Super Mario Party reçoit enfin son mode online

0 915

Nintendo a mis à disposition hier une mise à jour gratuite, qui ajoute une option multijoueur en ligne dans Super Mario Party sur Switch (le jeu est sorti en octobre 2018).

Vous pouvez enfin jouer à distance avec vos amis

Après avoir installé la mise à jour logicielle, les joueurs abonnés au service Nintendo Switch Online peuvent jouer en ligne avec des amis distants qui figurent sur leur liste d’amis. Et qui possèdent également le jeu. Il est aussi possible de jouer avec d’autres joueurs en partageant un mot de passe. Le chat vocal en ligne est également pris en charge via l’appli Nintendo Switch Online (sur mobiles). Il était temps diront certains… Et il est vrai que l’on a du mal à comprendre pourquoi le online, dans un jeu comme un Mario Party, n’arrive que trois ans après sa sortie…

Les modes de jeu suivants sont tous jouables en ligne jusqu’à quatre joueurs :

  • Mario Party
  • Mario Party en duos
  • Mini-jeux
 ► LIRE AUSSI : Ys IX: Monstrum Nox sortira le 9 juillet sur Switch

Jusqu’à quatre joueurs, amis ou parents, peuvent jouer ensemble en ligne en utilisant un Joy-Con par joueur. Par exemple l’un des deux Joy-Con fournis avec la console Nintendo Switch. Quand tous les joueurs disposent d’un Joy-Con, les configurations de jeu possibles sont les suivantes :

  • Deux joueurs : Deux consoles Switch, avec un joueur par console.
  • Trois joueurs : Deux Switch, avec deux joueurs sur une console, et le troisième joueur sur une seconde console. Ou trois consoles, avec un joueur par Switch.
  • Quatre joueurs : Deux Switch, avec deux joueurs sur chaque console. Ou quatre Switch, avec un joueur par console.

Un abonnement familial Nintendo Switch Online peut permettre à huit membres de la même famille d’utiliser le service Nintendo Switch Online pour 34,99€par an. Après avoir installé la mise à jour gratuite… Les joueurs de Super Mario Party abonnés au service Nintendo Switch Online pourront jouer en ligne avec des amis qui possèdent également le jeu.

Lire aussi nos derniers articles :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)