God of War Ragnarok : les développeurs en colère

0 13

Le studio Santa Monica est en colère ! La raison ? La sortie prématurée du jeu God of War Ragnarok. Et de ce fait, la fuite d’infos concernant son intrigue.

Cachez les hashtags et ne divulguez rien

La suite de God of War (2018) compte parmi les jeux les plus attendus de cette fin d’année. Sa sortie est prévue pour le 9 novembre, sur PS4 et PS5.

Oui mais voilà : dernièrement, certains revendeurs n’ont pas hésité à mettre le jeu en vente, deux semaines avant sa sortie officielle. Et comme vous vous en doutez, quand les testeurs spécialisés sont tenus de respecter les embargos fixés par les éditeurs… Les fuites sont incontrôlables lorsqu’il s’agit du grand public.

► LIRE AUSSI NOTRE TEST : God of War : Kratos gagne sa place au panthéon du jeu vidéo

C’est un fait qui désole, et qui énerve du coté de Santa Monica Studio, le développeur derrière God of War Ragnarok. Le 30 octobre, le studio a donc publié un tweet invitant les joueurs à ne pas divulguer les éléments de l’intrigue. Et à cacher les mots clés et hashtags relatifs au jeu, avant sa sortie.

« Vous savez, maintenant, je peux réellement comprendre l’avantage de n’avoir qu’un installeur sur un disque physique. Désolé pour tous ceux qui vont devoir éviter les spoilers. Ce n’est pas du tout la manière dont nous, à Santa Monica Studio, voulons que les choses se déroulent« .

Cory Barlog, directeur de Santa Monica Studio.

Plus tard dans la conversation, Cory Barlog indique qu’il ne cautionne pas les « disques vides » (comme pour Call of Duty : Modern Warfare II qui ne comprend que 72mo pour installer et lancer le téléchargement du jeu)… Mais il lance cette réflexion qui, pour lui, est une possibilité pour éviter ce type de fuites…

LIRE AUSSI :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)