Ce que l’on sait de Prime Matter, nouveau label d’édition de Koch Media

Koch Media a dévoilé cette semaine son nouveau label d’édition, Prime Matter, dédié à la production de jeux immersifs par des studios du monde entier.

Déjà de nombreux jeux en production

Selon Koch Media, c’est « sa croissance constante et son statut de référence dans le monde des services de publication qui permettent aujourd’hui à Koch Media d’étendre son activité. Et de répondre aux demandes grandissantes d’un public toujours plus divers.« 

Prime Matter, ce nouveau label éditera un vaste portefeuille de nouveaux jeux. Mais aussi des titres d’acteurs majeurs du secteur, comme ceux de Warhorse Studios.

>LIRE AUSSi : Kingdom Come Deliverance annoncé sur Switch

Basée dans les bureaux de Koch Media à Munich, l’équipe multiculturelle de Prime Matter rassemble vétérans de l’industrie et nouvelles figures.

Travaillant en étroite collaboration avec les équipes de Koch Media ainsi qu’avec leurs partenaires de développement, le label Prime Matter sera dirigé par Mario Gerhold. « Il mettra l’accent sur la créativité, l’expression et la passion, avec des jeux capables de captiver et d’enchanter le public par leurs histoires fascinantes, leurs moments de grâce et leurs expériences hors du commun. » 

« Prime Matter est un gage de qualité vidéoludique, puisque le label met à la disposition de ses partenaires actuels et futurs toute l’expertise du groupe Koch Media. Mais compte également sur une nouvelle équipe dynamique entièrement dédiée à la réalisation du plein potentiel des jeux. Le divertissement est au cœur de l’industrie du jeu vidéo. Primer Matter cherchera donc à inspirer les joueurs grâce à ses innovations dans de nombreux domaines. Tout en conservant les valeurs fondamentales de cette industrie qui la rendent si particulière et intrinsèquement amusante »

Klemens Kundratitz, PDG de Koch Media.

Le lancement de Primer Matter vient s’ajouter à celui des nombreux titres et nouvelles franchises.

Le catalogue de Prime Matter

  • Payday 3 de Starbreeze Studios. Dernier-né de la franchise explosive de jeux de tir coopératifs à la première personne. Ancré dans un environnement semblable à Hollywood, cet opus place les joueurs dans la peau d’un criminel mondialement reconnu qui rejoint le légendaire gang Payday, passé maître dans l’art du braquage.
  • Smilegate et Prime Matter s’allient pour éditer Crossfire: Legion, un jeu de stratégie en temps réel, signé Blackbird Interactive. Le monde de Crossfire fournit la toile de fond et le scénario parfaits pour ce type de jeu grâce à son approche inédite de la guerre mondiale futuriste et de la lutte entre factions ennemies.
  • Le nouveau jeu Painkiller. Le légendaire Painkiller est de retour ! De nouvelles informations seront bientôt dévoilées !
  • King’s Bounty 2 du studio russe 1C Entertainment. Ce jeu est le digne successeur de la célèbre franchise qui a révolutionné le monde du RPG tactique à sa sortie. 
  • Scars Above (nouvelle franchise) du studio serbe Mad Head Games. Dans ce jeu d’action-aventure et de science-fiction, un protagoniste solitaire doit survivre au monde hostile et cauchemardesque qui l’entoure.
  • Final Form (nouvelle franchise et titre provisoire) du studio polonais Reikon Games. Dans ce jeu de tir à la première personne, futuriste et survolté, le joueur incarne une Valkyrie cybernétique qui doit sauver l’humanité de l’extinction.
>LIRE AUSSI : Big Rumble Boxing: Creed Champions sortira le 3 septembre
  • Gungrave G.O.R.E du studio sud-coréen IGGYMOB. Dans cet élégant jeu de tir à la troisième personne, les joueurs incarnent Grave, l’antihéros ressuscité et bourrin par excellence qui dégomme des ennemis à la pelle dans un déluge sanglant de balles.
  • Dolmen (nouvelle franchise) du studio brésilien Massive Work Studio. Ce nouveau jeu de rôle et d’action terrifiant allie science-fiction et horreur cosmique lovecraftienne.
  • The Last Oricru (nouvelle franchise) du studio tchèque GoldKnights. Ce jeu de rôle et d’action à la troisième personne se déroule dans un environnement mêlant Moyen-Âge et éléments de science-fiction.
  • Echoes Of The End (nouvelle franchise et titre provisoire) du studio islandais Myrkur Games. Ce jeu d’action-aventure solo se distingue par son monde fantastique unique et la prépondérance de sa narration, qui nous conte l’histoire de Ryn et de sa quête existentielle.
  • The Chant (nouvelle franchise et titre provisoire) du studio canadien Brass Token. Ce nouveau thriller psychologique est un jeu d’aventure-horreur psychédélique et atmosphérique à la troisième personne.
  • Encased (nouvelle franchise) est un jeu du studio russe Dark Crystal Games. Dans ce RPG classique, le joueur doit découvrir les secrets d’une civilisation extraterrestre.
  • Kingdome Come Deliverance développé par le studio tchèque Warhorse Studios en collaboration avec Saber Interactive. Ce jeu sort officiellement sur Nintendo Switch.

Entreprise prospère

Un certain nombre de jeux plus anciens développés par des studios déjà partenaires de Koch Media seront également publiés sous ce nouveau label. Cela inclura notamment le nouveau jeu de Warhorse Studios… Mais aussi l’arrivée sur nouvelle génération de Outward du studio canadien Nine Dots Studio. Ou encore Mount and BladeII: Bannerlords de TaleWorlds, qui sortira également sur consoles.

« Certaines des franchises les plus convoitées de notre industrie ont vu le jour grâce au financement participatif ou sont le fruit des efforts de développeurs opiniâtres. L’histoire a montré que l’inspiration et le talent ne sont pas définis par des stéréotypes. »

Mario Gerhold, directeur mondial du marketing et des marques pour la branche jeux du groupe Koch Media.

Le groupe Koch Media est désormais divisé en cinq branches : 

  • Prime Matter, à Munich en Allemagne
  • Deep Silver, à Reading en Angleterre
  • Milestone, à Milan en Italie
  • Vertigo, à Rotterdam aux Pays-Bas
  • Ravenscourt, également à Munich.

« Au cours de ces 25 dernières années, Koch Media a connu une forte croissance. De nouvelles occasions n’ont cessé de se présenter, qu’il s’agisse de studios indépendants qui font leurs premières armes et nécessitent un soutien allant du développement à la publication sans compromettre leur vision, aux grands studios qui souhaitent bénéficier de notre réseau de distribution et de publication. Il nous semblait donc logique d’ajouter de nouvelles cordes à notre arc ».

Klemens Kundratitz, PDG de Koch Media.

Site officiel de Prime Matter.

Lire aussi :

Koch Medialabel d'éditionnouveauPrime Matter
Comments (0)
Add Comment