Parcourir Catégorie

Tests

Les « hits » du moment en sont-ils vraiment ? Pour répondre à ces questions, l’équipe de Level 1 les passe au crible et on vous dit tout… Bienvenu dans nos Tests !

Retrouvez  donc dans cette rubrique, nos tests sur consoles et sur PC. Sous cet onglet, vous trouverez également un « 2e avis », lorsque nous devons revenir sur un test (après des mises à jour), ou lorsqu’une critique de DLC s’impose…

Grand Theft Auto V (testé sur PS3)

Rockstar Games revient ce 17 septembre avec une bombe atomique, le jeu le plus attendu de l'année ! Et franchement, c'est avec une certaine fébrilité que je tiens la manette, attendant avec impatience le moment où la console me proposera d'appuyer sur la touche "start"... (suite…)

NHL 14 (testé sur PS3)

 Septembre ! C'est la rentrée ! Et pas que pour les moufflets fiers d'arborer leurs nouveaux cartables Pokemon ou Pucca... C'est aussi la rentrée pour les joueurs de la NHL, qui démarrent une nouvelle saison. Et comme à l'accoutumée, EA Sports est de la partie pour nous proposer le nouvel opus de son désormais légendaire jeu de hockey sur glace, dans les bacs depuis le 13 septembre, avec cette année une jaquette qui rend hommage au canadien Martin Brodeur, emblématique gardien des New Jersey Devils. Matches à la carte Comme dans la plupart de ses simulations, EA Sports vous bichonne, et vous propose d'entrée tout un tas d'options afin d'adapter la difficulté du jeu à votre niveau. La toute première action que vous allez donc devoir accomplir sera de compléter votre profil : êtes vous un joueur débutant ou un féru de NHL ? Préférez vous privilégier la simulation pure et dure, ou un style arcade plus axé sur les contacts ? Déterminez votre façon de jouer à votre guise ! C'est aussi lors de cette phase que vous pourrez connecter votre profil à votre Facebook, afin de partager vos prouesses avec vos amis. Joyeux anniversaire ! Petit bonus sympa avec cet opus, l'éditeur rend hommage à l'édition 1994 de NHL (qui a un peu plus de 20 ans, en fait, puisque le jeu est apparu en 1991 sur Megadrive). Un "mode anniversaire" qui vous permet de retrouver les sensations d'antan, avec une jouabilité simplifiée comme en 1994 (croix de la manette et deux boutons), des graphismes comme en 94 (angles de vue et patinoire bleue), et des règles beaucoup moins oppressantes, et un jeu donc un peu plus "bourrin". Casting de rêve ? Bon, c'est bien beau de bavarder, mais ça me démange de prendre le contrôle de mon équipe préférée (les "San-José Sharks"), pour aller mettre des "dérouillées" à mes amis les Calgary Flames, les Anaheim Ducks, les Boston Bruins, les Nashville Predators, les Philadelphia Flyers, les Phoenix Coyotes, les Florida Panthers, les Detroit Red Wings, ou encore les Chicago Blackhawks, qui ont remporté la Stanley Cup la saison dernière... (Je ne vais pas tous vous les faire, la ligue NHL comprend 30 licences du Canada et des USA). Et si l'envie vous prend de vous lancer dans une saison ou une carrière, d'autres ligues américaines ou internationales complètent le tableau (hélas, la France ne sera représentée que par son équipe internationale ; pas de clubs français dans ce titre). Il fait "show" sur la glace ! La foule est en délire (joliement modélisée soit dit en passant, bien qu'un peu molle pendant les matches), et c'est un véritable show qui se déroule sous vos yeux, lorsque les deux équipes font leur entrée sur la glace. C'est parti pour un match rapide, sachant que si vous êtes plus ambitieux en termes de progression de votre équipe, vous pouvez également vous lancer dans une saison complète, voire créer votre propre joueur pour le faire évoluer sur les patinoires de la NHL. Un mode qui, d'ailleurs, est plutôt réussi lui aussi, et ce NHL14 vous propose tout simplement l'une des personnalisations "mon joueur Pro" des plus intéressantes à ce jour, toutes simus de sport confondues. Pendant ce temps... le palet est engagé, et tout va très vite ! Les joueurs évoluent sur la glace avec fluidité, et l'ergonomie du soft est franchement très bonne, la prise en main quasi instantanée. Full contact ! Les "contacts" ont, eux aussi, été remaniés pour le plus grand plaisir des fans : paradoxalement, ils sont à la fois plus réalistes, mais plus pêchus que dans les volets précédents. On souffre pour le joueur qui se fait prendre en étau, entre son adversaire et les vitres. Hockey oblige, lorsque la tension est trop pesante, il n'est pas