Street Fighter V rejoint l’incubateur eSport de Women in Games

0 403

Vous êtes une femme et vous souhaitez vous lancer dans l’eSport ? L’incubateur Women in Games peut vous aider : cette année, Street Fighter V (Capcom) rejoint la liste des jeux partenaires.

Un entraînement professionnel

L’incubateur I-WIG est né en 2018 du constat fait par Women in Games des difficultés d’accès des femmes à la scène compétitive esportive.

Il permet à des joueuses talentueuses d’améliorer leurs compétences grâce à du coaching professionnel. Et de découvrir la scène esport professionnelle au travers de tournois ou rencontres en France et à l’international. C’est aussi l’occasion de mettre en avant des joueuses « rôles modèles » qui pourront à leur tour en inspirer d’autres à se lancer dans ces carrières. 

► Lire aussi : TEST : Street Fighter V Arcade Edition : SFV enfin en version intégrale !

Après le succès de sa première saison, l’incubateur I-WIG va accompagner des joueuses de Street Fighter V dans leur entrée sur la scène esport compétitive.

Capcom rejoint Riot Games et Ubisoft, partenaires de cette saison 2 encore plus ambitieuse. Puisqu’elle accompagne des joueuses sur trois jeux :

  • Street Fighter V
  • League of Legends
  • Tom Clancy’s Rainbow Six : Siege.

« La scène versus fighting est extrêmement dynamique en termes de talents féminins, les compétitions étant nombreuses et ouvertes à toutes et tous. Il était évident pour nous qu’il fallait mettre en lumière la richesse de la communauté Street Fighter V avec l’incubateur et contribuer à développer la mixité sur ce jeu ! »

Servane Fischer, responsable Esport de Women in Games France.

Deux places européennes : postulez

Les deux joueuses européennes (dont une française) de Street Fighter V sélectionnées pour le programme suivront des séances personnalisées de coaching technique et mental pendant quatre mois.

Elles participeront également pendant plusieurs mois à différents événements et compétitions en Europe. Et notamment à certaines étapes du Capcom Pro Tour pour mettre à l’épreuve leurs apprentissages. Et enrichir leur expérience d’esportive.

► Lire aussi : Le Comité Olympique ne veut pas de l’eSport aux JO

Le recrutement est désormais lancé ! Toute joueuse de Street Fighter V de 18 ans et plus, ayant l’ambition de se démarquer sur la scène compétitive… Peut proposer sa candidature en cliquant ici.

Nos dernières actus eSport :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)