Neopolis, un « Monopoly » grandeur nature pour se changer les idées

0 385

Besoin de prendre l’air et de vous changer les idées pendant le déconfinement ? Ça tombe bien ! Neopolis va vous faire sortir… Et jouer à une sorte de Monopoly dans votre ville !

Achetez et vendez les bâtiments de votre ville

Après deux mois d’isolement, c’est enfin le déconfinement ! Les Français ont besoin de se changer les idées ! D’activités en plein air, de fun mais aussi d’interactions sociales. « Tous ont besoin d’oublier les deux mois d’isolement, stressants et difficiles, qu’ils viennent de vivre », insistent les développeurs de Neopolis.

Neo…Quoi ? Pour vous dresser un bref résumé, Neopolis, c’est un peu comme si Pokémon GO avait eu un enfant avec un plateau de Monopoly !

Alors qu’il se vend presque un jeu de société par seconde en France et que le nombre de joueurs de jeux vidéos explose… Pourquoi ne pas combiner le meilleur des deux supports pour proposer un jeu grandeur nature, auquel tout le monde peut participer en même temps ?

La team Neopolis.

C’est le challenge un peu fou relevé par Neopolis. Dans ce jeu mobile, les joueurs explorent leur ville… Pour acheter et vendre des bâtiments du monde réel avec leur smartphone.

► Lire aussi : War Robots Remastered programmé pour cet automne

Autrement dit, une sorte de “Monopoly” grandeur nature. De plus, le jeu est accessible dans toute la France. Il transforme le quotidien en vaste terrain de jeu !

Des lieux incontournables jusqu’aux bâtiments méconnus… Les mécaniques de géolocalisation incitent les joueurs à explorer leur ville et les alentours. Avec un but : devenir celui ou celle qui remportera ce “Reality Game” en relevant les nombreux défis à surmonter. Car Neopolis, c’est aussi de la stratégie. Puisque les joueurs devront choisir entre collaboration et compétition en utilisant des cartes bonus à collecter dans la ville.

La team Neopolis.

Le jeu est disponible sur iOs et Android. Et il est gratuit.

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)