Pourquoi Sim City vient-il d’un jeu d’hélicoptères ?

0 176

Sim City est, comme vous le savez, un « city-builder » ou si vous préférez, un jeu de gestion qui consiste à construire, et administrer une ville. Mais saviez-vous que l’idée est née… D’un jeu d’hélicoptères ?

Créé par accident

Nous sommes en 1984, dans les bureaux d’Hudson Soft. Le studio est en train de travailler sur un shoot’em up pour le compte de Brøderbund Software. Un jeu qui s’intitule Raid on Bungeling Bay.

Dans ce « shmup » en solo, prévu pour MSX et Commodore 64 (il sortira aussi sur NES un an plus tard), le joueur dirige un hélicoptère, le Thunder Chopper. Sa mission est de détruire, avec des bombes, six usines…

► Lire aussi : Pourquoi Pikachu s’appelle t-il… Pikachu ?

Mais c’est ici que vous marquez une pause, réalisant que nous sommes loin de Sim City. Et bien, pas tant que cela, finalement… Car Raid on Bungeling Bay est le premier jeu commercial développé par un certain… Will Wright.

Et pendant le développement du shoot’em up, ce cher Will Wright constate que la création des villes que va survoler le joueur, en arrière plan, est beaucoup plus fun que le jeu en lui-même. Il dérive quelque peu, pour se consacrer à améliorer ses outils de création des décors.

► Lire aussi : Pourquoi ma mini cartouche Switch a t-elle un goût affreux ?

Obsédé par le jeu de construction qui est en train d’émerger de ses recherches, Will Wright va loin, très loin, pour un background qui devait au départ être simple. Il intègre par exemple la planification urbaine dans l’équation. Et après un an de développement, le concept a bien évolué.

D’un shooter, Will Wright est arrivé à un nouveau concept. Un jeu de gestion qu’il baptise Micropolis. Mais le porte-à-porte auprès des éditeurs de jeux vidéo se solde par des refus quasi-systématiques… Micropolis ne sera pas publié !

► Lire aussi : Pourquoi Fifa a t-il failli ne jamais exister ?

Mais il en faut davantage pour décourager notre développeur, qui s’associe alors à son ami Jeff Braun, pour créer sa propre maison d’édition : Maxis. On n’est jamais mieux servi que par soi-même, alors c’est la nouvelle boîte de Will Wright qui publiera en 1989… Sim City ! Car entre temps, le jeu a changé de nom !

► Lire aussi : Rétro-test : (1993) Avec Sim City, petite ville deviendra grande

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

);