Parents, apprenez à déchiffrer une jaquette de jeux vidéo…

0 188

Aujourd’hui, LV1 revient sur un sujet que nous avions déjà abordé, il y a quelques années, mais qui n’avait pas trop mal marché à l’époque : « comment lire une jaquette de jeu vidéo ? » Ou plutôt, comment traduire toutes les infos qui vous aideront à savoir si le titre que vous tenez entre les mains est approprié pour votre enfant : si votre petite tête blonde de huit ans essaie de vous faire croire que Resident Evil est le dernier jeu éducatif niveau CE1-CE2 à la mode dans la cour d’école… Il se fout de vous, et nous allons vous expliquer pourquoi, et comment contrargumenter…

Et puisque nous parlons de Resident Evil, nous allons prendre l’exemple du 4e épisode, sur Wii (cliquez sur la jaquette pour voir l’image en grand)…

Wii_Resident_Evil_4.jpg

Aujourd’hui, nous n’allons pas nous intéresser au visuel, ni au titre, encore moins au synopsis (résumé)… Normalement, vous êtes assez grand pour déceler, dès ces informations, que votre enfant a tenté de vous rouler dans la farine. Intéressons nous plutot à des indications plus explicites…

Le PEGI

pegi_ratings_system-610x208Le PEGI (ou Pan European Game Information) est un cryptogramme mis en place par la communauté européenne en 2003, qui apparaît sur tous les jeux, ici au verso à gauche (on pourrait le comparer au système de « carrés » autrefois utilisé à la TV par le CSA pour indiquer si le programme comportait des scènes violentes, érotiques, était interdit aux mineurs, etc…).

Le code PEGI indique la tranche d’âge à laquelle se destine le titre (ici 18 ans et plus). Une seconde icône indique des particularité du jeu pouvant choquer : ici, ce petit symbole représentant un poing est le signe indiquant que le jeu contient des scènes violentes. Le PEGI est la première indication que vous devez chercher sur le boitier du jeu (pour plus d’infos, voir ici).

Warning

warningCe cadre, vous pouvez difficilement le louper, je parle bien entendu du cadre rouge figurant au dos du boitier : il vous parle de mesures de précautions à suivre pour certains joueurs et vous invite à lire la notice…

Une notice dans laquelle il sera indiqué si le jeu est violent, notamment. Mais ce cadre rouge apparaît sur tous les jeux (y compris Winnie l’Ourson), entre autre car il renvoie également aux mesures de sécurité à suivre par rapport aux éventuelles crises d’épilepsie (un petite pause toutes les 15 minutes…).

La particularité « Nintendo »

seal (1)Chez Nintendo, un autre élément apparaît sur la jaquette, et ce depuis l’époque de la NES (en 1988 précisément) : le « Original Nintendo Seal of Quality.

Tout d’abord utilisé sur les jeux aux USA, il est aussi apparu en Europe à cette époque. Ce sceau atteste, par Nintendo, que le jeu a été approuvé par la marque, et qu’il peut être lu par l’une des consoles du constructeur Japonais.

De toute manière, à moins de commander sur des boutiques douteuses sur Internet, tous les jeux Nintendo que vous achèterez comporteront ce sceau. S’il n’est pas présent, il y a un soucis.

Et dans quelle langue ?

globe10Voici un autre problème qui peut se poser à l’acquisition d’un jeu : est-il traduit en Français ? Dans quelles langues est-il jouable ? La réponse est aussi sur la jaquette.

Elle est très précisément dans ce globe (parfois remplacé par un simple cadre).

5 in 1 signifie que le jeu est traduit en cinq langues : Français, Allemand, Anglais, Italien et Espagnol. Les petits drapeaux sont là pour vous aider 😉

Le « triangle » Nintendo

couleureurRestons chez Nintendo, avec cette fois une indication que peu de gens connaissent : le triangle de couleur que l’on peut voir dans un coin de la tranche du boitier, depuis la Super-Nintendo, sur DS, 3DS ou encore sur Wii. Simple effet décoratif ? Pas du tout !

Ce triangle désigne la langue de traduction du boitier et de la notice ! En effet, vous pourrez trouver, selon la boite que vous avez en main, un triangle rose vif ou rouge (destiné à la France), orange (traduction pour la France, Hollande, Suisse et Luxembourg), bordeaux (Français, Hollandais et Allemand), bleu foncé (France, Suisse, Allemagne), vert foncé (France, Hollande, Angleterre, Allemagne), violet (le plus courant, France, Angleterre, Allemagne, Espagne, Italie, Hollande), jaune (Anglais, Français, Portugais), marron (Espagnol, Italien, Portugais), rose clair (Espagne), etc.

Informations générales

ninCombien de joueurs ? Compatible avec votre télé ? Quel matériel nécessite ce jeu ? Est-ce une version PAL ? Peut-on jouer en ligne ? Pffff… Vous en posez des questions !!! Pourtant, tout est dit sur la jaquette, il suffit de savoir où regarder !

Et au dos du boitier, il y a un cadre rien que pour ça. Ce cadre est présent sur toutes les jaquettes, et seul sa forme et sa position change. Par convention aujourd’hui, il apparaît souvent sous les visuels et le résumé du jeu.

ESRB

dossier_pegi_017Il ressemble beaucoup au PEGI, mis à part qu’ici, il est frappé d’un « M qui veut dire Mature » (recto, en bas à gauche, et au dos). Si votre jeu comporte ce cadre, sachez dans un premier temps que vous avez un jeu provenant des Etats Unis, l’ERSB étant l’équivalent américain de la classification PEGI. Si votre console est zonée, il y a donc des chances que vous ne puissiez pas le lire.

L’Entertainment Software Rating Board est une cote anglosaxonne destinée à vous livrer des informations sur le contenu du jeu, ainsi qu’un âge moyen d’utilisation. l’ESRB peut présenter 7 identifiants : « eC » (early childhood) pour les petits à partir de trois ans, « E » pour les enfants à partir de 6 ans jusqu’aux adultes, « 10+E » pour les enfants à partir de 10 ans, « T » (teen) pour les ados, « M » (mature) pour les jeunes adultes à partir de 17 ans, et enfin « Ao » (Adults only) à partir de 18 ans pour des jeux qui présentent beaucoup de scènes de violence ou de sexe…

La septième cote est « RP » (rate pending) ou cote en attente, mais vous la verrez très peu car elle ne figure généralement sur les boitiers que pendant la période de pré-promotion (dans les pubs quand le jeu n’est pas encore sorti, ou parfois sur les « promo-versions » que certains éditeurs ont la gentillesse de nous faire suivre)…

Le vendeur

magasin-jeux-video-borne-connecteOn n’y pense pas, mais le vendeur de votre magasin préféré est aussi là pour vous conseiller… Si vous achetez vos jeux en grandes surfaces, il est probable que le vendeur vous conseille mal : son rôle est de vendre. Mais dans les boutiques spécialisées, le marchand, qui souhaite fidéliser ses clients, sera de bon conseil.

Certaines enseignes scrupuleuses, et je pourrais en citer, allant même jusqu’à refuser de vendre un jeu interdit aux moins de 18, à un mineur s’il n’est pas en présence de ses parents… 

 

 

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.