Le studio Splash Damage annonce Transformers : Reactivate

0 25

Splash Damage, les développeurs à l’origine de Dirty Bomb, de Gears Tactics et de Wolfenstein: Enemy Territory, ont annoncé Transformers : Reactivate. Un jeu d’action en ligne pour 1 à 4 joueurs développé conjointement avec Hasbro, Inc. Prévu sur PC et console, ce jeu coopératif vous propose une histoire inédite dans l’univers de Transformers.

À deux pour un projet ambitieux

Les Game Awards ont présenté Transformers : Reactivate en exclusivité mondiale. Cette annonce donne un aperçu du jeu à travers une bande-annonce cinématique. La plus grande menace de l’humanité est arrivée. Et elle a déjà gagné. La terre n’est plus nôtre. Elle leur appartient. Les autobots sont notre seul espoir, ceux-là même que nous déterrons de débris.

Uniques, robustes et puissants, ils passent de robot en véhicule sans effort. Ceci pour affronter la Légion, la plus grande menace que les autobots aient jamais connue.

« Quand on a grandi avec la G1 de Transformers dans les années 80, ça laisse forcément des traces. C’est à la fois un honneur et un privilège de travailler sur une série aussi appréciée. Le public attend un nouveau jeu Transformers sur PC et consoles depuis longtemps, et nous comptons lui proposer un jeu à la hauteur de ses attentes.« 

Richard Jolly, PDG de Splash Damage
► LIRE AUSSi : Pour ses 4 ans, Gris arrive sur PS5 et Series X/S

Développé et édité exclusivement par le groupe installé à Londres, Transformers : Reactivate marque une nouvelle ère pour Splash Damage. Dans le cadre de cette métamorphose, Splash Damage vient d’acquérir Bulkhead, studio installé à Derby, afin de développer conjointement le jeu. Avec plus de 500 salariés au sein de leurs équipes de développement et d’édition, Splash Damage et Bulkhead s’agrandissent à vitesse grand V.

Transformers : Reactivate sera disponible sur PC et consoles. Avec la version bêta fermée prévue en 2023, les joueurs peuvent s’inscrire dès maintenant à l’adresse www.playTFR.com pour se maintenir informés.

LIRE AUSSi :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)