Sega : les salles d’arcade, c’est terminé !

Illustration : Yakuza 6 - The Song of Life/Sega
0 632

Après 56 ans passés dans les salles d’arcade, la célèbre marque Sega raccroche les gants. Le papa d’After Burner et Virtua Fighter se retire d’un marché qu’il a dominé très longtemps.

Sega, c’est plus mort que toi !

C’est en 1960 qu’est créée la marque américano-japonaise Service Games. Que vous connaissez tous sous sa forme abrégée, SeGa. Et dès 1965, Sega devient l’un des leaders des salles d’arcade. Au Japon, l’éditeur possède même ses propres salles, les Clubs Sega, que vous pouvez d’ailleurs retrouver dans la saga Yakuza (Ryu ga Gotoku).

Oui mais voilà : depuis quelques années, l’arcade va mal ! Très mal, même, depuis que l’épidémie de Covid est venue jouer les trouble-fête. Et lorsque nous parlions plus haut des Club Sega, le Sega Akihabara Building 2 (l’un des plus connus) fermait ses portes le 30 août 2020. Suivi du Sega Ikebukuro en septembre dernier.

► LIRE AUSSI : Lost Judgment : Sega peut compter sur sa nouvelle licence forte

Mais aujourd’hui, entre Sega et l’Arcade, c’est donc officiellement la fin, puisque le jeune groupe Genda a annoncé le rachat de l’ensemble des parts de Sega sur le marché de l’arcade et des centres de loisirs. Parts qu’il détenait d’ailleurs à hauteur de 85,1% depuis 2020. Sega Entertainment était alors devenue Sega Genda Entertainment. Genda officialise donc, en ce début d’année 2022, le rachat des 14,9% restants.

Désormais possesseur de 100% de ces parts, il officialise aussi son nouveau nom : Genda Gigo Entertainment. Les différents clubs Sega vont donc désormais être renommés pour devenir des centres Gigo. Gigo étant l’abréviation de « Get into the Gaming Oasis » !

Source : communiqué de Genda.

LIRE AUSSI :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)