Guerre en Ukraine : CD Projekt retire ses jeux de Russie et Biélorussie

0 2 953

CD Projekt, créateur de The Witcher III et Cyberpunk 2077 a annoncé qu’il retire ses jeux, physiques et dématérialisés, de Russie et Biélorussie.

Le pouvoir des entités commerciales unies

C’est au tour de CD Projekt (the Witcher, Cyberpunk 2077) de se manifester au sujet de la guerre en Ukraine. Et comme d’autres éditeurs de jeux vidéo, le Polonais sanctionne l’envahisseur Russe, ainsi que la Biélorussie.

Dans un communiqué partagé ce jeudi 3 mars sur Twitter… CD Projekt confirme le retrait de tous ses jeux des sols russe et biélorusse. Le studio annonce la suspension de toutes ses ventes physiques et numériques, ainsi que les ventes sur GOG. Conscient de ne pas être pour autant une force politique, CD Projekt cherche à se joindre aux entités commerciales ayant exprimé leur soutien à l’Ukraine. Et de ce fait faire pression sur la Russie, à sa manière.

► LIRE AUSSI : Guerre en Ukraine : EA Sports supprime les clubs russes de ses jeux

« En raison de l’invasion militaire russe dans notre pays voisin, l’Ukraine, le groupe CD Projekt a pris la décision de suspendre jusqu’à nouvel ordre toutes les ventes de ses jeux en Russie et au Belarus. Aujourd’hui, nous commençons à travailler avec nos partenaires pour suspendre les ventes numériques et cesser les livraisons de stocks physiques. Ainsi que de tous les jeux distribués sur la plateforme GOG sur les territoires de la Russie et de la Biélorussie. L’ensemble du Groupe CD Projekt est solidaire du peuple ukrainien. Bien que nous ne soyons pas une entité politique capable d’influencer directement les affaires de l’État, et n’aspirons pas à le devenir, nous croyons que les entités commerciales, lorsqu’elles sont unies, ont le pouvoir d’inspirer un changement global dans les cœurs et les esprits des gens ordinaires. Nous savons que des joueurs en Russie et en Biélorussie, des individus qui n’ont rien à voir avec l’invasion de l’Ukraine, seront affectés par cette décision. Mais avec cette action, nous souhaitons galvaniser davantage la communauté mondiale pour qu’elle s’exprime sur le sujet. Pour parler de ce qui se passe au cœur de l’Europe. À nos frères et sœurs qui se battent pour leur pays, restez forts ! »

LIRE AUSSI :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)