Kazuhisa Hashimoto, créateur du Konami Code, est décédé

0 373

Le nom de Kazuhisa Hashimoto ne vous parlera sans doute pas. Pourtant, il a inventé le cheat-code le plus célèbre du monde : le fameux Konami Code ! Nous apprenons son décès.

Kazuhisa Hashimoto est décédé

Ce mercredi 26 février, nous apprenons le décès de Kazuhisa Hashimoto. Un nom qui ne vous parlera sans doute pas beaucoup. Mais l’homme est tout simplement l’inventeur du code Konami. La nouvelle a été partagée par le compositeur de Konami, Yuji Takenouchi, sur son compte Twitter.

Kazihisa Hashimoto a aussi travaillé sur des jeux légendaires tels que Gradius 3 ou Life Force. Il est décédé dans la nuit du 25 au 26 février.

Histoire d’un « cheat-code » devenu légendaire

Si vous avez grandi dans les années 80, vous avez obligatoirement entendu parler de ce fameux Konami Code. Il consiste à réaliser la combinaison suivante, sur la manette : haut, haut, bas, bas, gauche, droite, gauche, droite, B, A.

Ce cheat-code est apparu pour la première fois en 1986, dans Gradius, sur NES. Pendant qu’il développait l’adaptation NES de la version arcade de Gradius, et constatant que le jeu était très difficile… Kazuhisa Hashimoto eut l’idée d’implanter ce code dans le jeu, afin d’obtenir des power-ups et faciliter ses tests.

► Lire aussi : Barrington Pheloung, compositeur des musiques de Broken Sword, est décédé

Tout d’abord utilisé dans Gradius (chez Konami), ce cheat-code sera repris dans de nombreux jeux de la marque, comme Castlevania, Metal Gear ou Contra (Probotector en VF). D’où son nom. Mieux : d’autres éditeurs le reprendront, en guise de clin d’œil, comme Dofus ou League of Legends.

Mais l’histoire du code Konami ne s’arrête pas là puisque, cette manipulation devenue légendaire, et portée récemment à l’écran dans le film Ready Player One, est aussi devenu un meme. Vous pouvez faire le code, et il fonctionne, sur Google, Dailymotion, Facebook… La manipulation déclenchant même des fonctions cachées sur les sites de François Bayrou (élection présidentielle de 2012) ou Christian Estrosi (Régionales 2015).

Nos dernières actus :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)