Borderlands Science recrute des joueurs pour aider la recherche

0 363

Les sociétés Gearbox Software et 2K annoncent le lancement de Borderlands Science, un jeu interactif au sein du jeu vidéo Borderlands 3.

Des scientifiques et… Une star de The Big Bang Theory

Borderlands Science invite les joueurs à cartographier le microbiome intestinal humain. Ceci pour faire progresser des études médicales vitales tout en gagnant des récompenses à utiliser dans le jeu.

Cette initiative majeure est le résultat de partenariats internationaux entre des chercheurs et des scientifiques de l’Université McGill, de Massively Multiplayer Online Science (MMOS) et de The Microsetta Initiative à la Faculté de Médecine UC de San Diego. La star de Big Bang Theory nominée aux Emmy, scientifique et chercheuse, le Dr. Mayim Bialik, prête sa voix au projet en aidant les joueurs durant leur parcours.

Nous envisageons Borderlands Science comme une opportunité d’utiliser l’énorme popularité de Borderlands 3 pour faire avancer le bien social. Borderlands Science est à l’avant-garde d’un nouveau lien entre la santé et le loisir ! Un jeu innovant à l’intérieur d’un jeu, complet avec des scores, une progression et des récompenses… Où votre temps de jeu génère des données tangibles qui seront utilisées pour améliorer la recherche, aider à guérir les maladies et apporteront leur contribution à la communauté médicale au sens large.

Randy Pitchford, co-fondateur de Gearbox Software.

Des milliards de microbes habitent le corps humain. Certains peuvent être associés à des états tels que des maladies inflammatoires de l’intestin, le diabète, l’autisme, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, le cancer, l’obésité, des allergies, entre autres.

Cartographier ces microbes aidera les scientifiques à mieux les comprendre et fournir une base solide pour les futures études du microbiome. Pouvant ainsi conduire à des diagnostics plus sensibles et à des traitements personnalisés. Cependant, en raison du nombre de microbes, les ordinateurs ont du mal à les relier. Ce qui rend la cartographie de l’intestin presque impossible.

Le jeu vidéo au service de la science

C’est là où Borderlands Science, un mini-jeu vidéo au sein de Borderlands 3, intervient. Bénéficiant de la grandeur de la communauté que représentent les jeux vidéo, ce projet met en commun les compétences des joueurs… Et les applique à la cartographie du biome intestinal humain. Évitant aux chercheurs en médecine des centaines de milliers d’heures de formation en informatique pour arriver au même résultat.

Borderlands Science code l’ADN de chaque microbe intestinal sous la forme d’une chaîne de briques de quatre formes et couleurs différentes. Les joueurs connectent ces formes colorées pour aider les scientifiques à évaluer les similitudes entre chaque microbe. Plus ils arrivent à résoudre de puzzles… Plus ils aident à décoder le microbiome intestinal humain, tout en remportant des récompenses pouvant être utilisées dans Borderlands 3. 

► Lire aussi : Pro Cycling Manager 2020 entre en phase de bêta

Nous sommes constamment à la recherche de nouveaux partenaires dans le domaine du jeu vidéo. Ce projet nous correspond parfaitement. Nous avons créé MMOS pour relier la recherche scientifique aux jeux vidéo comme une expérience de jeu homogène. Et c’est exactement ce que c’est devenu. Je crois que les joueurs de Borderlands 3 aidant la recherche sur le microbiome vont changer notre perception des jeux vidéo.

Attila Szantner, CEO et co-fondateur de MMOS.

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)