Parcourir Tag

Nozokiana

Nozokiana, tome 12

SORTIE LE 15 MAI. - Signé Wakoh Honna, Nozokiana est une série "hentaï" distribuée en France par Kurokawa. Avec une véritable intrigue, ce manga est très prenant (outre les scènes un peu... déconseillées aux plus jeunes) et l'on se surprend vite à dépasser cet aspect pour s'intéresser au fond de l'histoire (si j'ose dire). Le douzième tome arrive, et nous l'avons entre les mains... Le pitch Pendant qu'Emiru affronte ses vieux démons, Saki dévoile à Tatsuhiko son douloureux passé. Elle lui raconte quelle jeune fille insouciante était Emiru à l'époque du lycée, avant qu'une terrible révélation fasse basculer sa famille dans le drame. Touché par son histoire, Tatsuhiko repart à sa recherche. Quand ils se retrouvent enfin, entre eux, désormais, tout a changé ? Notre avis Nos héros sont toujours aussi chauds, les dessins toujours aussi "coquins", mais comme je l'ai dit plus haut, ce n'est pas ça qui nous intéresse aujourd'hui (ni les autres jours d'ailleurs). Blague à part, les dessins sont toujours aussi simples mais toujours aussi précis. Ils servent parfaitement une histoire qui tend de plus en plus vers l'émotion, comme dans cet avant dernier tome de la série, qui ne reste pas sans émouvoir le lecteur, qui découvre ici, notamment, le passé d'Emiru (ce qui explique pas mal de choses)... On vous avait prévenus : derrière le coté un peu coquin, Nozokiana est une histoire plus subtile, avec son lot d'émotion. Et ce volume honore son contrat : bien calibré et émouvant... Nozokiana, tome 12, par Wakoh Honna, chez Kurokawa. Prix éditeur : 7,95€.

Nozokiana, tome 10

SORTIE LE 9 OCTOBRE - Le seinen Nozokiana revient ce mois-ci avec le dixième tome de la série. Des rebondissements, du sexe, et des relations qui se détériorent... Voilà le menu de ce nouvel épisode... (suite…)

Nozokiana, tome 9

SORTIE LE 3 JUILLET. - Après tous ces shonen, que diriez vous d'un petit seinen ? Alors, intéressons nous au nouveau tome de Nozokiana ! Kurokawa sort ce mois-ci le 9e tome de cette série bourrée d'humour, de quiproquos, de coquinerie et surtout de filles très dévêtues et chaudes comme la braise ! (suite…)

Nozokiana, tome 8

SORTIE LE 10 AVRIL. - Eloignez les mômes, nous allons attaquer ici un article interdit aux moins de dix-huit ans ! Voici le moment de parler du huitième tome de Nozokiana, un hentaï de Wakoh Honna, paru ce 10 avril chez Kurokawa. Un manga qui ne fait pas dans la demi-mesure, qui appelle un "cul" un "cul", une "b..." Bon, vous l'avez compris, nos héros ne semblent pas connaître la maxime "en avril, ne te découvre pas d'un fil"... (suite…)

Nozokiana, tome 7

SORTIE LE 9 JANVIER. - Vous trouvez que l'hiver est froid ? Envie d'un peu de chaleur ? Ca tombe bien : voici le septième volet de Nozokiana, le seinen de Wakoh Honna qui vous donne "chaud sous les vêtements"... L'éditeur résume cet épisode avec ces mots : "Décidé à ne plus subir les exigences voyeuristes d'Emiru, Tatsuhiko emmène Madoka volontairement chez lui. Mais après avoir épié les deux amants, Emiru adopte un comportement étrange. Quels sentiments éprouve-t-elle réellement pour son voisin ? La jeune femme va à nouveau le surprendre en passant aux aveux..." Bon, alors soyons clairs ! Si j'ai passé l'âge d'être émoustillé par deux ou trois crobards de tétons et par quelques actes bien explicites mais en version "manga"... J'avoue que ce nouveau volet de "Nozo" m'a vraiment interpellé ! Les scènes "déconseillées aux moins de 18 ans sont toujours en nombre, mais... l'intérêt de cet opus est ailleurs ! Car ce septième volet est vraiment "charnière" dans la série. Si nos deux héros continuent leur petit jeu de voyeurisme, on ressent ici un gros changement dans leurs rapports (si j'ose dire). Ce que l'on devinait autrefois est en train de se concrétiser : des sentiments très forts sont en train de se développer entre eux. Et de ce fait, l'action, leurs liens, l'histoire... Tout est en train d'évoluer dans ce sens. Ce qui était précédemment un "manga très branché cul" est en train d'évoluer vers la romance, vers la sensualité... Et je pense que "plus rien ne sera désormais comme avant" comme le dit la formule... Alors que la série commençait un peu à s'essouffler (on voyait venir les plans "sexe" à des kilomètres, et ça en devenait presque barbant), l'auteur relance complètement l'intérêt de sa saga en lui apportant un gros "plus"... Un intérêt qui va vous faire rager de devoir attendre avril pour la suite... Nozokiana tome 7, par Wakoh Honna, chez Kurokawa. Prix éditeur : 7,95€.

