AO International Tennis : de bonnes intentions, mais…

Testé sur une version PS4 fournie par l'éditeur

Alors que les champions de tennis s’apprêtent à s’affronter à Roland-Garros, Big Ants Studios nous ramène quelques mois en arrière (en janvier), pour participer à l’Open d’Australie. Sortez le short, préparez votre raquette… C’est parti pour le test de AO International Tennis

Une version améliorée de AO Tennis

Si vous êtes un fan de tennis, alors 2018 est une grande année ! Si, pendant longtemps, il aura fallu se contenter de Mario Tennis, la petite balle jaune est de retour ! Et ici, je ne parle pas de Pac-Man ! En effet, ce ne sont pas moins de deux jeux qui, ce mois-ci, vont vous permettre de taper la balle avec les sportifs officiels.

Si vous aimez la terre battue, vous aurez ainsi Tennis World Tour ce 22 mai (l’héritier de Top Spin). De l’autre coté du filet, c’est donc AO International Tennis qui est à l’engagement. Comme son nom l’indique, le jeu de Big Ants (plutôt habitué aux jeux de cricket) est sous licence officielle de l’Open d’Australie, pays dans lequel il est sorti en tout début d’année.

C’est donc avec quelques mois de décalage, et autant de mises à jour (un jeu donc mieux optimisé ?) qu’il arrive en Europe. Le critiqué AO Tennis, sorti en début d’année au pays des kangourous revient donc sous nos latitudes dans une version « international » censée être améliorée !

Entrée sur le court

Assez tergiversé ! Il est temps de lancer le jeu et de voir ce qu’il a dans le ventre ! Et le premier constat est que la page d’accueil est sommaire au possible, pour ne pas dire un poil trop austère.

Le menu qui se déroule vous propose néanmoins des compétitions, un tutoriel, un mode libre, des tournois… Et bien évidemment de participer au fameux Open d’Australie. Vous allez donc très vite comprendre qu’ici, il ne faut pas se fier aux apparences ! Derrière ce menu très classique se cache un jeu qui va vous offrir un solide contenu. Pas vraiment de folie, mais tout ce qu’il faut pour faire chauffer votre console pendant pas mal de temps !

La première mission qu’il vous incombe sera de choisir votre joueur (ou votre joueuse). Et pour cela, vous avez deux possibilités. Soit choisir un joueur existant (une quarantaine parmi les meilleurs mondiaux). De ce coté là, le résultat est assez mitigé. Sans doute pour des raisons de droits, vous ne pourrez compter que sur Rafael Nadal, Angelique Kerber ou des étoiles montantes comme Hyeon Chung et Naomi Osaka pour les plus connus. Monfils, Federer et d’autres pointures de la discipline avaient sans doute piscine !

► Lire aussi : AO International Tennis : Rafael Nadal entre sur la terre battue le 8 mai

La seconde option est tout simplement de créer votre avatar, grâce à un gestionnaire assez complet qui va de la forme de votre visage à la couleur de votre sac de sport (si si !).

Une jouabilité à domestiquer

N’étant pas un grand connaisseur de tennis, et ma pratique vidéoludique se limitant à Top Spin ou Mario Tennis, c’est fort logiquement par le tutoriel que je débute ce test. Et là… Je ne sais pas, mais il y a un truc qui me chagrine ! D’un coté, on sent une réelle volonté des développeurs de simplifier les commandes. Point pour lequel le jeu est réussi : du simple renvoi de balle jusqu’aux lifts avec effet, vous aurez de quoi faire !

Pourtant, si vous n’êtes pas familier au genre, les commandes vont vous demander un petit temps d’adaptation. La jouabilité est simple en apparence, mais se complexifie dès lors que vous allez devoir y intégrer les directions à l’aide du stick, qui ne réagit pas toujours comme vous le souhaitez. Ici, vous pouvez cibler précisément l’endroit où la balle touchera le sol. Hélas, une fois l’action choisie, il est difficile de se raviser. Vous allez devoir assumer vos décisions.

► Lire aussi : AO International Tennis dévoile son gameplay

De même, vous allez devoir apprendre à gérer la pression sur les touches (puisque c’est ce qui permet de jauger la force de frappe), et surtout trouver le « bon timing » , locomotive du gameplay ! Je ne vais pas vous mentir, il m’aura fallu un peu de temps pour cerner ces deux mécaniques.

