En pleine bataille juridique, The Sinking City disparaît des stores

0 257

The Sinking City est désormais introuvable sur plusieurs stores (Steam, PSN…). La raison : le développeur Frogwares et l’éditeur Big Ben Interactive/Nacon sont en pleine bataille juridique.

« Impayés et violation de la propriété intellectuelle »

Il y a un an, nous vous parlions de The Sinking City. Un jeu d’enquête inspiré de Lovecraft et du mythe de Cthulhu (lire notre test ici).

Mais aujourd’hui, il est désormais presque impossible de se procurer le jeu, retiré de la plupart des stores (PSN, Steam…). Le titre reste pour le moment accessible sur le Microsoft Store. Il est aussi disponible sur le Nintendo eShop (moins surprenant car, pour la version Switch… Il est distribué non pas par Big Ben, mais par Frogwares lui-même).

La raison de ce retrait ? Frogwares a tout simplement décidé de le retirer des stores. Accusant l’éditeur Big Ben Interactive/Nacon de ne pas avoir payé ses royalties depuis plusieurs mois. Conditions fixées par un contrat signé en 2017 par les deux structures… Dans une lettre ouverte, sur son site, le développeur s’explique… Considérant que les infos sont publiques et que les règles de confidentialité ne s’appliquent plus :

« Nous avons été contraints de résilier le contrat avec notre licencié pour plusieurs violations de notre accord… Lors de la production, BBI / Nacon avait des centaines et des centaines de jours de retard dans les paiements au total. Chaque somme due en moyenne était de 40 jours de retard, alors que nos jalons étaient toujours à l’heure et approuvés par le titulaire de la licence. Nous avons dû émettre des mises en demeure à plusieurs reprises afin de pouvoir recevoir l’argent qui nous était dû. « 

Frogwares, dans sa lettre ouverte.
► LIRE AUSSI : Epic Games vs Apple : la punition de La Pomme est terrible !

« Le manque d’engagement à honorer les obligations financières s’est rapidement transformé en pression permanente. Une fois que BBI / Nacon a racheté un studio concurrent travaillant sur un autre jeu Lovecraftian, ils ont ordonné que nous leur donnions notre code source pour The Sinking City. Encore une fois, BBI / Nacon ne possède pas la propriété intellectuelle. Ils sont titulaires d’une licence. Ils vendent le jeu, ne sont ni développeurs ni co-créateurs. Après avoir refusé de nous conformer, nous avons cessé de recevoir des contributions financières pendant plus de 4 mois. « 

Frogwares.

Le studio accuse aussi, « nous avons été surpris de constater que les mentions de droits d’auteur sur les couvertures de boîtes et les pages de stores étaient légalement incorrectes. Créant ainsi la perception que ce n’était pas Frogwares qui était le titulaire de la propriété intellectuelle »

Le studio polonais ajoute que « des dizaines de noms de domaine pour nos marques Sherlock Holmes et The Sinking City ont été achetés par Bigben / Nacon sans nous en informer. « 

Après une longue bataille juridique, et environ 1 million d’euros d’arriérés selon Frogwares, le contrat a été résilié en avril dernier par le studio de développement. Rupture que BBI/Nacon a contesté, sur fond de crise du Covid-19… Estimant que cette rupture allait à l’encontre des mesures d’urgence mises en place par le Gouvernement pour soutenir l’économie française.

La réponse de Nacon

BBI/Nacon n’a pas tardé à réagir par voie de communiqué. Rappelant qu’une procédure était en cours devant les tribunaux français. Et qu’un verdict n’arriverait sans doute pas avant plusieurs mois.

« Frogwares a jugé nécessaire d’anticiper la décision imminente en publiant un communiqué de presse sur son site Web et son compte Twitter reflétant une interprétation personnelle et incorrecte des termes du contrat et de la nature de ce litige. Nacon rejette fermement cette lettre ouverte dont les termes et conditions sont incompatibles avec les faits. Frogwares cherche à discréditer Nacon aux yeux du grand public comme des professionnels »

Nacon

L’éditeur ajoute que « ce comportement non professionnel est inacceptable et Nacon compte intenter une action en justice pour obtenir un verdict contre Frogwares et obtenir une compensation » … Se disant par ailleurs confiant sur l’issue du conflit.

Comment se procurer le jeu ?

Frogwares espère que « la situation reviendra bientôt à la normale, afin que les joueurs de tous les supports puissent avoir accès au jeu ».

« À tous les joueurs qui souhaitent acheter The Sinking City, nous sommes plus que disposés à ce que le jeu soit présent partout. Et nous vous informerons à mesure que nous réapparaîtrons sur plus de plateformes sur nos canaux sociaux. Pour l’instant, vous pouvez maintenant acheter une version PC sans DRM du jeu sur notre site Web ici. Ou via les partenaires avec lesquels nous avons nous-mêmes traité comme Origin ici ou Gamesplanet ici , ou sur Nintendo Switch ici . »

Frogwares

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)