Pourquoi Nintendo a t-il imaginé le Super GameBoy ?

0 244

Mais comment Nintendo a t-il pu avoir l’idée d’inventer le Super GameBoy, cet adaptateur permettant de lire ses cartouches GameBoy sur Super-Nintendo ? Ce nouveau « Pourquoi ? » vous explique ça…

Imaginé pour les journalistes

Le WideBoy imaginé par Nintendo (photo : devkits.handheldmuseum.com)

Au début des années 90 comme aujourd’hui, Nintendo se déplaçait sur les différents salons pour présenter ses jeux. Oui mais, faire tourner un jeu Gameboy sur le petit écran monochrome offre peu de visibilité au public. Seul celui qui joue en profite, et pour ceux qui sont autour de lui, c’est un peu moins joli à voir ! Il fallait y remédier !

Mais la solution existe : dès le début des années 90, Nintendo crée le WideBoy. Connecté à un écran, ce curieux adaptateur permet de faire tourner des jeux GameBoy sur NES, Super-NES ou encore N64, reliées à un écran de TV.

► LIRE AUSSI : Pourquoi ne faut-il pas souffler dans une cartouche ?

Ce dispositif a été imaginé pour les journalistes. D’une part pour leur permettre de moins se fatiguer les yeux en jouant à longueur de journée sur un écran minuscule… D’autre part pour leur permettre de réaliser leurs screenshots, qui illustreront leurs tests.

Mais très confidentiel, le WideBoy n’a jamais été commercialisé. Il n’empêche que Nintendo songe à adapter ce dispositif pour le grand-public. À offrir une seconde jeunesse aux jeux GB, sur une console très en vogue à l’époque…

Un adaptateur pour le grand public : Super GameBoy

Nintendo a donc déjà l’idée de faire tourner ses cartouches GameBoy sur un écran de TV classique, afin que tout le monde puisse en profiter. Et puis quand on y pense, jouer sur une TV est plus confortable : l’écran permet d’apporter à la fois de la couleur, d’améliorer le son, ou encore la netteté. Il met fin au flou de mouvement qui fait que, sur GameBoy, vous ne voyez pas toujours les ennemis qui arrivent sur le coté de l’écran !

Alors, partant de ce principe, pourquoi ne pas permettre cette fois au grand public de faire tourner ses jeux de cette manière ? Rappelons qu’à cette époque, la Super-Nintendo équipe les foyers, et que le GameBoy Color ne sortira pas avant 1998. L’idée de l’adaptateur GB-SNES est en route !

► LIRE AUSSI : Pourquoi pouvez-vous (vraiment) sniffer des jeux PS1 ?

Nous sommes en 1994, et les joueurs voient apparaître, dans les magazines, un certain Super GameBoy, vendu l’équivalent d’un peu moins de 60€ (aujourd’hui, vous en trouverez pour moins de 15€ en occasion).

Le Super-Gameboy vous permet de lire vos cartouches GameBoy sur votre Super-Nintendo, donc sur votre TV. Et pour combler les bords d’écran, la zone de jeu étant plus réduite, il meuble avec des bordures illustrées, dédiées au jeu inséré. Il peut afficher 256 couleurs pour les écrans statiques, et douze en mouvement, lorsque les jeux monochromes de la GB originale s’affichaient autrefois en quatre nuances de gris.

Beaucoup plus rare, les collectionneurs pourront aussi rechercher sa manette dédiée, (non-officielle, fabriquée par Hori, mais validée par Nintendo) vendue séparément à l’époque.

En 1998 sortira aux Etats Unis et au Japon un Super GameBoy 2… Et le principe de cet adaptateur sera repris en 2003, avec le GameBoy Player, permettant de lire des jeux GameBoy Advance sur GameCube.

Lire aussi nos derniers « Pourquoi ? » :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)