Bus Simulator City Ride sortira sur Switch le 13 octobre

0 12

Microids Distribution France (MDF) et l’éditeur astragon Entertainment annoncent que les versions Switch du jeu Bus Simulator City Ride sont désormais disponibles en précommande et sortiront le 13 octobre prochain. 

 10 bus sous licence officielle

Au volant de 10 bus sous licence officielle, les joueurs pourront transporter leurs passagers dans la ville fictive d’Havensburg. Effectuer des itinéraires, vendre des tickets et gérer les divers événements qui rythmeront vos trajets permettra aux joueurs d’améliorer leur société de bus… Ainsi que le réseau de transports publics d’Havensburg, pour le plus grand plaisir des passagers toujours plus nombreux !

De plus, Bus Simulator City Ride propose un mode bac à sable exclusif à la Switch. Ce mode de jeu permet aux joueurs de vivre l’expérience de chauffeur sans aucune restriction. Tous les bus, quartiers et itinéraires seront débloqués. Ce sera l’occasion idéale d’effectuer les plus beaux itinéraires d’Havensburg au volant des bus des constructeurs les plus célèbres tels qu’Alexander Dennis, MAN et Mercedes-Benz, et ce dès le début du jeu.

► LIRE AUSSI : Jamais deux sans trois : Tales Of Symphonia de retour

Bus Simulator City Ride vous propose de prendre la place du conducteur… Et accompagner les habitants d’une ville animée avec des bus de 10 constructeurs reconnus sous licence officielle. Des bus électriques, autobus articulés ou encore bus à impériale (bus à 2 niveaux).

Le joueur pourra effectuer des itinéraires et terminer les missions de la campagne pour débloquer encore plus de bus, de quartiers et d’itinéraires. Grâce aux cabines détaillées, vous pouvez vous installer dans le siège du conducteur. Et conduire comme si vous y étiez vraiment. Le tout sur une carte détaillée et animée ! La ville d’Havensburg tire son inspiration des agglomérations d’Europe du Nord. On y trouvera des bâtiments avec un quartier pour les entrepôts navals, un port, une vieille ville et une campagne environnante.

LIRE AUSSI :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)