Et c’est là où le jeu risque de diviser. Soit la jouabilité va vous lasser au point de ranger le jeu dans sa boite… Soit vous allez vous accrocher. Mais si vous êtes ici, vous êtes soit un fan de jeux de tennis, soit vous avez compris que nous ne sommes pas dans un jeu d’arcade. Aussi, il va falloir mouiller le maillot !

Le challenge de votre vie ?

Une fois le tuto maîtrisé passé, il est temps pour moi de me lancer dans un championnat. Et force est de constater que, (comme écrit plus haut) malgré un menu en apparence un peu chiche, vous allez avoir de quoi faire entre le mode Carrière, les tournois et l’Open d’Australie ! Voilà un premier bon point pour le jeu de Big Ants : si vous voulez tout faire, vous en avez pour un bon moment !

Autant débuter dans les formes, en commençant par le mode Académie ou le mode Carrière, histoire de se forger une petite réputation. Une fois que vous aurez brillé dans ces modes (après quelques longues heures de jeu), vous pourrez vous lancer dans des compétitions… Avant de terminer par le sacro-saint AO, où les adversaires vont vous humilier si vous ne possédez pas encore un minimum de skill…

Vous l’avez compris : si vous êtes un fan de tennis, AO International va vous offrir une durée de vie en adamantium. Et si cela ne vous suffit pas, sachez que vous pourrez aussi vous tourner vers le mode online du jeu, histoire de défier vos amis ou d’autres joueurs mondiaux. Ou tout simplement partager vos créations avec la communauté. Et ce qu’il s’agisse des joueurs, des championnats ou des stades tout droits sortis de votre imagination.

Une réalisation dans le filet ?

Il est maintenant temps d’aborder le point qui, pour moi, peut être celui qui pique le plus : graphiquement, AO International Tennis a une génération de retard ! On pourrait longuement parler des joueurs, par exemple. Certes, on sent qu’il y a eu un véritable effort pour la modélisation (les visages sur les ralentis notamment, merci PlayFace), mais que dire des cheveux pas vraiment réalistes ? Ou de ces joueurs qui donnent souvent l’impression d’incarner des figurines de cire, plus que de véritables humains ?

Globalement, les courts manquent cruellement de vie. Certes, il y a bien deux ou trois bruits d’ambiance qui font le job, et les cris des joueurs lorsqu’ils frappent la balle sont bien là, mais… Qu’il y ait du public ou non, l’ambiance sera quasiment la même. Le public est bien présent, mais est aussi survolté que lors du défilé du 14 Juillet ! Et pour le spectateur, un match dans le jeu peut vite devenir aussi soporifique qu’une retransmission à la TV.

Autre point noir dans le jeu : les courts eux-même. S’ils sont en nombre plus que limité, le principal soucis est que vous ne sentirez pas vraiment de différence entre un court artificiel, un gazon ou de la terre battue. Vous allez très vite avoir l’impression qu’il n’y a que la couleur de la surface qui change. C’est peut-être juste un détail, mais cela nuit à l’immersion.

S’il est un autre défaut qu’il ne faut pas négliger, c’est le coté redondant du titre. Un défaut qui, je le reconnais, n’est pas lié au jeu en lui-même, mais à la discipline qu’il représente. C’est un jeu de tennis, vous allez donc… Taper la balle ! Et il faudra être vraiment fan pour enchaîner 15 matchs d’affilée (d’autant qu’une rencontre de tennis, ça peut être long). Alors oui, il existe des furieux qui vont poncer les compétitions en quelques nuits blanches… Mais dans l’ensemble, le jeu semble surtout calibré pour des soirées entre amis, et manque très vite cruellement de fun.

Des qualités qui se méritent

J’avoue que ma position sur AO International Tennis est assez difficile à décrire. D’une part, le jeu peut décevoir par sa jouabilité assez exigeante, ou par ses graphismes low cost. Pourtant, on sent une réelle volonté du studio de nous proposer un jeu de tennis complet, qui tourne en 60 fps, avec un véritable challenge. Et ce, malgré un budget de départ que l’on imagine assez limité par rapport à d’autres productions plus ambitieuses.

AO International Tennis a des défauts, mais il a aussi ses qualités. Sa durée de vie, tout d’abord. J’en reviens toujours à la quantité de choses à faire dans le jeu, mais ici, c’est véritablement son point fort ! Bien que graphiquement limité, AO International Tennis peut aussi surprendre par la qualité des animations des joueurs. Elles sont très réalistes une fois sur le court !

