Accusé de racisme, Antoine Griezmann lâché par Konami

0 360

Suite à la diffusion d’une vidéo où l’on voit Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé se moquer d’employés japonais, Konami stoppe son contrat avec le footballeur Français.

Rupture de contrat avec Konami

Vous pensiez que l’élimination de la France de l’Euro 2020 était la pire tuile qui pouvait arriver à Antoine Griezmann ? Détrompez-vous ! Il y a quelques jours est ressortie une vidéo datée de 2019, dans laquelle on voit Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé se moquer d’employés d’un hôtel au Japon. Les deux joueurs ont présenté, dimanche, leurs excuses… Mais le mal est fait, et ils sont aujourd’hui taxés de racisme.

Et le premier à réagir a été Hiroshi Mikitani, PDG de Rakuten et sponsor de poids du FC Barcelone (où jouent Griezmann et Dembélé), réclamant des explications. Et désormais, c’est l’éditeur de PES (Pro Evolution Soccer) Konami qui annule son contrat avec Antoine Griezmann.

«  La discrimination de quelque nature que ce soit est inacceptable. Nous avions annoncé qu’Antoine Griezmann serait notre ambassadeur Yu-Gi-Oh !, mais à la lumière des événements récents, nous avons décidé d’annuler le contrat. En ce qui concerne notre franchise eFootball PES, nous demanderons au FC Barcelone en tant que partenaire de club d’expliquer les détails de cette affaire et ses actions futures. »

Konami, dans un communiqué
> LIRE AUSSI : Observer: System Redux sortira finalement le 23 juillet

De même, on peut s’interroger sur le cas Xbox : depuis quelques mois, Antoine Griezmann est l’égérie de la console de Microsoft, qui ne s’est pas encore prononcé sur la question. La firme américaine fermera t-elle les yeux sur cet accident de parcours ? Ou à l’image de Konami, tournera t-elle le dos au joueur français ?

Le joueur s’est défendu via Twitter.

Lire aussi :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)