Nozokiana, tome 6

SORTIE LE 10 OCTOBRE. - Bande de petits coquins ! Je me doutais bien que vous attendiez avec impatience le 6e tome de Nozokiana, le seinen de Honna Wakoh. Et bien, ça tombe bien ! Figurez-vous qu'il est là ! Kurokawa nous propose de le découvrir, ce 10 octobre. (suite…)

Nozokiana T5 : « c’est pas ce que vous croyez !!! »

Ce 4 juillet, jour d'indépendance des Etats Unis, est aussi jour d'indépendance sexuelle pour Tatsuhiko et Emiru, les deux personnages principaux de la série Nozokiana, parue en France dans la collection "seinen" chez Kurokawa. Car il faut le préciser tout de suite, ce manga de Wakoh Honna n'est pas à mettre entre toutes les mains. Autrement dit, si tu es mineur toi là bas derrière ton écran, passes tout de suite à l'avis suivant ! (suite…)

Nozokiana (T4) : montée de température !

Comme dirait un célèbre poussin noir avec une coquille sur la tête : "c'est vraiment trop injuste !" Un beau matin, en reçevant les sorties de Kurokawa, j'étais loin d'imaginer que ma vie allait changer à ce point, que j'allais injustement devenir un "pervers" aux yeux de mes collègues de boulot. L'origine de ces quolibets à vie ? La présence, dans ces ouvrages, du quatrième tome de Nozokiana !! Car ne nous voilons pas la face : Nozokiana est bel et bien à classer dans la catégorie "hentaï". Autrement dit : du sexe, encore du sexe, quelques paires de seins, sans oublier des scènes bien explicites... Bref, si vous êtes mineur, allez donc lire nos brèves sur Pokemon. Les autres, vous pouvez rester ;-) Nozokiana, c'est une belle histoire d'amitié entre deux voisins. Oui, on va dire ça comme ça ! Deux voisins qui s'imposent un petit jeu des plus innocents, autour du personnage central du manga qu'est "le trou dans le mur" : pour résumer, chacun a le droit d'espionner l'autre à travers le trou, mais sans pouvoir intervenir, et un jour sur deux (à chacun son tour). Pas si facile pour le héros, Tatsuhiko, alors que sa charmante voisine, Emiru, a décidé de l'allumer en invitant un "copain" à la maison... Et forcément, Tatsuhiko ne peut s'empêcher de "mater", même si ce n'est pas à son tour d'espionner la voisine. Voilà, pour Emiru, une bonne occasion de lui coller un gage ! Les dessins de Wakoh Honna sont très beaux, très stylés, et... Oui bon, ok ! Je ne vous ai pas menti sur la qualité des dessins. Au niveau de l'ambiance, bein... c'est un hentaï, je vous le rappelle ! Chaque situation est prétexte, pour le héros (je précise), à finir dénudé, le plus souvent en charmante compagnie, et à réviser les cours de SVT du collège ! Des dessins sensuels, mais sans pour autant basculer dans le X... Si on fait abstraction du coté "sexe" du manga, on remarque que l'auteur affine dans ce tome le personnage de Tatsuhiko, même si ce volume est clairement centré sur Emiru. Comme dans tout bon manga, quand le naïf Tatsuhiko a des ennuis dans son couple (et oui, il a aussi une "copine officielle"), il se prend les pieds dans le tapis, s'enfonce (jeu de mot pas volontaire, je vous promet), se fait des films, ce qui provoque des quiproquos assez drôles. Car ce manga vous arrachera quelques sourires, il faut le souligner ! L'humour est bien présent. On y découvre également des aspects jusqu'alors inconnus de la personnalité de Emiru, qui ne semble finalement pas si insensible que cela. On devine que la série va prendre bientôt un nouveau tournant, notamment en ce qui concerne les sentiments et les liens entre les deux protagonistes principaux. Au final, si les dessins de ce Nozokiana auraient pu laisser croire que le mercure allait monter assez rapidement, ce manga s'avère plutôt rafraîchissant, très agréable à lire, drôle. Le lecteur se prend vite au jeu, et oublie rapidement les "tétons" pour se préoccuper de l'avenir sentimental de Tatsuhiko et Emiru. Nozokiana tome 4, par Wakoh Honna, en France chez Kurokawa. Manga classé "pour public averti" (interdit aux moins de 16 ans). Prix conseillé : 7,95€.