Non, Square-Enix n’est pas à vendre !

0 403

C’est la grosse rumeur qui a agité la planète gaming cette semaine : une potentielle fusion-acquisition de Square-Enix par un gros nom du jeu vidéo… Rumeur qui a été démentie par l’intéressé !

Square-Enix dément la rumeur

Avec l’arrivée de la nouvelle génération de console, on a pu voir ces derniers mois des transactions surprenantes dans le monde du jeu vidéo. Electronic Arts qui acquiert Codemasters ou, plus gros encore, Microsoft qui met la main sur Zenimax (Bethesda et consort)…

Aussi, la rumeur vue sur la toile cette semaine n’a plus rien de surprenant : Square-Enix qui serait à vendre… C’est en tout cas ce qu’affirmait le site économique Bloomberg, connu pour la fiabilité de ses infos…

Selon la branche japonaise de Bloomberg, deux banquiers proches du dossier auraient confirmé que de grosses sociétés se seraient positionnées pour un rachat de Square-Enix. Sans préciser s’il s’agissait alors de la société dans sa globalité, ou seulement de certaines de ses branches.

► LIRE AUSSI : Des salariés de Blade veulent reprendre et sauver Shadow

Mieux, un insider, Shpeshal Ed de XboxEra, affirmait que les deux entités intéressées par ce rachat ne serait autres que Sony et Microsoft. Les prochains Final Fantasy, Dragon Quest et Tomb Raider en exclusivité sur Xbox Series ou PS5 ? Conséquence directe de cette rumeur : en bourse cette semaine, l’action Square-Enix s’est envolée à +12%.

Face à la tournure que prenait cette affaire, Square-Enix a répondu ce vendredi 16 avril par un communiqué, qui met fin à toute rumeur.

« Bloobmerg rapporte ce jour que différents acheteurs portent de l’intérêt à l’acquisition de Square Enix. Cependant, ce rapport n’est basé sur aucune annonce de Square Enix Holdings Co., Ltd. Nous ne prévoyons pas de vendre la compagnie ni aucune part de ses entreprises, ni n’avons reçu aucune offre d’une tierce partie dans le but d’acquérir la compagnie ou une quelconque part de ses entreprises. »

Square-Enix.

De deux choses l’une : soit Bloomberg s’est planté, et Square-Enix n’est effectivement pas à vendre, et ne l’a jamais été… Soit la société japonaise s’est sentie obligée d’intervenir pour calmer le jeu, et « protéger » quelques négociations en cours… L’avenir nous le dira…

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)