Port Royale 4 mettra les voiles dès le 25 septembre

0 306

Kalypso Media (Tropico) et le développeur Gaming Minds Studios annoncent aujourd’hui la date de sortie de Port Royale 4. Le jeu de stratégie sortira le 25 septembre sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Switch.

Devenez le « king » des Caraibes

Le pitch est simple ! Levez les voiles et combattez aux côtés des puissances coloniales que sont l’Espagne, l’Angleterre, la France et les Pays-Bas, dans leur quête de suprématie au XVIIème siècle.

Dans Port Royale 4, vous incarnez un jeune gouverneur de colonie plein d’ambition. Et désireux de diriger et de faire de sa petite communauté une ville dynamique et commerçante.

Développez des chaînes de production permettant de relier plusieurs îles et de créer des routes commerciales élaborées à travers les Caraïbes, afin de répondre aux besoins sans-cesse grandissants de toutes les villes.

Au menu, donc, quatre puissances coloniales : l’Angleterre, la France, l’Espagne et les Pays-Bas. Chacune d’entre elles offre des bénéfices différents et un style de jeu unique.

Nommez un chef pour votre aventure parmi quatre différentes classes de personnages : l’explorateur, la marchande, le boucanier et la femme pirate. Chacun disposant d’avantages et d’inconvénients.

► Lire aussi : 2K Games annonce un nouveau jeu WWE

Le chiffre 4 est très présent, puisque ce sont aussi quatre campagnes solo que propose le jeu. Elles vous permettront de suivre la progression de chaque nation dans sa quête de suprématie.

Commercez avec 60 villes des Caraïbes dans un immense monde en 3D. Restez à l’écart des falaises, des eaux peu profondes et des zones orageuses afin d’optimiser vos routes commerciales. Vous pourrez choisir parmi 50 bâtiments, dont 25 sites de production. Ceci afin de produire différents biens allant du rhum aux marchandises de luxe.

Puisque l’on parle de chiffres, vous pourrez profiter de 18 types de navires authentiques datant de la fin du XVIème siècle et du XVIIème siècle

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)