pas la mascotte de Sega.

La conclusion « no spoilers »

Je ne développerai pas davantage ici, afin d’éviter de franchir la « ligne rouge » ! Mais en résumé, comme je l’ai écrit plus haut… Contrairement à ce que nous aurions pu en attendre, Sonic Le Film est au final une bonne surprise !

Ce n’est pas le film du siècle, et rares seront ceux qui se jetteront sur le DVD après avoir vu le film. Mais le spectateur passe un bon moment, à plus forte raison s’il se déplace en famille, le cœur de cible du film étant les jeunes enfants (et à la limite, les ados). En comparaison avec d’autres adaptations de jeux vidéo au cinéma, il n’a clairement pas à rougir. Si nous devions lui donner une note, ce serait sans doute un bon 12/20.

Attention, page suivante, on spoile !

La suite de notre avis va maintenant spoiler de nombreux éléments du film.

Si vous ne voulez pas que la surprise soit gâchée, nous vous conseillons de ne pas poursuivre votre lecture, avec la page suivante.

Sinon, considérons qu’il vous importe peu que le film vous soit divulgaché… Vous voilà prévenus. Rendez-vous page suivante, donc !


vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)