Robert Bruce dirige l’Écosse dans Civilization VI : Rise and Fall

2K et Firaxis Games annoncent aujourd’hui que c’est Robert Bruce qui est à la tête de l’Écosse dans Sid Meier’s Civilization VI: Rise and Fall.

Robert contre le monde

Né dans l’aristocratie écossaise, Robert Bruce entra dans l’histoire grâce au rôle fondamental qu’il joua lors de la guerre d’indépendance contre l’Angleterre. Celle-ci eut lieu à la fin du XIIIe siècle.

Robert parvint alors à s’emparer du trône d’Écosse. Il mena son peuple à la victoire contre l’oppresseur anglais.

Suite à la mort de sa reine, en 1290, l’Écosse entra dans une période d’interrègne, ou de vacance de pouvoir. Édouard Ier, roi d’Angleterre surnommé « Longues jambes », dut alors choisir son successeur. Il désigna Jean Balliol, en 1292, plutôt que Robert V, le grand-père de Robert Bruce, mais aussi bien Robert que son père refusèrent de reconnaître leur nouveau souverain.

Au lieu de soutenir le nouveau roi Jean, la famille Bruce s’associa à Longues jambes, le roi anglais qui avait choisi Jean en premier lieu. La famille se retrouva ainsi en opposition avec une grande partie de ses compatriotes.

C’est donc ce bon vieux Robert Bruce que les joueurs vont pouvoir incarner dans Civilization VI : Rise and Fall. Le jeu est attendu sur PC le 8 février.

Plus d’infos sur le blog officiel.

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)