Sony, Microsoft et Nintendo menacés ? Front commun contre la politique de Donald Trump

0 153

Les trois géants du jeu vidéo, Nintendo, Sony et Microsoft, s’unissent contre la politique économique du gouvernement de Donald Trump ! Ils lui ont adressé un courrier commun. Dans le colimateur, la proposition du président américain d’augmenter les taxes douanières sur les produits fabriqués en Chine.

La totalité des imports chinois menacés ?

Nouvel éclair de génie de la part du président le plus controversé de l’univers : en mai, le gouvernement de Donald Trump décidait d’augmenter les taxes douanières sur les produits fabriqués en Chine, et importés sur le sol américain. Autrement dit, une taxe passant de 10% à 25% sur plus de 200 milliards de produits provenant de Chine.

Lire aussiNom déjà pris, investisseurs qui quittent le navire : le projet Mad Box est-il en train de mourir ?

Bien que le jeu vidéo ne soit, pour le moment, pas concerné par cette mesure, les choses pourraient bien changer. Car désormais, le gouvernement Trump envisage d’étendre cette mesure à 325 milliards de produits (la totalité des produits chinois importés aux USA). Et les jeux et consoles pourraient cette fois, de ce fait, être menacés.

Alors, Nintendo, Sony et Microsoft ont adressé un courrier commun à Joseph Barloon, avocat général du représentant du commerce des États-Unis. Afin de lui faire prendre conscience du danger que représente cette mesure. Selon les trois géants, elle pèserait en effet sur toute l’industrie, menaçant les petits studios indés, et les grosses filiales.

Les trois arguments évoqués sont :

  • La mise en péril de milliers d’emplois
  • Étouffer l’innovation dans le secteur du jeu vidéo, et bien au-delà
  • Causer du tort aux joueurs, aux développeurs de jeux vidéo, aux détaillants et aux fabricants de consoles…

Selon ce même courrier, 96% des consoles importées sur le sol américain sont fabriquées en Chine. Et maintenir cette taxe à hauteur de 25% occasionnerait un surcoût de 840 millions de dollars pour les joueurs.

Lire aussiLoot boxes : en Belgique, Nintendo décide de retirer deux jeux mobiles des stores

Pour le moment, on ne sait pas encore si ces taux seront appliqués. La balle est dans le camp de l’administration Trump. Mais si le gouvernement américain ne révise pas sa politique, l’industrie du jeu vidéo pourrait subir un coup très dur !

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)

);