rare de voir un joueur jeter gants et crosse au sol, pour en découdre à mains nues avec son adversaire : des petites phases de baston qui, elles aussi, se sont bonnifiées avec le temps ! Et si certains pensent que ces phases de bagarre et de contact sont trop présentes, il vous est possible d'en controler la fréquence via diverses options, comme le degré de difficulté ou l'application plus ou moins fidèle des règlements du hockey sur glace. Les graphismes sont à tomber ! Bien sûr, on pourra critiquer quelques visages plus ou moins grossièrement modélisés (bien que dans l'ensemble, EA fasse encore une fois de l'excellent boulot à ce niveau), mais pour peu que vous choisissiez la vue "action"... Vous ne jouez plus à un jeu, vous êtes sur la patinoire avec vos joueurs. De la pure immersion ! Et le rendu de certains replays est lui aussi criant de réalisme. Ombres au tableau ? NHL14, jeu parfait ? Pas vraiment non plus, il ne faut pas exagérer, et le jeu a aussi quelques limites, mineures. La bande-son, tout d'abord : si la playlist des menus est, comme dans tout jeu EA, de très bonne facture, en cours de jeu, il manque un truc ! Je cherche... Des commentateurs ? Un peu plus d'ambiance dans les tribunes ? Ici, EA vous plonge dans le match comme si vous y étiez en live, pas comme si vous le regardiez à la TV... Après avoir farfouillé dans les menus, il s'avère que les commentaires sont réglés au minimum : un p'tit réglage du volume et les voici revenus ;-) On pourrait également parler de l'IA qui se révèle parfois un peu limitée. Plus ou moins perceptible selon le niveau de difficulté que vous aurez choisi ! Si les joueurs adverses agissent parfois bizarrement, vos pires ennemis sont souvent vos propres équipiers. Ils ne trouvent rien de mieux à faire que de choisir l'option qui vous défavorise le plus sur des passes ou des actions diverses... Statistiquement, je remarque que je fulmine plus souvent contre mes joueurs que contre l'équipe adverse ;-) Plaisir intense Que dire, au final, de cette nouvelle mouture de NHL ? La tâche n'était pas aisée, pour EA Sports, que de nous pondre un jeu qui donne envie d'investir si l'on possède déjà une version précédente de NHL. Pourtant, avec de petites touches, l'éditeur parvient à améliorer encore son hit. Au final, ce NHL14 est tout simplement le meilleur titre de hockey auquel j'ai pu jouer jusqu'à présent (en attendant NHL15 ?). Au final C'est fun, fluide, rapide, pêchu, voire même épuisant (certains matches seront si tendus que vous aurez l'impression d'en sortir rincés... physiquement je veux dire)... Aussi fidèle soit cette simulation de sport, on prend un plaisir énorme à enchaîner les parties, à faire progresser ses joueurs préférés vers la mythique Stanley Cup. Je crains fort de ne pouvoir décrocher de ce NHL avant un bon bout de temps ! Et voici le moment de me faire huer par les gamers : en cette rentrée, si je devais choisir entre les nouvelles versions de NHL ou de Fifa (du même éditeur), sans hésiter, je choisis les patins aux crampons ! Verdict Oooooohhhh oui ! Un hit en puissance ! Les + : Quelques petites nouveautés bien sympas graphismes de toute beauté un jeu énergique toutes les équipes officielles de la NHL  prise en main assez aisée (avec possibilité de configurer le jeu selon ses préférences), et améliorée par rapport à l'édition 2013 hommage à NHL94 aussi fun seul qu'à plusieurs (en online jusqu'à 7 joueurs, ou en local) contacts plus réalistes véritable jeu à tiroirs, avec quantité de modes de jeu mode "création de joueur" vraiment bien fichu... Les - : IA parfois un peu idiote (adversaires, mais hélas, parfois aussi vos coéquipiers) bande-son parfois un peu pauvre aussi sympas soient-elles, les améliorations de cet opus vous sembleront anecdotiques si vous possédez déjà NHL13 pas de clubs français ni de ligue française.  NHL14, par EA Sports, sur PS3 et X360. depuis le 13 septembre. Pegi 12. Prix conseillé : 59,99€ [youtube https://www.youtube.com/watch?v=rMHQY-EjE2s?list=PLJiVGeJ_KPz7pbHV5EqX44g1Ncj-aLPbr]

Dead or Alive 5 Ultimate (testé sur PS3)

 Vous avez adoré Dead or Alive 5 ? Alors, il ne vous aura pas échappé que Tecmo Koei propose, en ce mois de septembre, soit près d'un an à peine après la sortie de cet excellent jeu de baston, une version "Ultimate". Qu'a t-elle dans le ventre, cette nouvelle édition ? Pour le savoir, un seul moyen : insérer le jeu dans la console et voir cela de plus près ! (suite…)

