Summoners War : Lost Centuria ouvre ses préinscriptions

0 2 346

Les fans de la franchise Summoners War l’attendent de pied ferme. Summoners War: Lost Centuria, le prochain RTS de Com2uS, se dévoile davantage à l’occasion de l’ouverture des préinscriptions sur le site officiel du jeu.

Comment se préinscrire

Summoners War : Lost Centuria est un nouveau jeu de stratégie en temps réel (en 8 contre 8) en développement sur mobile. Il est tiré de la célèbre licence de Com2uS, Summoners War. Il reprend l’univers et le scénario de la franchise. Portant une attention toute particulière à la stratégie et au combat.

Tandis que le monde se remet à peine des centaines d’années de guerre dépeintes dans l’épisode original… Les joueurs vont devoir reprendre du service. Au travers d’affrontements hautement tactiques, les joueurs devront gérer leurs territoires. Tout en convoitant les contrées ennemies, tout ceci en temps réel.

Le jeu ambitionne d’attirer des joueurs du monde entier. Ceci grâce à son contenu incluant un système de compétences de contre ou encore des sorts d’invocateur.

► LIRE AUSSI : Kaze and the Wild Masks daté pour le 26 mars 2021

Rendez-vous sur le site officiel français (ou sur Google Play) pour vous préinscrire et obtenir des bonus exclusifs.

Le site regorge de cinématiques et d’informations sur le jeu, comme la description de son univers. À noter que le site est disponible en 13 langues, dont le français, l’anglais et le chinois. Les préinscriptions sont également possibles sur Google Play dans près de 168 pays, preuve de l’ouverture et de la portée mondiale de l’entreprise.

Le titre fera un détour par le très célèbre Taipei Game Show 2021 le 30 janvier. Ce qui sera l’occasion de dévoiler quelques informations clefs aux fans les plus impatients d’en savoir plus sur Lost Centuria. Au programme : streams, présentation des principales caractéristiques du jeu, présence d’influenceurs populaires… Et démonstrations de combat JcJ (joueur contre joueur) avec des invités de marque.

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)