Demandez l’arbitrage vidéo

S’il est un autre point fort qu’il ne faut pas négliger, c’est bien la qualité de l’arbitrage du jeu. D’une part, il est assez fidèle aux règles du tennis… Mais vous pourrez aussi contester les décisions de l’arbitre, en ayant par exemple recours à l’arbitrage vidéo. Une bonne idée !

Aussi, je pense que si je n’avais joué que dix minutes à AO, mon verdict aurait été sanglant ! Et c’est là où je voulais en venir : AO-IT devient un jeu intéressant à la condition que vous lui consacriez les deux ou trois heures nécessaires à sa prise en main. Et quand vous en serez là, les choses deviendront bien différentes. Les matchs seront plus faciles (parfois un peu trop d’ailleurs); et vous aurez vraiment la sensation de jouer au tennis. Le jeu a des qualités, mais elles se méritent…

Enfin, on pourrait terminer avec l’aspect communautaire du jeu, que je qualifierais comme la vraie bonne idée originale. Les joueurs, les championnats ou les stades que vous allez créer vont pouvoir être partagés avec la communauté. Mettez en ligne vos créations, ou récupérez celles des autres… Inutile de vous dire que cela apporte encore plus de durée de vie au titre !

► Lire aussi : AO International Tennis dévoile son mode « création de stade »

Au final

Le principal problème avec ce AO International Tennis est qu’il part avec pas mal de handicaps. Mais il serait extrêmement réducteur et injuste de se limiter à cela, tant les développeurs se sont attachés à nous proposer de vraies bonnes idées : recours à l’arbitrage vidéo, partage de vos créations avec la communauté, gameplay exigeant, mais qui repose sur une bonne gestion du timing…

Reste à savoir si ce AO International Tennis est taillé pour vous. Et c’est aussi là que les choses se compliquent. Car le titre de Big Ants a néanmoins tout ce qu’il faut pour plaire aux vrais fans de tennis, prêts à en découdre pendant des heures. Mais face à lui, un challenger de poids risque fort de se tailler la part du lion, auprès des tennis-addicts…

C’est donc votre carte bleue qui devra trancher. Et je dois bien avouer que se profile ici un dernier hic : sans parler de racket (OK, je sors), AO International mérite t-il les 50€ demandés ? À mon sens, le rapport qualité/prix deviendrait plus intéressant avec ne serait-ce que 10 ou 15€ de moins… Trop cher si vous êtes casual, seul le vrai fan de tennis ne rechignera pas à lâcher ici 50€. À condition de ne pas être allé voir ce qui se passe dans la boutique d’en face…


AO International Tennis

  • Par Big Ants Studios, sur PS4, Xbox One.
  • Classification : PEGI 3.
  • Prix : 49,99€.

 

 

Jeu, set et match :

  • Officiellement licencié « Open d’Australie »
  • Un contenu qui va vampiriser votre temps libre (si vous êtes fan)
  • Menus en français
  • ça tourne en 60 fps
  • L’animation et les visages
  • Des sensations assez fidèles
  • Tout est question de timing !
  • L’arbitrage (et l’arbitrage vidéo)
  • L’aspect communautaire et la création de stades/joueurs

Filet :

  • Une interface trop austère
  • Pas le plus joli jeu de sport
  • Une prise en main qui demande du temps
  • Quelques bugs persistants
  • Finalement peu de stars du tennis
  • Des échanges parfois un peu mous
  • Assez répétitif à la longue
  • On a du mal à ressentir (et donc différencier) les types de surfaces
  • Manque d’ambiance dans le public
  • Un prix trop élevé
 .
Sur le papier, AO International Tennis a tout pour plaire aux fans de tennis. Hélas, il pêche par quelques lacunes techniques, et par son manque de fantaisie. Loin d'être mauvais, il dévoile bien des atouts pour peu que vous vous accrochiez. Hélas, il doit aussi composer avec le calendrier, qui le met face à un Tennis World Tour qui risque de lui faire mal...
68%
Oui, mais...

Sur le papier, AO International Tennis a tout pour plaire aux fans de tennis. Hélas, il pêche par quelques lacunes techniques, et par son manque de fantaisie. Loin d'être mauvais, il dévoile bien des atouts pour peu que vous vous accrochiez. Hélas, il doit aussi composer avec le calendrier, qui le met face à un Tennis World Tour qui risque de lui faire mal...

  • Réalisation
  • Ambiance
  • Jouabilité
  • Durée de vie

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)