SELL : en 2018, le jeu vidéo a généré un chiffre d’affaires de 4,9 milliards d’euros

0 252

Le 18 février, le SELL (Syndicat des éditeurs de Logiciels de Loisirs) a publié son rapport annuel sur le jeu vidéo. Avec un chiffre d’affaires record de 4,9 milliards d’euros et une croissance de 15%, notre passion se porte bien !

Source.

2018, année record ?

Le premier constat est que le marché du jeu vidéo se porte bien ! Il est porté à la fois par les ventes de Hardware et de Software, qui représentent respectivement 1,65 et 3,28 milliards d’euros en 2018.

L’année 2017 était déjà marquée par une très forte croissance (+18%). L’année 2018 marque un nouveau record pour le secteur, avec un chiffre d’affaires de 4,9 milliards d’euros (+15%).

► Lire aussi : En 2017, le marché du jeu vidéo progresse encore de 18% et génère 4,3 milliards

En 2018, l’écosystème consoles génère à lui seul un chiffre d’affaires de 2,75 milliards (+15% de progression) soit 56% du marché, contre 1,23 milliards pour les PC Gaming (+10%), et 946 millions d’euros pour les mobiles. Marché mobiles qui connaît la plus forte croissance, puisqu’elle est de +22% par rapport à 2017 !

Le SELL fait remarquer par ailleurs que le parc Hardware installé et la diversité d’expériences sans égal proposée aux joueurs ont permis la croissance de 26% des ventes de Software Console (Physique + Dématérialisé).

Ventes dématérialisées qui connaissent d’ailleurs une hausse significative sur chacun des écosystèmes : digital Console (+67%), digital PC Gaming (+33%) et Mobile (+22%). Oui, on peut dire que le dématérialisé séduit de plus en plus les joueurs européens, et les joueurs Français !

L’industrie confirme à nouveau cette année une très grande vitalité et une incroyable capacité à se renouveler. L’engagement toujours plus durable et passionné de ses communautés de joueurs, la diversité des expériences de jeux et la multiplicité des points d’entrée s’inscrivent comme des tendances fortes du marché. Plus que jamais, le jeu vidéo s’adresse à toutes et tous. Julie Chalmette, Présidente du SELL.

Quels sont les jeux les plus vendus ?

Sans surprise, et comme chaque année, le jeu le plus vendu sur consoles en valeur est Fifa 19, qui a généré 75 975 274 € (avec 1 353 358 de versions physiques vendues).

Derrière lui, on retrouve Red Dead Redemption 2 (avec 1 010 988 copies physiques vendues pour un revenu de 56 695 511 €), puis Call of Duty : Black Ops 4 (564 935 copies et une valeur de 33 585 572 €).

Le premier jeu Switch arrive en 4e position : Mario Kart 8 Deluxe (542 392 copies et une valeur de 27 726 067 €), suivi par Super Smash Bros Ultimate (7e en nombre de ventes avec 335 615 copies écoulées, et 5e en valeur avec 20 495 794 €).

► Lire aussi : Novaquark : nouveau studio à Montréal, et embauche de l’ancien directeur général d’Eidos

Dans ce classement, on trouve aussi des jeux plus anciens, comme GTA V, qui s’est encore vendu cette année 2018 à 173 508 exemplaires.

Globalement, avec 4 915 510 exemplaires vendus, ce sont les jeux d’action qui cartonnent. Ils sont suivis par les jeux de sport (2 361 034, donc une grosse moitié de Fifa 19). Les jeux de tir/FPS arrivent sur la troisième marche du podium, avec 2 289 036.

Et sur PC ? Le démat’ en force !

Sur PC, les habitudes sont différentes, et le genre qui arrive en premier est la stratégie/gestion avec 262 346 jeux vendus. Le FPS est second (125 673), suivi des RPG (76 847). Les Sims 4 reste le champion avec 54 847 copies physiques vendues… Suivi de Farming Simulator 19 (avec 54 195 disques) et Overwatch (30 330).

