Une amende de 2,16 millions d’euros pour Sony Europe

0 445

La Cour Fédérale d’Australie vient de giffler Sony Europe, suite à une plainte de la Commission australienne de la concurrence et des consommateurs (CACC) déposée il y a un an. 2,16 millions d’euros, c’est le montant de l’amende que devra payer Sony.

De mauvaises informations

Il y a plus d’un an, quatre joueurs australiens se sont plaints auprès de Sony Europe, pour des jeux défectueux, téléchargés via le PlayStation Store. Réclamant un remboursement auquel Sony refusait de se conformer. Argumentant qu’après 14 jours d’achat, ou une fois que l’utilisateur a téléchargé le jeu, il n’est pas responsable du remboursement. Le constructeur ajoutait que seul le développeur du jeu pouvait autoriser un remboursement.

Ni une ni deux, ces joueurs se retournaient alors vers la CACC (Commission australienne de la concurrence et des consommateurs, ou ACCC dans la langue locale). Celle-ci déposait une plainte contre le géant japonais.

► Lire aussi : Dontnod Entertainment ouvre un bureau à Montréal

Joueurs australiens… Sony Europe… Bien évidemment, les lois sur la consommation ne sont pas les mêmes. Et en d’autres termes, Sony a donné à ses clients des informations incorrectes. Ce sur quoi a joué l’organisme de défense des consommateurs australien.

Les consommateurs qui achètent des produits numériques en ligne ont exactement les mêmes droits que s’ils achetaient dans un magasin physique. Les droits de garantie des consommateurs n’expirent pas après le téléchargement d’un produit numérique et ne disparaissent certainement pas après 14 jours ou toute autre date arbitraire revendiquée par un magasin de jeux ou un développeur. Ce que Sony a dit à ces consommateurs était faux et ne reflète pas les droits de garantie des consommateurs accordés aux consommateurs australiens en vertu de la loi australienne sur la consommation.

Rod Sims, président de la CACC

Un an plus tard, soit il y a quelques jours… La Cour Fédérale d’Australie a tranché : 3,5 millions de dollars australiens. Soit 2,4 millions de dollars US, ou 2,16 millions d’euros ! C’est le montant de l’amende que Sony Interactive Entertainment Europe va devoir payer… Après avoir remboursé les plaignants, évidemment.

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)