Xbox Series X : découvrez ses (monstrueuses) performances

0 325

Décidément, le patron de Xbox est très bavard en ce moment. Et ce début de semaine, il nous dit presque tout sur la future Xbox Series X.

Et si la Series X était la plus puissante du marché ?

Phil Spencer, PDG de Xbox Game Studios, profite t-il d’une situation où Sony se mure dans son silence ? Ou le temps est-il enfin venu ? Toujours est-il que chez Microsoft, les langues se sont déliées à propos de la future Xbox Series X. Phil Spencer n’a visiblement plus rien à cacher, et semble même très sûr de lui. Il a donné de nombreuses infos sur la Series X, via le site officiel de Microsoft.

Nous avons intégré la Xbox Series X à notre programme interne “Takehome” (permettant à des employés Microsoft de tester la console dans leur cadre personnel) et sommes encore plus motivés par les retours qui nous ont été ainsi partagés.

Phil Spencer, via le site de Microsoft.

Tout d’abord, c’en est terminé des suppositions puisque c’est désormais officiel : la Xbox Series X bénéficiera d’une puissance de calcul de 12 teraflops, tirant le maximum des toutes dernières architectures Zen 2 et RDNA 2 d’AMD . Soit deux fois plus de puissance de calcul que la Xbox One X ou quatre fois plus que la Xbox One.

► Lire aussi : Phil Spencer : « la position de Xbox au Japon est inacceptable ! »

Ce qui la place, dans ce domaine, en haut du panier puisque, du coté des cartes graphiques les plus puissantes du marché, la GeForce RTX 2080 avance une puissance de calcul de 10.1 Tflops contre 13.4 pour la RTX 2080 Ti. Chez Sony, la PS5 serait entre 9 et 10 Tflops selon certains insiders (car les performances de la PlayStation 5 n’ont pas été annoncées officiellement. Cela reste donc à confirmer).

Grâce à une telle puissance de calcul, Microsoft entend vous offrir un « réel bond technique en matière de puissance graphique, et un meilleur équilibre en puissance et vitesse. » Les développeurs ne sont pas oubliés dans l’équation, et ils devraient profiter d’outils leur permettant d’exploiter rapidement cette puissance.

Mais disposer d’autant de puissance, si le jeu ne suit pas, cela ne sert pas à grand chose. Aussi, Phil Spencer avance que Microsoft utilisera son format VRS (Variable Rate Shading) pour vous offrir un framerate plus stable et une meilleure résolution. Évidemment sans impacter la qualité de l’image finale. Et bien entendu, elle utilisera aussi la technologie Ray-tracing.

Le VRS sera associé au Hardware-accelarated DirectX Raytracing afin de donner aux joueurs des environnements plus dynamiques et réalistes, pour une immersion immédiate. Une première sur consoles de salon.

► Lire aussi : Pour Phil Spencer, Nintendo et Sony ne sont plus des rivaux

Le nouveau leitmotiv de Microsoft est « plus de jeu, moins d’attente ! » Concrètement, cela se traduit par une latence beaucoup plus faible. Pour cela, la Xbox Series X utilisera, pour le stockage, un disque SSD.

Autre fonction qui peut être intéressante : une fonction Quick Resume vous permettra de revenir sur de multiples jeux laissés en pause quasi-immédiatement, mais sans passer par des écrans de chargement.

Nous nous sommes associés au HDMI forum et aux fabricants de téléviseurs pour garantir la meilleure expérience gaming possible au travers de fonctionnalités comme le « Auto Low Latency Mode » (ALLM) et le « Variable Refresh Rate » (VRR). L’ALLM permet aux Xbox One et aux Xbox Series X de régler automatiquement le moyen d’affichage à son mode de latence le plus faible.

Phil Spencer

Grâce au Dynamic Latency Input (DLI), la latence de la manette sera aussi considérablement réduite. Cela sera le standard de la nouvelle génération, mais Microsoft promet enfin jusqu’à 120 FPS et une définition jusqu’à 8K.

Quid de la rétrocompatibilité ?

Bien évidemment, beaucoup l’ont demandé ! Et Phil Spencer confirme que la rétrocompatibilité sera bien d’actualité sur Xbox Series X. Et pas uniquement avec la génération précédente, mais sur les trois générations précédentes de Xbox (Xbox, X360, et Xbox One).

De plus, le patron de Xbox s’est engagé à ce que, pendant un ou deux ans après la sortie de la console, les jeux récents développés par Xbox Games bénéficient d’une disponibilité simultanée sur Xbox One et Xbox Series X.

La technologie « Smart Delivery » vous permet d’être sûr que vous n’avez à acheter un titre qu’une seule fois (que ce soit sur Xbox One ou Xbox Series X) pour obtenir la version du jeu adaptée à la console sur laquelle vous jouez.

Phil Spencer

Cette technologie « Smart Delivery » sera accessible à tous les développeurs et éditeurs (libre à eux de l’utiliser ou pas). Et le premier titre ayant confirmé son utilisation est Cyberpunk 2077.

Si l’on sait que la console arrive en fin d’année, il reste encore une inconnue : son prix !

Lire aussi nos dernières actus :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)