2 millions de joueurs sur Splitgate : sa sortie repoussée au mois d’août

0 537

Le shooter gratuit en ligne Splitgate va rester en beta le mois prochain : 1047 Games a décidé de reporter la sortie officielle de son FPS multijoueur de quelques semaines, suite à l’immense succès de sa beta ouverte.

Gérer la croissance exponentielle de joueurs

Plus de 2 millions de joueurs ont déjà téléchargé le jeu, envahissant largement les serveurs ces deux dernières semaines. La beta ouverte reste donc en ligne, pour permettre aux équipes d’augmenter la capacité des serveurs. Et de gérer la croissance exponentielle du nombre de joueurs en vue de la sortie officielle du jeu.

Prévu initialement pour le 27 juillet sur PC, Xbox One, Xbox Series X/S, PlayStation 4 et PlayStation 5… Splitgate offre une expérience de shooter multijoueur inédite avec sa mécanique de portails dimensionnels. Elle ajoute une nouvelle dimension tactique à un gameplay action survitaminé sur PC et consoles.

1047 va régulièrement mettre à jour la beta avec une partie du contenu prévu au lancement initial… Tout en continuant d’augmenter la capacité des serveurs.

► LIRE AUSSI : Tom Clancy’s XDefiant : Ubisoft se met au FPS free-to-play

La mise à jour de ce mardi ajoute trois nouvelles cartes et de multiples options de personnalisation. De nombreuses fonctionnalités réclamées par la communauté font également leur apparition. Comme la gestion du combo clavier/souris. Et le choix du FOV sur consoles. En plus de la personnalisation complète des touches de la manette.

1047 Games a activé le jeu en crossplay et crossgen le 13 juillet dernier. En 14 jours, Splitgate a connu une croissance exponentielle. Offrant quotidiennement un nouveau défi à relever pour le studio concernant ses infrastructures réseaux et son framework. De 400 à 75 000 joueurs connectés en simultané : les quatre ingénieurs de 1047 Games, sur une équipe de 30 personnes, sont parvenus à gérer cette augmentation impressionnante en seulement quelques jours.

Site officiel.

Lire aussi :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)