Farming Simulator 2013 (testé sur X360)

 Il est arrivé, Farming Simulator 2013, le nouveau jeu de gestion édité par Focus Home Interactive, développé par Giants Software, que vous pouvez trouver, à partir de ce mercredi 4 septembre, sur PS3 et X360. Un jeu où vous allez incarner un agriculteur, avec tout ce que cela implique, où vous allez devoir développer votre exploitation, cultiver vos champs et élever votre bétail (poules, moutons, vaches, etc), gérer vos stocks pour mieux aller les vendre en ville... Un jeu de gestion très spécialisé, donc, et comme je suis un garçon assez curieux de nature, je ne peux m'empêcher d'insérer le jeu dans la console... (suite…)

Final Fantasy XIV : A Realm Reborn (testé sur PS3)

Après avoir pu évoluer cet été dans la bêta fermée de Final Fantasy XIV : A Realm Reborn, voici enfin le jeu, dans sa version définitive. Et c'est avec plaisir que l'on replonge dans le monde d'Eorzea. Bon allez ! C'est un très gros morceau, mais on se retrousse les manches, pour vous parler de ce titre de Square-Enix, désormais dispo sur PC et PS3 ! (suite…)

Final Fantasy XIV : A Realm Reborn

Comme plusieurs milliers de joueur à travers le monde, j'ai eu la chance d'être retenu par Square-Enix pour être bêta-testeur sur "Final Fantasy XIV : A Realm Reborn". Une expérience plutôt intéressante, même si je reste un peu déçu d'avoir pris cette bêta en cours, à savoir à partir du début de la phase 3 (normal me direz-vous, c'est à partir de cette phase que le jeu est devenu accessible sur PS3). Une expérience dont je vais vous parler ici, mais attention : ceci n'est pas un test du jeu ! Je ne vous parlerai que du test bêta, de mes impressions, et afin de respecter la volonté de Square-Enix, je ne vous parlerai pas (ou très peu) du scénario, bien conscient que le jeu que j'ai vu tourner sur ma console est très différent de la version définitive. (suite…)

Saints Row IV (testé sur PS3)

Moi Président de la République, je chasserai les extra-terrestres à grands coups de pouvoirs... Moi Président de la République, je mettrai la ville à feu et à sang... Moi Président de la République, j'instaurerai une loi pour que l'hymne national soit plus rock'n roll... Moi Président de la République, je règlerai tous les conflits en bottant des paires de fesses... (suite…)

Animal Crossing : New Leaf (3DS)

