Your Name : l’étoile qui réalise nos plus beaux rêves de Japanimation

Vu en bluray, sur une version commerciale

0 309

Si tu aimes l’animation japonaise, alors tu connais obligatoirement Your Name ! Si ce n’est pas le cas, nous t’invitons à lire cet article au plus vite… Afin de découvrir l’une des plus belles pépites de l’animation.

L’oeuvre d’un maître de l’animation

Avant de commencer, je pense qu’il est bon de vous préciser que cet anime est disponible en DVD et Bluray depuis quelques temps maintenant. Et pour tout vous dire, ça fait quelques mois que j’ai l’intention de vous en parler, mais… Faute de temps… Vous savez ce que c’est !

L’intertitre de cette partie parle de «maître de l’animation», et pour cause ! Doit-on encore vous présenter son réalisateur : Makoto Shinkai ? Un réalisateur à qui l’on doit notamment La Tour au Delà des Nuages, 5 Centimètres par Secondes, Voyage vers Agartha, The Garden of Words… Ou un peu plus tard cette année, Weathering with You !

Lire aussi : Silent Voice : une merveille de l’animation, disponible chez Kazé

Mais revenons à notre film ! Your Name (君の名は。Kimi no na wa en VO) est sorti le  au Japon. Comme beaucoup d’animes, il est adapté d’un roman. Mais ici, en l’occurrence, ce roman est aussi signé Makoto Shinkai, publié le 18 juin 2016 au Japon par Kadokawa. Le film d’animation est sorti en France quelques mois plus tard, le 28 décembre 2016. La sortie cette année 2019 de Weathering with You est une bonne occasion de vous en parler…

Vis ma vie…

Comme c’est très souvent le cas dans les films de Makoto Shinkai, Your Name met en scène des adolescents. Mitsuha, une jeune fille de la campagne japonaise qui a grandi dans le village lacustre de Itomori, et Taki, étudiant à Tokyo, qui partage sa vie entre ses études et son boulot. Nos deux héros ne se connaissent pas, et ne sont pas destinés à se rencontrer, mais…

Lire aussiJe veux manger ton pancréas : jusqu’à ce que la mort nous sépare…

Chacun de leur coté, ils avouent un jour vouloir se réincarner. Mitsuha rêve de devenir un garçon vivant dans la grande ville, et Taki rêverait de la quiétude de la campagne. Mais leur vie va changer alors qu’une comète passe dans le ciel d’Itomori. Le matin, tandis qu’ils se réveillent, leur vœu a été exaucé. Dès lors, Mitsuha et Taki vont régulièrement échanger leurs vies. Puis apprendre à se connaître. Mais un hic demeure : chacun ignore le nom de l’autre…

Le pitch du film suffit à lui seul à planter le décor. Nous allons ici parler à la fois de romance (je n’en dirai pas plus) et d’un genre qui est cher à Makoto Shinkai : le fantastique, et plus particulièrement les liens surnaturels qui unissent les protagonistes. La mécanique est universelle, et a déjà été utilisée par nombre de cinéastes : on passe du rire aux larmes avec un équilibre parfait entre les deux sensations. Le drama et l’humour se côtoient, sans que l’un ne vienne empiéter sur l’autre… Le film tire aussi les ficelles du film catastrophe, mais je n’en dirai pas plus, au risque de vous spoiler… 😉

Une réalisation magnifique

Cela ne va pas vous étonner : si l’on vous parle du film, c’est qu’il nous a allègrement tapé dans l’oeil. Et c’est donc ici le cas, avec un film où Makoto Shinkai perfectionne encore son style. Le film a battu tous les records, étant même au Japon le plus gros succès de 2016, et ce n’est pas pour rien.

