Guerre en Ukraine : Microsoft et Apple cessent les ventes en Russie

0 1 011

Après les petits (ou plus gros) éditeurs, c’est maintenant le géant Microsoft qui annonce le retrait de ses produits et services de Russie.

Microsoft apporte son aide en matière de cybersécurité contre la Russie

« Nous condamnons cette invasion injustifiée, non provoquée et illégale par la Russie ! » C’est par ces mots que le président de Microsoft, Brad Smith, enfonce un peu plus le clou. Le géant américain rejoint la liste (qui s’agrandit) des éditeurs et développeurs de jeux vidéo et produits informatiques qui boycottent la Russie.

► LIRE AUSSI : Guerre en Ukraine : EA Sports supprime les clubs russes de ses jeux

« Comme le reste du monde, nous sommes horrifiés, outrés et attristés par les images et les informations qui nous parviennent de la guerre en Ukraine et condamnons cette invasion injustifiée, non provoquée et illégale par la Russie »

Brad Smith, dans un communiqué

En parallèle, Microsoft explique travailler en étroite collaboration avec les gouvernements américain, des Pays d’Europe et du Royaume Uni en matière de cyber-sécurité.

Brad Smith explique ainsi que Microsoft aurait aidé à déjouer des attaques russes « destructrices ou perturbatrices » contre plus de 20 organisations ukrainiennes (Gouvernement, entreprises de l’informatique ou du secteur financier).

Apple boycotte aussi la Russie

Autre Américain, mais même sanction : c’est cette fois Apple qui s’élève contre la Russie, et qui bloque jusqu’à nouvel ordre les ventes d’iPhones, iPads ou Macs. Par ailleurs, Apple a aussi annoncé geler des applications comme par exemple l’Apple Pay.

LIRE AUSSI NOS DERNIERES NEWS :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)