Pourquoi appelle t-on ces jeux « Game & Watch » ?

0 98

À partir de 1980, jusqu’au début des années 90, Nintendo commercialise des jeux électroniques de poche appelés Game & Watch ! Pourquoi ce nom ? Quelle est leur histoire ? On vous explique !

Créé par l’un des plus brillants cerveaux de Nintendo

Si vous êtes collectionneur, et si vous possédez des Game & Watch, vous savez sans doute à quel point ces petits bijoux sont précurseurs. Ces « jeux électroniques » comme on les appelait autrefois ne sont rien d’autres que les ancêtres de nos consoles portables. Mais au fait, savez vous pourquoi on les appelle Game & Watch ?

Le héros de cette histoire est un très grand homme du jeu vidéo : Gunpei Yokoi. Un simple ingénieur entré chez Nintendo en 1965, qui a permis à la marque de passer des jeux de cartes (hanafuda) aux jouets, puis aux jeux vidéo. Gunpei Yokoi, illustre génie qui a inventé la/le GameBoy. Le robot Rob pour la NES. Ou encore le Virtual Boy…

Mais nous n’en sommes pas encore là ! Nous sommes à la fin des années 70. Gunpei Yokoi voyage dans le shinkansen, le TGV japonais. À coté de lui, un passager tue le temps en jouant sur sa calculatrice. Il songe alors à un appareil portable qui permettrait aux adultes de se divertir pendant les trajets de transport en commun… Il parvient à convaincre le président de Nintendo, Hiroshi Yamauchi, de le suivre. Et son projet est mis en chantier.

► LIRE AUSSI : Pourquoi Nintendo a t-il imaginé le Super GameBoy ?

Quelques temps plus tard, nous sommes le 28 avril 1980. Le Japon découvre un nouveau produit électronique, fabriqué par Nintendo. C’est le premier jeu de la série Game & Watch. Il s’intitule Ball. Sur un écran monochrome, le joueur déplace les bras d’un jongleur, qui ne doit pas laisser tomber ses balles.

Le produit est conforme aux idées de Gunpei Yokoi. Un jeu électronique qui permet de se divertir… Mais comme il s’adresse notamment aux cadres, qui veulent se détendre dans les transports, il leur permet aussi de garder un œil sur l’heure. Une fonction réveil permet aussi de mettre un terme à votre sieste dans le train. C’est à la fois un jeu vidéo, et une montre… « Game«  and « watch » ! Donc Game & Watch !

Entre 1980 et le 14 octobre 1991, qui marque la fin de la production des Game & Watch, Nintendo va fabriquer 59 jeux, écoulés à 43,4 millions d’exemplaires. Ils s’effaceront face à un autre succès planétaire de Gunpei Yokoi : sa GameBoy, qui sort le 21 avril 1989.

LIRE AUSSI :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)