Ces ventes PC vous semblent ridicules, en comparaison avec les chiffres sur consoles ? Ne vous méprenez pas ! Sur PC, c’est le dématérialisé qui cartonne, et les chiffres communiqués ci-dessus concernent les ventes physiques.

Avec 636 millions d’euros, le chiffre d’affaire sur PC progresse de 31% par rapport à 2017. Et les ventes physiques ne représentent que 3% du marché (18 millions, soit une baisse de 25% par rapport à l’an passé). Les ventes dématérialisées augmentent de 33% et représentent aujourd’hui 97% des ventes PC (chiffre d’affaire de 918 millions).

Quel est le profil du joueur moyen ?

Selon cette étude, en 2018, le joueur régulier moyen est âgé de 39 ans (34 ans en 2017). Comme l’an passé, et ces chiffres ne bougent pas, 53% sont des hommes et 47% des femmes. 51% des Français disent jouer régulièrement.

97% des 10-14 ans jouent régulièrement aux jeux vidéo, contre 94% des 15-18 ans, 90% des 19-24 ans, 88% des 25-34 ans, 83% des 35-44 ans, 67% des 45-54 ans… Et 55% des plus de 55 ans.

► Lire aussi : Activision confirme la suppression de près de 800 postes

La plus grosse partie (29%) de ces joueurs jouent tous les jours ou presque. Contre une à deux fois par semaine pour 21% des personnes. 19%  jouent plusieurs fois par jour, mais 19% d’autres joueurs ne jouent qu’occasionnellement, deux ou trois fois par an. Les 12% jouent quelques fois par mois.

L’âge moyen des joueurs sur consoles portables est de 30 ans. L’âge moyen sur consoles est de 32 ans. Sur smartphones, cet âge moyen passe à 37 ans, qui est la même moyenne pour les utilisateurs d’une box-TV. Les plus âgés préfèrent les tablettes tactiles (moyenne de 41 ans) et le PC (42 ans en moyenne).

Enfin, pour le fun, sachez aussi que pour les Français :

  • 89% considèrent le jeu vidéo comme un secteur innovant
  • 84% considèrent que les jeux vidéo sont créés par des artistes
  • 75% considèrent le jeu vidéo comme un loisir pour toute la famille
  • 62% considèrent le jeu vidéo comme une activité positive.
  • Près d’un adulte sur deux considère que le jeu vidéo a un impact positif sur le développement de l’enfant

Physique ou digital ?

Autre donnée intéressante : les joueurs Français achètent-ils du physique ou du dématérialisé ? Et bien, 32% achètent exclusivement en magasin, contre 24% exclusivement sur Internet. 37% font les deux.

54% des jeux achetés en 2018 l’étaient en versions physiques, contre 19% en version digitale. 27% se sont vendus sous les deux formats.

Et la classification des jeux vidéo dans tout ça ?

L’étude rapporte que, en 2018, les éditeurs de jeux vidéo ont publié (en versions physiques) 32% de jeux PEGI 3 (à partir de 3 ans). Pour rappel, le PEGI (Pan European Games Informations) est une classification européenne qui permet aux parents de toute l’Europe de prendre des décisions éclairées lors de l’achat de jeux vidéo.

Les jeux PEGI 18 sont en bout de chaîne, avec 13%… Derrière les PEGI 12 (23%), PEGI 7 et PEGI 16, représentant tous deux 16% des jeux vendus. Cependant, seulement 35% des adultes se disent attentifs à la classification PEGI, contre 65% qui n’y prêtent pas attention.

Mais étrangement, les enfants sont plus attentifs à cette classification. 56% y sont sensibles, contre 44% qui n’y prêtent pas attention.

► Lire aussi : Parents, apprenez à déchiffrer une jaquette de jeux vidéo…

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

);