 Qu'est-ce qui explique la publication si tardive du test d'Animal Crossing : New Leaf, sur 3DS ? Beaucoup de boulot, et peut-être aussi le fait que j'ai passé pas mal de temps libre, que j'ai sombré sans pouvoir décrocher... dans Animal Crossing New Leaf, justement ! Soyons clairs, avec ce titre, Nintendo nous gâte... Bref, revenons-en à nos moutons (c'est le cas de le dire), et voyons tout de suite pourquoi ce nouveau volet d'Animal Crossing est LE jeu qu'il vous faut absolument pour passer l'été (et bien plus) sur votre 3DS ! OVNI vidéoludique ! Animal Crossing est ce que l'on peut appeler un OVNI vidéoludique, décliné sur toutes les consoles Nintendo depuis la N64 : la version N64 n'est sortie qu'au Japon, mais a été adaptée pour arriver en Europe via la Gamecube, et le jeu est sorti ensuite sur DS et sur Wii. Il arrive aujourd'hui sur 3DS, en reprenant la recette qui a fait le succès des versions précédentes, mais avec son lot de nouveautés. Le principe du jeu reste le même : vous arrivez dans une ville peuplée par des animaux "qui parlent", et vous allez devoir passer votre temps à pêcher, capturer des insectes, dialoguer avec vos voisins, trouver des fossiles, collectionner des objets ou des fruits... Pour vous faire un peu d'argent de poche et ainsi rembourser votre maison, que vous allez pouvoir décorer comme bon vous semble ! Tous les ingrédients sont là, y compris ces rendez-vous "ponctuels" qui vont vous permettre d'obtenir des objets rares, les jours de Noël, Halloween, etc... Au niveau du concept du jeu, ça ne change pas ! Nouveautés à gogo ! En revanche, en termes de contenu, les nouveautés sont plutôt nombreuses, il faut le reconnaître, par rapport à la version précédente, sur Wii : Tom Nook a cédé sa boutique à ses neveux pour devenir agent immobilier, Kéké est devenu DJ, de nouveaux personnages et boutiques font leur apparition. Vous pourrez maintenant accrocher des objets aux murs de votre maison ou décorer l'extérieur, insectes et poissons à collectionner sont plus nombreux, et de nouveaux fruits arrivent dans votre potager... Mais la plus grosse nouveauté de cette version d'Animal Crossing est que Tortimer a pris sa retraite (depuis le temps ! Il s'est installé sur une île paradisiaque que vous pourrez visiter). Et comme dans Animal Crossing, on ne vote pas, à peine descendu du train, vous voilà bombardé "maire de la ville". Mine de rien, voilà qui change pas mal de choses : à vous de décider des horaires d'ouverture des magasins (plus la peine de cheater en modifiant l'horloge de la console), ou des voiries à créer dans le village... A condition de remporter 100% de satisfaction des habitants ! Parfaitement adapté à la 3DS ! C'est l'une des marques de fabrique de la licence, le gameplay est soigné, aux petits oignons ! La 3DS est parfaitement adaptée à la navigation entre les menus et les fenêtres, et vous offre de nouvelles possibilités grâce au Streetpass. Un non-habitué trouvera vite ses marques (on a testé), un fan (on a testé aussi) retrouvera ses vieilles habitudes dès le début du jeu. Bref, en termes d'ergonomie, Nintendo nous offre plus que ce que l'on aurait pu attendre ! Seul bémol : l'utilisation du "code ami" pour visiter le village d'un ami est franchement lourdingue. Heureusement, le streetpass vient constituer une alternative pour les explorateurs en herbe ! Graphiquement, le jeu est magnifique ! Le défilement de la carte se dévoile toujours comme si vous avanciez sur un rouleau (une habitude depuis la version DS), mais les graphismes sont plus fins, plus détaillés. C'est un avis purement personnel, mais je trouve cette version plus belle que son homologue Wii. C'est toujours un avis perso, je trouve peut-être la carte plus "petite" que dans les opus précédents. Kéké superstar ! Au niveau des musiques, là encore un effort a été apporté par rapport aux musiques des jeux Wii et DS, qui pouvaient lasser par leur coté répétitif. On retrouve dans cette version 3DS la variété musicale du Animal Crossing GameCube. Est-ce par habitude de jouer à Animal Crossing ? Je ne vais pas vous le cacher, cette version 3DS me semble un tantinet plus facile que les opus précédents : rembourser Tom Nook est ici une formalité, et le mercantile raton-laveur ne viendra d'ailleurs pas vous harceler en début de jeu, avec ses missions "tuto" un peu fastidieuses. Quoi qu'il en soit, et c'est là le plus grand intérêt du titre, vous aurez toujours de quoi faire, et Animal Crossing New Leaf vous promet une durée de vie colossale, le genre de soft que l'on ne finit jamais, et dont on ne se lasse pas, même après plusieurs mois de jeu. ACNL justifie à lui seul l'achat de la 3DS ! Vous l'aurez compris, avec son univers "mignon", sa durée de vie illimitée, son impression de vacances permanentes, sa "collectionnite à outrance", le tout relevé par une 3D efficace et une prise en main idéale, Animal Crossing New Leaf est LA référence de la 3DS ! LE jeu qui justifie à lui tout seul l'achat de la console, celui que l'on garderait si on ne devait en garder qu'un ! Seul inconvénient : il s'agit là d'un jeu qui va vous coûter très cher ! Si la cartouche est annoncée autour de 40€, si votre foyer comporte plusieurs personnes, attendez-vous à ce que la console soit squattée en permanence, vous privant des heures de jeu tant espérées. Une seule solution alors : racheter autant de consoles et de jeux que de membres de votre famille ; c'est la seule solution pour jouer tranquille à Animal Crossing New Leaf ;-) !!   Un hit !! Animal Crossing New Leaf, sur 3DS, par Nintendo. A partir de 7 ans. Page officielle. Les + : Durée de vie illimitée très mignon plein de choses à faire une quantité industrielle de nouveautés possibilité de customiser l'extérieur (plantes, mobilier urbain...) Animal Crossing est ici au top avec des milliers d'objets à collectionner graphismes très fins de la 3D au Streetpass, la 3DS est exploitée à son maxi tout simplement le meilleur jeu de la console... Les - : Carte qui semble un peu plus réduite un jeu qui risque de vous priver de vie sociale, à moins que votre console ne soit squattée par un membre de votre famille l'utilisation des codes amis est un peu lourde... [youtube https://www.youtube.com/watch?v=z09iRo44Mcs]

Tekken Revolution (PSN)

Une fois n'est pas coutume, nous allons aujourd'hui nous intéresser à un jeu PSN : Tekken Revolution, le dernier né de chez Namco, sur PS3, qui a l'avantage... d'être gratuit. (suite…)