La direction artistique est juste superbe, chatoyante et vivante. Le film mêle 2D « à l’ancienne » et séquences en 3D, crayonné et images assistées par ordinateur… Vous pensez que le challenge est un peu trop relevé pour un seul film ? Détrompez-vous ! Ici, la maîtrise est à tous les étages. Et la DA contribue à nous plonger dans ce conte qui mêle Japon pittoresque et traditionnel, et la modernité de la capitale. On dit toujours que «le Japon est un équilibre entre tradition et modernité». Your Name s’appuie sur cette devise, et ne cesse de nous le montrer !

D’ailleurs, si l’histoire de Your Name est purement fictive, sachez que l’auteur s’est inspiré de lieux bien réels pour placer son histoire. Et qui sont visiblement très reconnaissables, puisque de véritables «pèlerinages» sont proposés au touristes… Pour visiter «en vrai» les sites du film Your Name.

Enfin, deux mots sur l’OST, tout simplement superbe. Les plages musicales, magnifiques et harmonieuses, nous emportent et sont parfaitement cohérentes avec l’ensemble. Elles prennent parfois le dessus sur les dialogues, de fort belle manière. Une belle réussite, à mon sens.

On a un peu tiqué

C’est un Makoto Shinkai ! Alors, comme c’est le cas pour la plupart de ses films, on pourra être frustré par cette sale habitude du bonhomme de ne pas finir ses histoires. Comme pour The Garden of Words, on en ressort avec un petit goût de trop peu, cette impression que l’histoire n’est pas finie lorsque survient le générique de fin. Beaucoup de suggestif chez nos amis japonais, lorsque nous autres occidentaux aimons que les choses soient dites et montrées clairement…

Second petit bémol : les personnages de Taki et Mitsuha manquent de personnalité, de charisme. S’ils sont profondément attachants, ils ne sont pas des héros que l’on retiendra une fois sorti de la salle (comme on retient une Chihiro ou une Mononoke). Et ceci malgré le doublage qui colle bien à l’histoire, assuré par Ryūnosuke Kamiki pour Taki et Mone Kamishiraishi pour Mitsuha.

Au final

Du mystère, du rêve, beaucoup de poésie sur fond de catastrophe… Your Name est le plus gros succès, au Japon, de l’année 2016 (10 millions d’entrées) et on comprend pourquoi ! Un véritable bijou de la japanimation, comme on n’en avait pas vu depuis très longtemps ! Le plus drôle, avec le recul, est de constater que son succès en France semble avoir contribué à ouvrir des portes : désormais, il ne faudra plus se contenter du studio Ghibli, et le spectateur peut maintenant s’émerveiller devant des Silent Voice, Lettre à Momo, Fireworks, Jun : La Voix du Cœur… Sans doute parce que des films de la qualité de Your Name ont ouvert la voie.

Your Name est un très grand Makoto Shinkai (le meilleur vous diront certains) que je ne peux que vous recommander chaudement. Le « waow » et les larmes s’enchaînent, avec une poésie qui nous touche au cœur.  Et quand survient le générique de fin, la situation devient cruelle : on aurait signé volontiers pour passer encore un peu de temps au cotés de nos héros… À voir ou à revoir absolument, en attendant Weathering with You, cette année 2019, qui promet d’être de la même trempe…


Your Name

  • Titre originalKimi no na wa.
  • Par Makoto Shinkai
  • Chez : CoMix Wave Films (réalisation), chez Toho. Versions physiques distribuées en France par @Anime.
  • Genre : fantastique/romance.
  • Musique : Radwimps.
  • Durée : 107 minutes.
  • Disponibilité : DVD et Bluray.

 

On a aimé :

  • Visuellement, très beau, un bijou
  • L’OST
  • Mélange équilibré entre SF, romance et catastrophe
  • Un scénario passionnant
  • Le doublage VF s’en tire plutôt bien
  • Sans doute le meilleur Shinkai pour le moment

On aime moins :

  • Une fin qui… Laisse un peu sur sa faim
  • Aussi attachants qu’ils soient, des personnages qui manquent de charisme.
 .

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)

); ga('send', 'pageview');