Ray Tracing, 8K, SSD… Les premières infos officielles sur la PlayStation 5

0 131

Sony avait prévenu : la communication autour de sa prochaine PlayStation 5 ne sera pas habituelle. Démonstration aujourd’hui, avec un torrent d’infos lâchées par l’architecte de la console, Mark Cerny… Non pas lors d’une conférence, mais dans une interview.

Support SSD pour tout le monde

Absent cette année de l’E3, c’est donc via une interview de Mark Cerny à Wired que Sony a décidé de dévoiler… Les premières infos officielles de ce que la marque appelle pour le moment PlayStation Next Gen (et non PlayStation 5). Pour info, Mark Cerny est l’architecte de la PS4, qui a aussi oeuvré sur la future console. Une console qu’il ne décrit pas comme un upgrade de PS4, mais bel et bien comme un « passage à une nouvelle génération » !

► Lire aussi : Borderlands 3 : en attendant du gameplay le 1er mai, GearBox vous met au défi !

Les premières infos sont très techniques, et détaillent les spécificités de la nouvelle console. Elle tournera avec un SoC AMD à huit coeurs, avec des processeurs basés sur l’architecture Zen 2 7 nm. Le chipset graphique marque aussi un bond en avant, avec une architecture Navi de Radeon, personnalisée pour cette console.

Mais le plus impressionnant sera le disque dur, qui abandonne le support disque que nous connaissons tous… Pour une technologie SSD considérablement plus rapide. Mark Cerny parle de temps de chargement 15 fois plus rapides que sur PS4-Pro. De même, les informations véhiculées par la console seraient elles aussi 15 fois plus rapides que la norme actuelle.

Wired rapporte que, pour illustrer ceci, Cerny présente une PS4-Pro avec le jeu Spider-Man. Il fait apparaître Spidey, et lance un déplacement rapide. Lorsque Spider-Man réapparaît à l’écran à l’endroit choisi, 15 secondes se sont passées. Il réitère l’expérience, cette fois sur un kit de développement PS5. Le temps est alors réduit à 0,8 secondes.

► Lire aussi : Et si la PS5 était rétro-compatible avec tous les jeux PlayStation ?

Pour terminer sur le volet technique, la « PS5 » utilisera le Ray Tracing. Reste à savoir, ce qui n’a pas été précisé, s’il s’agit d’une accélération matérielle (coucou les cartes Nvidia GeForce RTX), ou d’une compatibilité logicielle (comme les GeForce GTX série 10). Toujours est-il que cette technologie devrait considérablement booster les textures et l’affichage… Peut-être même annihiler les chutes de framerate encore assez fréquentes sur nos machines actuelles.

Quid de la rétrocompatibilité ou du disque ?

Mark Cerny a aussi répondu à ces questions. Non, pas de full-démat, et oui, la PS-Next Gen disposera d’un lecteur de disques. De même, l’architecte dévoile que la console pourra lire jusqu’au 8K. Ce qui ne signifie aucunement que les jeux PS5 seront en 8K… Mais la console pourra évoluer jusqu’à ce palier.

De même, il confirme que la nouvelle console de Sony sera rétrocompatible avec TOUS vos jeux PS4 ! On se souvient cependant qu’il y a quelques mois, nous vous avions parlé d’un brevet déposé par Sony, à propos de la rétrocompatibilité avec toutes les précédentes générations de PlayStation. Mark Cerny n’a parlé ici que de la PS4, et il faudra sans doute attendre pour confirmer (ou non) si la PS5 sera compatible PS1, PS2 et PS3.

► Lire aussi : Octopath Traveler sortira sur PC le 7 juin !

Le PS-VR sera cette fois encore au coeur de l’expérience, mais l’intéressé n’a pas communiqué sur un éventuel PS-VR 2. Il indique simplement que le PS-VR sera compatible avec la console, qui prendra aussi en charge le son 3D. Aucun prix n’a été dévoilé, la console étant encore en développement. Mais Cerny est catégorique : Elle ne sortira pas en 2019 !

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

);